Ouvrir le menu principal

À travers les grouins/Conscrits

P.-V. Stock, éditeur (p. 82-83).




CONSCRITS

(À la manière d’Esparbès)


Aigle De Boustrapa, voici ton jour ! Les Gars,
Ceux de la Haute avec ceux de l’Épicerie,
Se gondolent vers ta loterie, ô Patrie,
Sous l’œil des marchichefs et des maires gagas.

Ils arrivent du claque ou bien des séminaires,
Fils de cocottes chez les Oblats éduqués,
Courtauds de magasins, lopettes dont les quais
Ont vu les jeux, parmi leurs dômes urinaires.


L’âme française chante (ô que faux !) dans leurs voix ;
Ils s’arrêtent pour dégurgiter du pivois,
Tel un cabot perdu que l’on mène en fourrière.

La Victoire, aujourd’hui, leur montre le chemin
Et des boxons épars leur ouvre la barrière.
Vivat ! Le copahu renchérira demain.