Ouvrir le menu principal

Modifications

aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
et du Souverain pontife.
 
Assurément ce qui s’est passé en France en i83o1830 a fortement
contribué à accréditer la légende du libérateur appelé par les
Anglais pour les délivrer du droit divin et y substituer le libéra libéralisme
lisme constitutionnel. Que tel ait été le résultat final, la chose est
claire,’ ; il y a d’autant moins à s’en étonner que la maison d’Orange
était, si l’on peut ainsi s’exprimer, rompue à la pratique d’un
pareil régime ; seule au monde elle pouvait, à cette époque, fournir
un souverain qui ne crut pas décheoir en acceptant que son pou pouvoir
voir fut limité par les droits de ses sujets et contrôlé par leurs
mandataires. Mais cette besogne, Guillaume la fit par surcroit, le
plus souvent inconsciemment et, à de certains moments, semble-t-i 1il,
contre son gré. Ce n’était pas pour cela que l’Europe l’avait poussé ;
elle voyait en lui l’ennemi de Louis XIV{{rom-maj|xiv|14}} et ce point de vue primait
tout le reste .
 
La révolution s’accomplit en six semaines, facilitée par l’in
75 407

modifications