À travers les grouins/Rondel

P.-V. Stock, éditeur (p. 80-81).




RONDEL



Dans les cafés d’adolescents
Moréas cause avec Frémine :
L’un, d’un parfait cuistre a la mine,
L’autre beugle des contre-sens.

Rien ne sort moins de chez Classens
Que le linge de ces bramines.
Dans les cafés d’adolescents,
Moréas cause avec Frémine.


Désagrégeant son albumine,
La Tailhède offre quelque encens :
Maurras leur invente Commine
Et ça fait roter les passants,
Dans les cafés d’adolescents.