Ouvrir le menu principal

À travers les grouins/Villanelle : Drumont fut assassiné

P.-V. Stock, éditeur (p. 49-51).




VILLANELLE


On l’a tué comme un César,
Comme un empereur, comme un tzar.
Aristide Bruant.



Drumont fut assassiné,
Dans Alger, en Barbarie,
Parce nobis, Domine !

Max Régis est consterné,
Car un pétard l’excorie :
Drumont fut assassiné.

Drumont au blair chiffoné,
Drumont, l’enfant de Marie :
Parce nobis, Domine !


D’Augias trop fortuné
Il vidangeait l’écurie :
Drumont fut assassiné.

Et l’Arabe déchaîné
L’abreuvait d’idolâtrie :
Parce nobis, Domine !

Bab-Azoun, illuminé,
Massacrait la juiverie.
Drumont fut assassiné.

Pour dételer son poney,
Tous marchaient en grand’furie,
Parce nobis, Domine !

Mais son carrosse a tourné
Ru’ de la Ferronnerie :
Drumont fut assassiné.


Qu’on aille chez l’attorney,
C’est un deuil pour la patrie !
Parce nobis, Domine !

Hosannah ! qui fait un né ?
C’est la franc-maçonnerie :
Drumont fut assassiné :
Parce nobis, Domine !