Ouvrir le menu principal

Modifications

État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
sur la crinière de l’animal qui ne s’était pas renversé.
 
« La charogne n’est pas encore trop pourrie, hein ? » — dit Sombreval d’une voix qui emplit toute la cour et qui attira les Herpin à la grille où ceci venait de se passer avec la rapidité de l’éclair.
 
C’était Sombreval, en effet. Il avait laissé à moitié chemin la carriole de S… qui l’amenait au Quesnay avec sa fille, et tenté par ce beau soleil couchant, le vrai soleil de Normandie, pays d’automne et de couchers de soleil, il était venu à pied, Calixte à son bras, voulant lui montrer, à pleine vue, le paysage au sein duquel elle allait désormais habiter.
Elle était encore à son bras, mais elle y était toute tremblante… Quand le cavalier inconnu s’était heurté contre la grille, elle avait poussé un cri, en se pressant contre son père, et par ce cri et par ce mouvement elle avait arrêté Sombreval, dont la main s’étendait de nouveau pour châtier l’insolent qui avait parlé et que, par hasard, il avait entendu.
 
« Père ! lui dit-elle, pardonnez-lui, puisqu’il est blessé !
 
— Bah ! répondit Sombreval, un coup à la tête, c’est une correction d’étourdi ! Mais, puisque tu veux sauver ce freluquet, que ta volonté soit faite, ma chère enfant ! »
329 685

modifications