Ouvrir le menu principal

À travers les grouins/Mainteneur de jeux floraux

P.-V. Stock, éditeur (p. 23-24).




MAINTENEUR ÈS JEUX FLORAUX


À mes amis de Toulouse


Ayant coiffé son casque à mèche et revêtu
Le frac des troubadours qu’illustre une giberne,
Perrossier, Némorin compliqué de baderne,
S’escrime après Zola d’un braquemart pointu.

Jéhanne d’Arc, il préconise ta vertu
Et, chez les bons gagas des jeux Floraux, lanterne,
Cueille des fleurs en papier peint puis, très moderne,
Sur leur vieux mirliton, siffle « turlulutu ! »


Car il est, au milieu de ces gens asthmatiques,
Tenace à ravauder la chanson des lilas,
Sucrant de petits vers, bonbons diabétiques

Dont Peyralade goûte avec un fort soulas.
Et c’est pourquoi, guerrier aux frousses authentiques
Poète insuffisant aux plus vils chocolats,

Il épanche sur les Maîtres son déguelas.