Ouvrir le menu principal

Catéchisme libertin (1791)
à l’usage des filles de joie et des jeunes demoiselles qui se décident à embrasser cette profession, par Melle Théroigne. [- Poésies libres et nouvelles, pour faire suite au Catéchisme libertin.]
J. Gay.

Théroigne au district, aussi bien qu’au bordel.
De ses talents divers a fait l’expérience ;
Par sa langue et son con précieuse à la France,
Son nom va devenir à jamais immortel.