Ouvrir le menu principal

Modifications

État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
« ''Dans l’état critique des affaires, depuis le départ de notre envoyé de Kaboul, le gouverneur-général a senti de quelle importance il était de prendre des mesures immédiates pour arrêter les progrès rapides de l’influence étrangère et de l’agression qui menaçait notre propre territoire.
 
« ''L’attention du gouverneur-général a été naturellement appelée, dans cette conjoncture, sur la position et les droits de shah Shoudjâ-Oul-Moulk'', qui, tant qu’il avait eu le pouvoir entre les mains, avait cordialement accédé aux mesures de résistance combinée que le gouvernement anglais avait jugé nécessaire d’adopter à cette époque contre les ennemis du dehors, et qui, lors de l’usurpation de son empire par les chefs actuels, avait trouvé dans nos domaines un honorable asile.
 
« Il avait été clairement établi, d’après les renseignemens fournis par divers officiers qui avaient visité l’Afghanistan, que les chefs Barekzaïs, par suite de leur désunion et de leur impopularité, ne pouvaient devenir, dans aucune circonstance, d’utiles alliés à notre gouvernement, ou nous aider dans les mesures justes et nécessaires qu’exigeait la défense de nos intérêts nationaux. Néanmoins, aussi long-temps que ces chefs s’abstinrent d’actes nuisibles à nos intérêts et à notre sécurité, le gouvernement anglais reconnut et respecta
268 639

modifications