Différences entre les versions de « Page:Anatole France - Le Livre de mon ami.djvu/118 »

aucun résumé de modification
m (ThomasV: split)
 
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
cavernes si, notre tour étant venu, nous ne travaillais pas à rendre à nos enfants la vie plus sûre et meilleure qu’elle n’est pour nous-mêmes. Il est deux secrets pour cela : aimer et connaître. Avec la science et l’amour, on fait le monde.
+
cavernes si, notre tour étant venu, nous ne travaillions pas à rendre à nos enfants la vie plus sûre et meilleure qu’elle n’est pour nous-mêmes. Il est deux secrets pour cela : aimer et connaître. Avec la science et l’amour, on fait le monde.
   
 
— Sans doute, mon ami, dit ma mère ; mais plus j’y songe, plus je me persuade que c’est à une femme qu’il faut confier un petit garçon de l’âge de notre Pierre. J’ai entendu parler d’une demoiselle Lefort. J’irai la voir demain. »
 
— Sans doute, mon ami, dit ma mère ; mais plus j’y songe, plus je me persuade que c’est à une femme qu’il faut confier un petit garçon de l’âge de notre Pierre. J’ai entendu parler d’une demoiselle Lefort. J’irai la voir demain. »
921

modifications