« Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle/Taille » : différence entre les versions

Montréal (Yonne)
m (Bot : Remplacement de texte automatisé (-(class=prose|class="prose"|class=text) +class="text"))
(Montréal (Yonne))
tailles à la bretture ne se montrent en Bourgogne que vers 1200, et elles
n'apparaissent que cinquante ans plus tard sur les bords de la Saône et
du Rhône, en Auvergne et dans le Languedoc. <span id="Montreal.Yonne19"></span>Le choeur de l'église abbatiale
de Vézelay, qui date des dernières années du XII<sup>e</sup> siècle, et qui
présente des tailles si merveilleusement exécutées, montre en même
quelques parties, de la bretture à larges dents. Les bases, les tailloirs
des chapiteaux, les moulures des bandeaux, sont polis et d'une pureté
d'exécution incomparable. Même exécution dans l'église de [[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes M#Montreal.Yonne|Montréal]] (Yonne), de la même époque. Ces différences de natures de taille produisent
(Yonne), de la même époque. Ces différences de natures de taille produisent
beaucoup d'effet et donnent aux profils une finesse particulière.
À dater du XIII<sup>e</sup> siècle, l'école de l'Île-de-France, qui prend la tête de