Ouvrir le menu principal

Modifications

aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
royales actuelles facilite l’étude. Nous voyons en effet sur le trône
de Suède une famille dont l’origine française et béarnaise est
encore toute proche puisqu’Oscar II{{rom-maj|ii|2}} est le petit-fils de Bernadotte
— sur le trône d’Angleterre une famille qui est presque de pur
sang germanique — sur le trône de Grèce une famille issue de
sang danois et russe. Les Cobourg ont fourni des souverains à la
Belgique, au Portugal, à la Bulgarie....Bulgarie… AÀ part les Habsbourg, les
Hohenzollern, les Romanow et surtout la maison de Savoie, il
apparaît que le sang national coule peu ou point dans les veines
de bon nombre de chefs d’Etatd’État ou de princes héritiers. Qu’y a-t-il
pourtant de plus Scandinave que le prince royal de Suède et ses
frères, de plus anglais que le prince de Galles et sa famille, de plus
hellène que les fils du roi Georges ?... Par contre, qui ne sent que
le fait d’avoir vécu en exil la majeure partie de leur existence a
modifié pour le comte de Paris et pour le duc d’Orléans le type
dominant et a donné à l’influence ethnique de leur mère et
grand’mère, la princesse de Mecklembourg, une importance qui ne
se fntfut pas manifestée à un pareil degré sur le sol français ? Nous en
concluerions volontiers que le milieu mental, superposé au milieu
matériel et devenu artificiellement intensif comme il l’est chez les
familles régnantes, acquiert une telle force qu’il remplace en
quelque sorte l’hérédité . Renvoyé à M . le {{Dr}} Laumonnier pour
examen et appréciation.
{{interligne}}
80 293

modifications