Page:Michelet - OC, Histoire de France, t. 1.djvu/94

Cette page a été validée par deux contributeurs.


faisait des libations au nom de Marius, comme en l’honneur de Bacchus ou de Jupiter. Lui-même, enivré de sa victoire sur les barbares du Nord et du Midi, sur la Germanie et sur les Indes Africaines, ne buvait plus que dans cette coupe à deux anses où, selon la tradition, Bacchus avait bu après sa victoire des Indes [1]

  1. App. 7.