Ouvrir le menu principal

Page:Lemerre - Anthologie des poètes français du XIXème siècle, t4, 1888.djvu/315

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





VICTOR PITTIÉ


1862




Victor-Francis Pittié, né à Calais le 27 juin 1862, est le fis du général Francis Pittié qui fut le délicat poète du Roman de la Vingtième Année et de À travers la Vie, le même qui figure en cette anthologie. Par son origine, Victor Pittié devait prendre de bonne heure le goût des lettres et même s’y attacher exclusivement. Très jeune, il collabora au Monde poétique, à la Jeune France, à l’Artiste et à d’autres Revues où la poésie tient encore une grande place . En 1887, il publia un volume intitulé : Les Jeunes Chansons, lequel contient des poèmes pleins d’une grâce franchement juvénile comme celle des vierges de seize ans, et d’un parfum de tendresse naissante pareil à celui des fleurs nouvelles au printemps.

Les Jeunes Chansons ont été éditées par A. Lemerre.

Rodolphe Darzens.





INCERTITUDE




Quelqu’un m’a dit que j’étais né
D’une sainte et double caresse,
D’un baiser donné dans l’ivresse
Sous le grand ciel illuminé.