Ouvrir le menu principal

Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/259

Cette page n’a pas encore été corrigée
251
cardinal de chastillon.


ment l’on m’en a aulcuns ſuppoſé faulx & infames) n’avoit trouué paſſaiges aulcun ſuſpect. Et avoit eu en horreur quelque mangeur de ſerpens, qui fondoit mortelle hæreſie ſus vn N. mis pour vn M. par la faulte & negligence des imprimeurs. Auſſi auoit ſon filz noſtre tant bon, tant vertueux, & des cieulx beniſt roy Henry : lequel Dieu nous vueille longuement conſeruer, de manière que pour moy il vous avoit octroyé privilège & particulière protection contre les calumniateurs : Ceſtuy evangile depuys m’avez de voſtre benignité reiteré à Paris, & d’abondant lors que naguères viſitatez monſeigneur le cardinal du Bellay : qui pour recouvrement de ſanté après longue & faſcheuſe maladie, ſ’eſtoit retiré à ſainct Maur : lieu, ou (pour mieulx & plus proprement dire) paradis de ſalubrité, amenité, delices, & tous honeſtes plaiſirs de agriculture, & vie ruſticque.

C’eſt la cauſe, Monſeigneur, pourquoy præſentement, hors toute intimidation, ie mectz la plume au vent : eſperant que par voſtre benigne faveur me ferez contre les calumniateurs comme un ſecond hercules Gaulloys, en ſçavoir, prudence, & eloquence : Alexicacos, en vertuz, puiſſance, & auctorité, duquel veritablement dire ie peuz ce que de Moſes le grand prophète & capitaine en Iſrael dict le ſaige roy Solomon Eccleſiaſtici 45. homme craignant & aymant Dieu : agreable à tous humains : de Dieu & des hommes bien aymé : duquel heureuſe eſt la memoire. Dieu en louange l’a comparé aux Preux : l’a faict grand en terreur des ennemis. En ſa faveur a faict choſes prodigieuſes & eſpouentables : En præſence des Roys l’a honoré, Au peuple par luy a ſon vouloir declaré, et par luy ſa lumière a monſtré, Il l’a en foy & debonnaireté conſacré, & eſleu entre tous humains. Par luy a voulu eſtre ſa voix ouye, et à ceulx qui eſtoient en tenèbres eſtre la loy de vivificque ſcience annoncée.