Différences entre les versions de « Les Chants du crépuscule/« Hier, la nuit d’été, qui nous prêtait ses voiles » »