Ouvrir le menu principal

Modifications

aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
 
Un des problèmes les plus angoissante pour
une démocratie qui doit s’attendre à. l’attaque
ennemie sur de vastes frontières est, à coup sûr,
le règlement anticipé des rapports qui existeront
pendant la. durée des hostilités entre le pouvoir
civil et. le pouvoir militaire d’une part et, de
l’autre, entre le ministre de la. Guerre et le Com—Commandant
mandant en chef des armées. Sur le premier
point, on n'avaitn’avait pu se résoudre à. légiférer par
crainte d'enchaînerd’enchaîner le destin. Sur le second, une
solution d’apparence illogique s’était imposée
peu à. peu. Le généralissime désigné serait le vivice-président
ce-président du Conseil supérieur de la. guerre,
officiellementofficiellement présidé par le ministre. Ainsi,
en temps de paix, ce grand chef éventuel n’exer-n’exercerait
cerait point de commandement mais, en ayant
naturellement exercé de forts importants aupa-auparavant,
ravant, il se trouverait à. même dans une atmos-atmosphère
phère de calme utile à sa tâche, dode se livrer à.
la. fois à. l’inspection et au travail de façon si-silencieuse
lencieuse et continue.
 
Ce doit être un sujet d’étonnement au dehors que
75 497

modifications