Ouvrir le menu principal

Modifications

aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
<br /><br /><br />
VICTOR PITTIE
 
^2
{{Centré|<big>VICTOR PITTIÉ</big>}}
Victor-Francis Pittié, né à Calais le 27 juin 1862,
<br />
{{Centré|1862}}
<br /><br />
 
Victor{{lettrine|V|lignes=3}}{{sc|ictor-Francis Pittié}}, <i>né à Calais le 27 juin 1862,
est le fis du général Francis Pittié qui fut le délicat poète du
</i>Roman de la Vingtième Année<i> et de A</i>À travers la Vie<i>, le
même qui figure en cette anthologie. Par son origine, Victor Pittié devait
prendre de bonne heure le goût des lettres et même s'ys’y attacher exclusive-exclusivement. Très jeune, il collabora au Monde poétique, à la Jeune France, à
l'Artistel’Artiste et à d’autres Revues où la poésie tient encore une grande place . En
ment. Très jeune, il collabora au Monde poétique, à la Jeune France, à
1887, il publia un volume intitulé : </i>Les Jeunes Chansons<i>, lequel con-
l'Artiste et à d’autres Revues où la poésie tient encore une grande place . En
tientcontient des poèmes pleins d'uned’une grâce franchement juvénile comme celle des
1887, il publia un volume intitulé : Les Jeunes Chansons, lequel con-
tient des poèmes pleins d'une grâce franchement juvénile comme celle des
vierges de seize ans, et d’un parfum de tendresse naissante pareil à celui des
fleurs nouvelles au printemps.
 
</i>Les Jeunes Chansons<i> ont été éditées par A. Lemerre.
 
Rodolphe Darzens.
 
{{Centré|''INCERTITUDE ''}}
Quelqu'un m'a dit que j étais né
<poem>
 
 
Quelqu’un m’a dit que j’étais né
D’une sainte et double caresse,
D’un baiser donné dans l’ivresse
Sous le grand ciel illuminé.
</poem>
202 787

modifications