Ouvrir le menu principal

Modifications

aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
L’histoire offre parfois d’étranges retours. Il y a cent ans,
l’Empereur de Russie s’amusait à introduire la liberté dans ses
États ; à présent, la même idée terrorise son arrière-petitneveupetit-neveu.
Nos grands pères ont pu voir Alexandre I"{{rom-maj|i|1}}{{er}}, « républi républicain
cain couronné », exercer toute sa vie une autorité absolue, et
nous voyons nous-mêmes Nicolas II{{rom-maj|ii|2}}, attaché à ses attributs
d’autocrate, qui finira peut être dans le rôle d’un simple sousouverain.
verain.
 
En 1906 règne un tsar timide, modeste, qui aime l’obscurité,
75 170

modifications