Cham - Albums du Charivari/Qu’on se l’demande

Journal le Charivari (6p. 55--).

QU’ON SE L’DEMANDE !
filet
ALBUM
DE 60 CARICATURES
PAR
CHAM

Cham - Charivari - V6d055-fr.png
Quel stupide amour-propre ! il ne veut pas me suivre parce que mon fusil n’est pas à aiguille.
Mais, imbécile, le fusil à aiguille justement n’a pas de chien.


PARIS
ARNAULD DE VRESSE, ÉDITEUR
55, RUE DE RIVOLI, 55
Cham - Charivari - V6d057-a.png
Cham - Charivari - V6d057-b.png

— Je suis un honnête homme, madame était habillée quand j’ai fait prix pour son bain, maintenant que madame est déshabillée, je vois qu’il y a moitié moins d’ouvrage !…

Le flot qui la porta recule épouvanté.
Cham - Charivari - V6d057-c.png
Cham - Charivari - V6d057-d.png

— Madame a oublié son ombrelle ? ça ne fait rien. Je vas lui prêter mon baquet pour rentrer à son hôtel.

— Combien pour vous baigner tous les deux ? Dame ! le chien c’est meilleur marché, ça se tire d’affaire tout seul,… c’est plus intelligent !

Cham - Charivari - V6d059-a.png
Cham - Charivari - V6d059-b.png

— Est-elle laide ! Si je la lâchais… elle ne sait pas nager… son mari serait peut-être reconnaissant.

— Vous porter dans l’eau comme c’te dame là-bas ? C’est donc que vous vous démontez ? Vous n’avez pas la prétention que je porte tout ça à la fois !

Cham - Charivari - V6d059-c.png
Cham - Charivari - V6d059-d.png

— Examinez vous-même, madame, tout sable fin au fond. Voyez à votre aise, prenez votre temps.

— Ça ne fait rien à madame, si je fais monter encore un voyageur ?

Cham - Charivari - V6d061-a.png
Cham - Charivari - V6d061-b.png

— Petit imbécile, qu’est-ce que tu as à me regarder comme ça ? Tu me connais donc ?

— Oui, m’sieu, vous êtes Porichinelle.

— Comment faire, cette écrevisse ne veut pas me lâcher ?

— Vous allez mettre votre jambe dans l’eau bouillante jusqu’à ce que l’écrevisse soit cuite. Elle vous lâchera après.

Cham - Charivari - V6d061-c.png
Cham - Charivari - V6d061-d.png

— Mais arrêtez donc, cocher !

— Ah ! dame ! c’est que mon cheval est jeune. Il est dans le cas de conduire madame comme ça jusqu’en Angleterre.

— C’est une horreur ! je n’ose pas sortir prendre mon bain. Un photographe qui me guette !

Cham - Charivari - V6d063-a.png
Cham - Charivari - V6d063-b.png
EN VACANCES.

— Ah ! mon dieu ! comme il sent le tabac, ton petit Charles !

LE COLLÉGIEN. — Ne me serrez pas trop, vous allez casser ma pipe qui est dans ma poche.

— T’es frileux, dis ? t’es pas comme papa ; j’ai entendu dire qu’il jouait à la Bourse sans couverture.

Cham - Charivari - V6d063-c.png
Cham - Charivari - V6d063-d.png

— Vous ne le tirez pas ?

— La semaine prochaine. C’est un lapin domestique, je lui donne ses huit jours.

— Mon enfant, choisissez le pays qui convient le mieux à votre santé, le collège vous y enverra suivant le nouveau règlement.

— Monsieur, je demande un pays dans lequel il ne pousse pas des haricots.

Cham - Charivari - V6d065-a.png
Cham - Charivari - V6d065-b.png
INTÉRIEUR D’UN LYCÉE DEPUIS LE NOUVEAU DÉCRET.

— M’sieu ! besoin d’aller au bord de la mer.

— M’sieu ! besoin d’aller à Nice.

