Différences entre les versions de « Page:Condorcet - Œuvres, Didot, 1847, volume 4.djvu/155 »

aucun résumé de modification
(→‎Page non corrigée : Page créée avec « père, si on pouvait prouver qu’elle eût passé la nuit de ses noces hors de la maison paternelle. Ce peuple souffrait, sans oser se plaindre, et voyait, avec une dou... »)
 
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 7 : Ligne 7 :
 
moines, ses épargnes, qui auraient dû fournir à l’industrie et à la culture des capitaux utiles. Heureusement la construction d’une grande route ouvrit
 
moines, ses épargnes, qui auraient dû fournir à l’industrie et à la culture des capitaux utiles. Heureusement la construction d’une grande route ouvrit
 
une communication entre eux et les cantons voisins.
 
une communication entre eux et les cantons voisins.
Us apprirent qu’au pied du Mont-Jura existait un
+
Ils apprirent qu’au pied du Mont-Jura existait un
 
homme dont la voix intrépide avait plus d’une fois
 
homme dont la voix intrépide avait plus d’une fois
 
fait retentir les plaintes de l’opprimé jusque dans le
 
fait retentir les plaintes de l’opprimé jusque dans le