Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 5.djvu/272

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[entresol]
— 270 —

ENRAYURE, s. f. Assemblage de pièces de bois horizontales sur lesquelles reposent les charpentes et qui maintiennent leur écartement. Une charpente peut avoir plusieurs enrayures étagées : ce sont alors autant de plates-formes, de repos, qui permettent d’adopter une nouvelle combinaison et qui relient tout le système. Les flèches en charpente, par exemple, possèdent plusieurs enrayures (voy. Charpente, Flèche).

ENTRAIT, s. m. C’est la pièce de bois horizontale qui sert de base au triangle formé par une ferme de comble, et qui arrête l’écartement des arbalétriers. L’entrait peut être suspendu par le poinçon et par des clefs pendantes (1). A est un entrait (voy. Charpente).

Entrait.png

ENTRÉE, s. f. C’est le nom que l’on donne au passage de la clef dans une boîte de serrure ; on dit l’entrée d’une serrure, pour dire l’ouverture par laquelle on introduit la clef (voy. Serrurerie).

ENTRELACS, s. m. Ne s’emploie qu’au pluriel. On désigne ainsi certains ornements particulièrement adoptés pendant l’époque romane. Des rinceaux de tigettes qui s’enchevêtrent, des galons qui forment des dessins variés en passant les uns sur les autres, comme des ouvrages de passementerie, sont des entrelacs en matière de sculpture ou de peinture décorative (voy. Peinture, Sculpture).

ENTRESOL, s. m. Étage bas pratiqué dans la hauteur d’une ordonnance d’architecture, présentant à l’extérieur l’aspect d’un seul étage. Les entresols ont été peu employés dans l’architecture civile du moyen âge, chaque étage séparé par un plancher étant presque toujours indiqué à l’extérieur par un bandeau. Cependant les architectes du moyen âge ne sont pas exclusifs, et si impérieux que soient les principes auxquels ils se soumettent, ils savent concilier les besoins, les programmes, avec les exigences de l’art ; ou, pour mieux dire, leur art ne se refuse jamais à