— M’sieu ! besoin d’aller dans les forêts de sapins.

(De mon temps on ne demandait pas à aller si loin pendant l’étude.)

Les malheureux professeurs obligés de grimper désormais pour corriger les thèmes et les versions de leurs élèves qui réclament l’air des hauteurs.
Cham - Charivari - V6d065-c.png
Cham - Charivari - V6d065-d.png
Pas bête ce lièvre arrangeant ses oreilles de façon à dégoûter le chasseur en lui faisant supposer qu’il a la maladie des bêtes à cornes.

— Comment, madame, vous sortez de la maison de jeu au bras d’un nègre ?

— Mon ami, c’est par reconnaissance. J’ai gagné à la couleur.

Cham - Charivari - V6d067-a.png
Cham - Charivari - V6d067-b.png
Comme quoi tout n’est pas sucre à Candie.
À VENISE

— Le pont des Soupirs, s’il vous plait ?

— Je ne soupire plus !

Cham - Charivari - V6d067-c.png
Cham - Charivari - V6d067-d.png

LE COMMISSAIRE-PRISEUR. — Permettez ! je ne puis pas commencer la vente comme ça. Il faut d’abord que les marteaux de votre piano soient mis d’accord avec mon marteau à moi. Allez chercher l’accordeur.

— Cinquante francs la polka ! Très-bien, monsieur vous levez la main, à vous la polka !

— Mais c’était pour battre la mesure…

— Inutile, monsieur, à vous la polka !

Cham - Charivari - V6d069-a.png
Cham - Charivari - V6d069-b.png

— Madame, c’est une infamie ! Je vous autorise à acheter une valse à l’hôtel des ventes, et vous profitez de cela pour vous faire adjuger en même temps le pianiste !

— Que signifie ? des pendules et des pincettes dans mon piano ?

— Monsieur, tout ça va être vendu dans un même lot avec votre rêverie !

Cham - Charivari - V6d069-c.png
Cham - Charivari - V6d069-d.png
LA MUSIQUE AUX ENCHÈRES.

Le public profitant de la vente.

— Messieurs, trente-cinq francs ! Vous l’avez entendue, une polka toute neuve !

— Permettez, monsieur le commissaire, il y a des notes dans cette polka, qui ont déjà servi.

Cham - Charivari - V6d071-a.png
Cham - Charivari - V6d071-b.png
L’AVOCAT EN VACANCES.
La veuve et l’orphelin effrayés eux-mêmes à l’aspect de la barbe de leur protecteur.

— Jamais le gibier ne sortira d’un temps pareil, à moins que tu ne lui paies une voiture.

Cham - Charivari - V6d071-c.png
Cham - Charivari - V6d071-d.png
On lit dans le futur dictionnaire de l’Académie : « Fort comme un Turc. » Expression passée de mode. Bien détérioré, le pauvre dynamomètre. On est prié de ne pas taper dessus trop fort.
Cham - Charivari - V6d073-a.png
Cham - Charivari - V6d073-b.png
La Prusse vous rendant votre domestique après son service dans la landwehr.

— Je compte maintenant sur monsieur pour me faire mon ouvrage.

— Sergent, qu’en pensez-vous… tout le monde soldat, comme en Prusse ?

— Mais, malheureux, s’il ne reste plus de bourgeois, qui est-ce qui nous paiera la goutte ?

Cham - Charivari - V6d073-c.png
Cham - Charivari - V6d073-d.png
Il a beau porter les culottes, paraît que ce n’est pas lui qui est le maître dans son ménage.

— Dites donc, vous ne donnez pas bonne mesure…

— Monsieur, depuis le tremblement de terre, nous ne remplissons plus jusqu’au bord ; c’est une mesure de prudence.

Cham - Charivari - V6d075-a.png
Cham - Charivari - V6d075-b.png

— Je vais prier le proviseur de te donner du lait le matin.

— Dis-lui que je suis très-délicat et que le médecin me recommande le tabac.

