Ouvrir le menu principal

Poèmes incongrus/Avant-propos

Mac-Nab ()
Poèmes Incongrus : suite aux Poèmes mobiles
Texte établi par Avec une Préface de Voltaire, Léon Vanier, bibliopole (p. 5).

AVANT-PROPOS


Le 2 novembre dernier, jour des morts, à l’heure de minuit, l’auteur et l’éditeur des Poèmes incongrus, aidés de deux passants de bonne volonté, ont évoqué l’esprit de Voltaire, afin d’obtenir de ce grand écrivain une préface pour lesdits poèmes.

Nous indiquons ce moyen aussi simple qu’ingénieux aux jeunes poètes embarrassés pour arracher quelques lignes à un auteur vivant.

Il suffit d’avoir une table, un crayon et une feuille de papier.

Quatre bourgeois se mettent autour et ça tourne, ça tourne, et l’on a sa petite préface signée soit de Virgile, soit de Rabelais, soit, comme la nôtre, de Voltaire.

Nous reproduisons cette préface in extenso. L’original est déposé à la Bibliothèque Nationale, salle des manuscrits.