Ouvrir le menu principal

À travers les grouins/Ballade pour célébrer le fiasco de M. Gaston Méry

P.-V. Stock, éditeur (p. 46-48).




BALLADE

pour célébrer le fiasco de



M. Gaston Méry


« M. Gaston Méry, de la Libre Parole, qui a la prétention de souhaiter à Cyvoct la bienbenue au nom du Journal des jésuites, est reconnu par les assistants et sommé de sortir de la salle.

« Je suis venu ici pour saluer Cyvoct au nom de la Libre Parole, balbutie M. Méry, et… « Il ne peut continuer. Un terrible concert d’imprécations et d’injures s’élève. On crie de toutes parts : « À bas la calotte ! À bas la voyante ! »

« M. Méry est obligé d’abandonner la salle et se retire, non sans recevoir au passage quelques horions. »


Monsieur Drumont qui, pour aller en masque,
Met un prépuce en guise de faux né,
Des horions, outrageuse bourrasque,
Et du crachat plusieurs fois géminé
Sauve son groin de porc enchifrené.

Mais, souteneur, aigrefin, casserole,
Vont foisonnant à la Libre Parole,
Le bleu des dos y forme un arc-en-ciel
Et, comme un lis à travers l’escarole,
Méry fait voir l’Archange Gabriel.

Ferrer la mule ou bâter la tarasque,
Prendre une vieille au poil teint de henné,
Jouer du luth ou courir comme un Basque,
Cela se peut à quiconque est bien né.
Mais fournir, chaque soir, à l’abonné,
Sous la lueur du quinquet à pétrole,
Quelque prodige et l’enduire de miel,
C’est à donner la petite vérole !
Tel, néanmoins, sans airs de Fragerolle,
Méry fait voir l’Archange Gabriel.

La Couëdon qui met son vin en flasque,
Ne montre pas les lignes de Phryné :
Mais les Kéroubs ont un goût si fantasque !

J.-K. Huysmans en demeure étonné ;
Le Sacré-Cœur lui-même est consterné.
Car, attirant once d’or ou pistole,
Gaston, le doux nabi, sur maint Pactole,
Peut intégrer un geste essentiel.
Sans revêtir la chape ni l’étole,
Méry fait voir l’Archange Gabriel.


envoi



Cyvoct ! pour vous chanter sa barcarole
Extralucide, il vint comme Ariel,
D’un long eustache apprêtant la virole.
À coups de pied en plein potentiel,
Reconduisez ce nouveau Desbarolle !
Méry fait voir l’Archange Gabriel.