Ouvrir le menu principal

Modifications

aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
{{séparateur}}
{{brn|2}}
{{t|Divers romans ont été couronnés ces temps-ci par des aréopages
improvisés auxquels manquait peut-être l’autorité que confèrent l’âge
et les services rendus — mais non celle qui découle de nos jours de la
M. de Montyon. D’autre part, lesdits aéropages présentaient dans leur
composition une assez curieuse variété. C’est ainsi que le jury formé
par le journal la ''Vie Heureuse'' pour décider de l’attribution de son
prix était exclusivement composé de femmes de lettres tandis que les
fondateurs de l’Académie Concourt n’ont point poussé leur soif de nou nouveauté
veauté jusqu’à pratiquer le féminisme. Enfin, on dit que le lauréat
de la ''Vie Heureuse'' a groupé une forte majorité parmi de nombreuses
votantes alors que celui des ConcourtGoncourt l’emporta péniblement, au sein
d’un collège électoral pourtant des plus restreints. |90}}
 
{{t|Ces menus faits ne suffiraient pas à établir la supériorité de l’œuvre
de M. Romain Rolland ; cette supériorité s’impose par de plus sérieux
motifs. Son Jean Christophe (Ollendorff, éditeur) est vraiment une
De grandes traînées de ciel bleu à travers les brumes habituelles d’un
climat septentrional, de grandes envolées d’idéalisme à travers les
préoccupations terre à terre de chaque jour, des figures qui passent|90}}
75 321

modifications