Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 5.djvu/184

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[église]
— 182 —
LOZÈRE. Arrond. de Mende.. Ég. cathéd. de Mende, ég. de Langogne.
MAINE-ET-LOIRE. Arrond. d’Angers. Ég. cathéd. d’Angers[1], ég. abb. de Saint-Serge à Angers, ég. de Saint-Martin, id., ég. abb. de la Trinité, id., ég. du Ronceray, id., ég. du Lion-d’Angers, ég. de Savennières, ég. de Beaulieu.
Arrond. de Bauge. Ég. de Pontigné.
Arrond. de Beaupréau. Ég. de Chemillé.
Arrond. de Saumur. Ég. de Nantilly à Saumur, ég. de Saint-Pierre, id., ég. de Cunault, ég. abb. de Fontevrault[2], ég. de Saint-Georges-Chatelaison, ég. de Montreuil-Bellay, ég. du Puy-Notre-Dame, ég. Saint-Eusèbe de Gennes, ég. Saint-Vétérin, id.
MANCHE. Arrond. de Saint-Lô. Ég. Sainte-Croix de Saint-Lô, ég. Notre-Dame, id., ég. de Carentan, ég. de Martigny.
Arrond. d’Avranches. Ég. abb. du Mont-Saint-Michel-en-Mer[3].
Arrond. de Cherbourg. Ég. de Querqueville.
Arrond. de Coutances. Ég. cathéd. de Coutances[4], ég. Saint-Pierre à Coutances[5], ég. de Lessay, ég. de Périers.
Arrond. de Mortain. Ég. abb. de Mortain.
Arrond. de Valognes. Ég. de Sainte-Marie-du-Mont, ég. de Sainte-Mère-Église, ég. abb. de Saint-Sauveur-le-Vicomte, ég. de Saint-Michel à Lestre.
MARNE. Arrond. de Châlons. Ég. cathéd. de Châlons[6], ég. Notre-Dame de
  1. Vaste église avec nef ; transsept, chœur et abside sans chapelles ni collatéraux. Bâtie vers la fin du XIIe siècle, mais présentant des traces de constructions antérieures. Voûtes d’arête à plan carré, et rappelant la coupole par leur forme très-bombée. Vitraux. Style des Plantagenet (voy. l’Architecture byzantine en France, par M. Félix de Verneilh ; voy. Cathédrale, fig. 43).
  2. Église à coupoles, mais avec chœur entouré de chapelles avec bas-côtés (voy. Architecture Religieuse, fig. 6 et 7).
  3. Église dont la nef remonte au XIe siècle ; le chœur date du XVe (voy. Architecture Monastique, fig. 19, 20, 21 et 22).
  4. Église normande pure de la première moitié du XIIIe siècle ; chapelles ajoutées à la nef au XIVe (voy. Cathédrale, fig. 38).
  5. Jolis clochers du XVIe siècle.
  6. Église champenoise présentant des dispositions très-anciennes. Le chœur, primitivement dépourvu de bas-côtés, était flanqué de deux tours sur plan barlong. L’une de ces tours date du commencement du XIIe siècle. Le chœur, le transsept et la nef ont été reconstruits au XIIIe siècle. Au XIVe siècle, des chapelles avec collatéral ont été ajoutées autour du sanctuaire. La nef remaniée sur quelques points. Après un incendie, l’édifice fut restauré au XVIIe siècle d’une façon barbare. Beaux fragments de vitraux (voy. Cathédrale, fig. 33).