« Page:Godwin - Caleb Williams, I (trad. Pichot).djvu/91 » : différence entre les versions

 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page corrigée
+
Page validée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 9 : Ligne 9 :
contre les personnes sous la dépendance desquelles
contre les personnes sous la dépendance desquelles
elle était placée ; et, comme elle cédait sans hésiter,
elle était placée ; et, comme elle cédait sans hésiter,
elle n’avait jamais eu de traitement sévère à éprouver. Les réprimandes de M. Tyrrel, au seul nom de
elle n’avait jamais eu de traitement sévère à éprouver. Les réprimandes de M. Tyrrel, au seul nom de
Falkland, devenant plus marquées, miss Melville
Falkland, devenant plus marquées, miss Melville
se tint davantage sur ses gardes. Elle s’arrêtait
se tint davantage sur ses gardes. Elle s’arrêtait
Ligne 18 : Ligne 18 :
mots d’explications : « Mon cher cousin ! en vérité,
mots d’explications : « Mon cher cousin ! en vérité,
je ne conçois rien à votre humeur ! sûrement
je ne conçois rien à votre humeur ! sûrement
M. Falkland vous rendrait tous les services du monde... ; » mais tout à coup quelque geste d’impatience
M. Falkland vous rendrait tous les services du monde… ; » mais tout à coup quelque geste d’impatience
et d’humeur farouche la forçait de se taire.
et d’humeur farouche la forçait de se taire.


507 510

modifications