Ouvrir le menu principal

À travers les grouins/Chant royal de la mansuétude ecclésiastique

P.-V. Stock, éditeur (p. 63-66).




CHANT ROYAL DE LA MANSUÉTUDE
ECCLÉSIASTIQUE


Ecclesia abhorret a sanguine


Afin que mieux soit sa bonté connue,
Je veux, Seigneur, sur un rythme ancien,
Chanter l’Épouse, à ton cœur, bien venue
Que, pour le carme et le sulpicien,
Nabi Schlêmô, paillard magicien
Prophétisa dans les points et cédille
De son Cantique. Elle est douce, godille
Comme un beau lys par l’aube caressé ;
Onque le sang ne rougit sa mandille :
La Sainte Église abhorre au sang versé.


Pourtant il sied que Ferveur maintenue
Avec l’athée ou le pyrhonnien
De Belzébuth, emplisse la cornue.
Époussetons juif et luthérien ;
Que l’indévot paie et ne garde rien !
C’est pour très cher qu’on pend, qu’on essorille,
Que le troupeau sustente qui l’étrille.
Nous n’avons pas renié le passé.
Vois ! Dans Montjuich, dans Cuba, dans Manille
La Sainte Église abhorre au sang versé.

Père Didon, ta voix frappe la nue
Et Rochefort te vante à Possien :
L’autodafé par vos soins continue.
Ténor pieux, cher au béotien,
Meyer t’approuve et Jamont le fait sien.
Pour toi, Guérin frappe, Thiébaud nasille
À nous, soldats ! qu’on brûle, qu’on fusille
Tout scélérat, suspect d’avoir pensé,
Que dans l’ivraie, on plante une faucille !
La Sainte Église abhorre au sang versé.


Aux bois d’Arcueil où Science est menue
Fleurit le sport peu cicéronien.
En caleçon et la poitrine nue,
Les jeunes veaux ignorants, ô combien !
S’exercent en un match quotidien.
Sous les maillots brodés de canetille,
Un fout-baller catholique émoustille.
Quelque bedeau prompt à faire da se.
Au Racing-Club, l’enfant de chœur titille.
La Sainte-Église abhorre au sang versé.

Ainsi grandit l’engeance biscornue !
Bourgeois cafard, gâteux patricien,
En baladin le monstre s’atténue
Et Dominique au rhétoricien
Apprend le saut de carpe ou le maintien.
Torquemada sourit dans sa golille
Quand, écuyer de chevaux ou de filles,
Son alumnus convomit Pressensé,
Quand sur Zola Cassagnac dégobille :
La Sainte-Église abhorre au sang versé.


envoi


Tourne les yeux vers Alger où l’on pille.
DRUMONT, chacal mâtiné de gorille !
Ton chapeau bleu rayonne au quai d’Orsay,
Bon constructeur des Ham et des Bastilles,
Cuistre sanglant plus bête que Sarcey,
Dos et convicts te sont une famille :
La Sainte-Église abhorre au sang versé.