« Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle/Arc-boutant » : différence entre les versions

m
[[]]
(+ Auxerre)
m ([[]])
suite du défaut d'expérience de leurs architectes.
 
<span id="Auxerre4"><span id="Bayeux">Lorsque le goût dominant vers le milieu du XIII<sup>e</sup> siècle poussa les
constructeurs à élever des églises d'une excessive légèreté et d'une grande
élévation sous voûtes, lorsque l'on abandonna partout le système des arcs-boutants
comme à Beauvais, comme à Saint-Pierre de Chartres, comme à la cathédrale
du Mans, comme à Saint-Étienne d'[[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes A#Auxerre|Auxerre]], comme à Notre-Dame de
Semur, comme aux cathédrales de Reims, de Coutances et de [[Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Index communes B#Bayeux|Bayeux]], etc.,
tous édifices bâtis de 1220 à 1260; mais les inhabiles (et il s'en trouve
dans tous les temps) commirent bien des erreurs jusqu'au moment où
5 406

modifications