Différences entre versions de « Pastorale comique »

104 octets ajoutés ,  il y a 14 ans
La troisième scène est entre Lycas et Filène, riches pasteurs.
 
'''FILÈNE''' ''chante'' :
 
Paissez, chères brebis, les herbettes naissantes,
 
Ces prés et ces ruisseaux ont de quoi vous charmer ;
 
Mais si vous desirez vivre toujours contentes,
 
Petites innocentes,
 
Gardez-vous bien d'aimer.
 
Lycas, voulant faire des vers, nomme le nom d'Iris, sa maîtresse, en présence de Filène, son rival; dont Filène en colère chante.
 
 
FILÈNE
Lycas, voulant faire des vers, nomme le nom d'Iris, sa maîtresse, en présence de Filène, son rival ; dont Filène en colère chante.
 
 
'''FILÈNE'''
 
Est-ce toi que j'entends, téméraire, est-ce toi
Qui nommes la beauté qui me tient sous sa loi?
 
Qui nommes la beauté qui me tient sous sa loi ?
LYCAS répond:
 
Oui, c'est moi; oui, c'est moi.
 
'''LYCAS''' ''répond'' :
FILÈNE
 
 
Oui, c'est moi ; oui, c'est moi.
 
 
'''FILÈNE'''
 
Oses-tu bien en aucune façon
Proférer ce beau nom?
 
Proférer ce beau nom ?
LYCAS
 
Hé! pourquoi non? hé! pourquoi non?
 
'''LYCAS'''
FILÈNE
 
! pourquoi non ? hé ! pourquoi non ?
 
 
'''FILÈNE'''
 
Iris charme mon âme ;
 
Iris charme mon âme;
Et qui pour elle aura
 
Le moindre brin de flamme,
 
Il s'en repentira.
 
 
'''LYCAS'''
 
Je me moque de cela,
 
Je me moque de cela.
 
 
'''FILÈNE'''
 
Je t'étranglerai, mangerai,
 
Si tu nommes jamais ma belle.
 
Ce que je dis, je le ferai,
 
Je t'étranglerai, mangerai :
 
Il suffit que j'en ai juré.
 
Quand les dieux prendroient ta querelle
 
Je t'étranglerai, mangerai,
 
Si tu nommes jamais ma belle.
 
 
'''LYCAS'''
 
Bagatelle, bagatelle.
 
===Sc 4 à 7===
La quatrième scène est entre Lycas et Iris, jeune bergère dont Lycas est amoureux.