Différences entre les versions de « Page:Anatole France - Le Livre de mon ami.djvu/135 »

aucun résumé de modification
m (ThomasV: split)
 
En-tête (noinclude) :En-tête (noinclude) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
  +
{{nr||LE LIVRE DE MON AMI|127}}
  +
{{----|100%}}
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
Fontanet me dit une fois :
 
Fontanet me dit une fois :
   
« Si, avec du carton et le papier couleur d’argent qui enveloppe le chocolat, nous faisions des armes semblables à celles de Petit-Prêtre !… » L’idée était belle. Mais nous ne parvînmes pas à la réaliser convenablement. Je fis un casque, que Fontanet prit pour un bonnet de magicien.
+
Si, avec du carton et le papier couleur d’argent qui enveloppe le chocolat, nous faisions des armes semblables à celles de Petit-Prêtre !…
  +
  +
L’idée était belle. Mais nous ne parvînmes pas à la réaliser convenablement. Je fis un casque, que Fontanet prit pour un bonnet de magicien.
   
 
Alors je dis :
 
Alors je dis :
   
  +
— Si nous fondions un musée !…
« Si nous fondions un musée !… » Excellente pensée ! Mais nous n’avions pour le moment à mettre dans ce musée qu’un demi-cent de billes et une douzaine de toupies.
 
  +
 
Excellente pensée ! Mais nous n’avions pour le moment à mettre dans ce musée qu’un demi-cent de billes et une douzaine de toupies.
   
 
C’est à ce coup que Fontanet eut une troisième conception. Il s’écria :
 
C’est à ce coup que Fontanet eut une troisième conception. Il s’écria :
   
« Composons une Histoire de France, avec tous les détails, en cinquante volumes. » Cette proposition m’enchanta, et je l’accueillis avec des battements de mains et des cris de joie. Nous convînmes que nous commencerions
+
Composons une ''Histoire de France'', avec tous les détails, en cinquante volumes.
  +
  +
Cette proposition m’enchanta, et je l’accueillis avec des battements de mains et des cris de joie. Nous convînmes que nous {{tiret|com|mencerions}}
921

modifications