Ouvrir le menu principal

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Les infiniment Petits.


LES INFINIMENT PETITS

OU
LA GÉRONTOCRATIE


Air : Ainsi jadis un grand prophète (Air noté )


J’ai foi dans la sorcellerie.
Or, un grand sorcier l’autre soir
M’a fait voir de notre patrie
Tout l’avenir dans un miroir.
Quelle image désespérante !
Je vois Paris et ses faubourgs :
Nous sommes en dix-neuf cent trente,
Et les barbons règnent toujours.

Un peuple de nains nous remplace ;
Nos petits-fils sont si petits,
Qu’avec peine dans cette glace,
Sous leurs toits je les vois blottis.
La France est l’ombre du fantôme
De la France de mes beaux jours.
Ce n’est qu’un tout petit royaume ;
Mais les barbons règnent toujours.


Combien d’imperceptibles êtres !
De petits jésuites bilieux !
De milliers d’autres petits prêtres
Qui portent de petits bons dieux !
Béni par eux, tout dégénère ;
Par eux la plus vieille des cours
N’est plus qu’un petit séminaire ;
Mais les barbons règnent toujours.

Tout est petit ; palais, usines,
Sciences, commerce, beaux-arts.
De bonnes petites famines
Désolent de petits remparts.
Sur la frontière mal fermée,
Marche, au bruit de petits tambours,
Une pauvre petite armée ;
Mais les barbons règnent toujours.

Enfin le miroir prophétique,
Complétant ce triste avenir,
Me montre un géant hérétique
Qu’un monde a peine à contenir.
Du peuple pygmée il s’approche,
Et, bravant de petits discours,
Met le royaume dans sa poche ;
Mais les barbons règnent toujours.



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


LES INFINIMENT PETITS.

Air : Ainsi jadis un grand prophète.
No 234.



\relative c'' {
  \time 6/8
  \key g \major
  \tempo "Allegretto."
  \autoBeamOff
  \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 120
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
r8 r4 r8 d c | b a b g[ (a)] b | c4. a8 c a
fis e fis d[ (e)] fis | g4.~ g8 d' c | b a b g[ (a)] b
c4. a8 c a | fis e fis d8.[ (e16)] fis8 | g4.~ g8 \bar "||" b c
d b g g'[ (e)] cis | d4. d8 b c | d b g g'[ (e)] cis
d4.~ d8 d c | b a b g[ (a)] b | c4. a8 c a
fis e fis d[ (e)] fis | g4.~ g8 r4 \bar "||"
}

\addlyrics {
J’ai foi dans la sor -- cel -- le -- ri -- e
Or un grand sor -- cier l’au -- tre soir
M’a fait voir de no -- tre pa -- tri -- e
Tout l’a -- ve -- nir dans un mi -- roir
Quelle i -- ma -- ge dé -- ses -- pé -- ran -- te
Je vois Pa -- ris et ses fau -- bourgs
Nous som -- mes en dix- neuf cent tren -- te
Et les bar -- bons rè -- gnent tou -- jours.
}

Haut