« Page:Binet - La Vie de P. de Ronsard, éd. Laumonier, 1910.djvu/145 » : différence entre les versions

m
→‎top : scanilles, typo, remplacement: ... → … (3), qu → qu’
Aucun résumé des modifications
m (→‎top : scanilles, typo, remplacement: ... → … (3), qu → qu’)
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 26 : Ligne 26 :
de sa vie (1618), malgré les affirmations contraires de Binet et d’Ant.
de sa vie (1618), malgré les affirmations contraires de Binet et d’Ant.
de Baïf. Mais il semble n’avoir pas été le seul à penser ainsi, d’après
de Baïf. Mais il semble n’avoir pas été le seul à penser ainsi, d’après
cette addition de Binet à son troisième texte : « ... le seigneur Paul,
cette addition de Binet à son troisième texte : «  le seigneur Paul,
Escossois ainsi que disent aucuns ». Cette opinion, qui a contre elle
Escossois ainsi que disent aucuns ». Cette opinion, qui a contre elle
l’autorité de Baïf, assez grave à elle seule pour la ruiner, a peut-être
l’autorité de Baïf, assez grave à elle seule pour la ruiner, a peut-être
Ligne 43 : Ligne 43 :
en Piémont, écuyer de la grande écurie du roi {{lié|Henri II}}. Elle épousa
en Piémont, écuyer de la grande écurie du roi {{lié|Henri II}}. Elle épousa
1° Horace Farnèse, duc de Castro, mort en 1554 ; 2° en 1557 François
1° Horace Farnèse, duc de Castro, mort en 1554 ; 2° en 1557 François
de Montmorency, pair et maréchal de France... Le duché de Chatellerault
de Montmorency, pair et maréchal de France… Le duché de Chatellerault
lui fut donné par lettres du 22 juin 1563, renouvelées en 1571... »
lui fut donné par lettres du 22 juin 1563, renouvelées en 1571… »
(''Hist. genealog. de la maison de France'', tome I, 136, D.) Madame de
(''Hist. genealog. de la maison de France'', tome I, 136, D.) Madame de
Chatellerault, comme l’appelle Binet, ou Madame d’Angoulême, comme
Chatellerault, comme l’appelle Binet, ou Madame d’Angoulême, comme
on l’appelait plus ordinairement depuis qu’elle avait reçu de {{lié|Henri III}}
on l’appelait plus ordinairement depuis qu’elle avait reçu de {{lié|Henri III}}
le duché d Angoulême en 1582, ne mourut qu en janvier 1619. Si Binet,
le duché d Angoulême en 1582, ne mourut qu’en janvier 1619. Si Binet,
ou Du Perron, devenu cardinal, avait osé interroger cette princesse sur
ou Du Perron, devenu cardinal, avait osé interroger cette princesse sur
la famille de sa mère, ils auraient pu identifier le seigneur Paul et nous
la famille de sa mère, ils auraient pu identifier le seigneur Paul et nous
498 751

modifications