« Ainsi parlait Zarathoustra/Deuxième partie/Des savants » : différence entre les versions

m
Bot : Remplacement de texte automatisé (-oeu +œu)
m ({{textquality|50%}})
m (Bot : Remplacement de texte automatisé (-oeu +œu))
Trop longtemps mon âme affamée fut assise à table, je ne suis pas comme eux, dressé pour la connaissance comme pour casser des noix.
 
J'aime la liberté et l'air sur la terre fraîche ; j'aime encore mieux dormir sur les peaux de boeufsbœufs que sur leurs honneurs et leurs dignités.
 
Je suis trop ardent et trop consumé de mes propres pensées : j'y perds souvent haleine. Alors il me faut aller au grand air et quitter les chambres pleines de poussière.
98 714

modifications