— Mon enfant, que penses-tu de la pièce de Joseph ?

— Maman, combien crois-tu qu’on me donnerait de mon petit frère ?

Cham - Charivari - V6d075-c.png
Cham - Charivari - V6d075-d.png

— Vous ne chargez votre fusil qu’à poudre ?

— Toujours, depuis qu’en mangeant un perdreau je me suis cassé une dent sur un plomb.

À UNE REPRÉSENTATION DE JOSEPH.

— À peine au sortir de l’enfance !… Comment trouves-tu ça ?

— Tu sais bien que j’aime pas les mineurs !

Cham - Charivari - V6d077-a.png
Cham - Charivari - V6d077-b.png

— Tu ne conduis pas ton fils à la messe du Saint-Esprit ?

— Ma chère, nous en voilà débarrassés, une messe ne me suffit pas. Je demande un Te Deum.

L’EMBARRAS DU CHOIX.

Mon enfant, qu’est-ce que tu préfères, rentrer aujourd’hui à ton collège ou rester à la maison pour que je te mène chez le dentiste ?

Cham - Charivari - V6d077-c.png
Cham - Charivari - V6d077-d.png
Les collégiens dont la santé exigera les Pyrénées auront les ours qui leur serviront de correspondants et les feront sortir le dimanche.
PRIÈRE D’UN COLLÉGIEN.

— Madame, je vous en supplie, ne rentrez pas encore dans votre lit. Venez dans notre classe entraîner le professeur et tous nos livres.

Cham - Charivari - V6d079-a.png
Cham - Charivari - V6d079-b.png

— J’ai perdu ! j’avais parié face.

— Gourmand ! Déjà à la buvette !

Cham - Charivari - V6d079-c.png
Cham - Charivari - V6d079-d.png

— Excusez-moi, mais les chevaux aujourd’hui passent avant les dames.

— Monsieur, ma poudre ne prend pas en plein air.

— Mais alors, sur le champ de bataille… ?

— Monsieur, quand on voudra faire la guerre on la fera en chambre.

Cham - Charivari - V6d081-a.png
Cham - Charivari - V6d081-b.png

— Monsieur, avant de vous faire connaître ma poudre inexplosible, j’ai voulu d’abord vous faire apprécier les inconvénients de l’ancienne poudre.

— Né malin, le peuple français finit imbécile.

Cham - Charivari - V6d081-c.png
Cham - Charivari - V6d081-d.png

— Si vous n’avez pas le poids, je vous céderai un morceau de monsieur… Ça le gêne.

— T’aimerais pas c’t’état-là, toi ?

— L’état de maigreur, merci !

Cham - Charivari - V6d083-a.png
Cham - Charivari - V6d083-b.png

— Quelle injustice ! on l’applaudit… Eh bien, moi, pour avoir franchi un mur, on m’a collé pour six mois de prison.

Labor coronat… Joliment vrai en matières de courses.

Cham - Charivari - V6d083-c.png
Cham - Charivari - V6d083-d.png

— Dis donc, Gugusse, le nom de cette dame ?

— J’en sais rien ; le programme ne donne que le nom des coureurs.

— Bourgeois, faut-il aller chercher un peu de colle ? Monsieur ne tient pas !

Cham - Charivari - V6d085-a.png
Cham - Charivari - V6d085-b.png

— Tape-t-il son pauvre cheval !

— Ah ! bah ! madame lui rendra ça ce soir !

— Joseph, tu es fou !… descendre à la cave dans cette tenue !

— Écoute donc, elle est peut-être inondée !

Cham - Charivari - V6d085-c.png
Cham - Charivari - V6d085-d.png

— J’ai la conscience tranquille avec leurs inondations. Si l’eau a fait des bêtises, c’est toujours pas moi qui l’aurai jamais encouragée !

La Seine ayant bien de la peine à retrouver son lit depuis qu’elle a visité les caves.


Clichy. — Impr. Maurice Loignon et Cie rue du Bac d’Asnières, 12.