Ouvrir le menu principal

Page:Leconte de Lisle - Poèmes barbares.djvu/200

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.






Sous un nuage frais de claire mousseline,
  Tous les dimanches au matin,
Tu venais à la ville en manchy de rotin,
            Par les rampes de la colline.

La cloche de l’église alertement tintait
            Le vent de mer berçait les cannes ;
Comme une grêle d’or, aux pointes des savanes,
            Le feu du soleil crépitait.

Le bracelet aux poings, l’anneau sur la cheville,
            Et le mouchoir jaune aux chignons,
Deux Telingas portaient, assidus compagnons,
            Ton lit aux nattes de Manille.