Page:Alhaiza, Cybèle, voyage extraordinaire dans l'avenir, Georges Carré, 1904.djvu/348

Cette page a été validée par deux contributeurs.
349
TABLE DES MATIÈRES


Tout Alger a bientôt appris qu’il lui est tombé du ciel un homme né dans une planète lointaine et tout Alger veut voir cet homme extraordinaire. — Alcor obtient pour son protégé, qui a pour cela des titres uniques, une chaire au Grand-Collège, comme professeur d’histoire et, de langues anciennes. — Examens sans précédents subis par Marius et au sortir desquels il devient la grande célébrité du jour. — La science telle que l’ont faite les progrès des temps et la géographie physique telle que l’a remaniée au cours des derniers siècles, le déplacement graduel des océans. — Madagascar, troisième France. — Mémorable conquête de l’Australie par le prolifique peuple allemand. — L’Europe déménageant en partie dans l’hémisphère sud où est l’avenir. — Marius s’instruit des choses du gouvernement et de la politique de sa nouvelle patrie. 
 150


Où l’on voit que les femmes de Cybèle sont plus en progrès encore que les hommes, et que, sans que l’amour y perde rien, Vénus aphrodite pourtant a beaucoup perdu. — L’économie sociale et la prospérité publique sont ici à la hauteur des nouveaux principes du gouvernement : Plus de trop gros capitalistes, mais aussi plus de pauvres ; plus de dette nationale, mais au contraire d’inépuisables fonds d’État se répandant comme une rosée bienfaisante partout où cotte rosée est nécessaire. — Les ultra-civilisés de Cybèle, à bout de nouvelles découvertes, finissent par en retrouver une fort ancienne qui est tout simplement la nature naturelle. — L’agriculture n’est pas plus en retard que le reste ; elle a trouvé des méthodes toutes nouvelles pour multiplier les récoltes. — Le problème de la meilleure organisation sociale tient enfin sa solution qu’avaient jadis imparfaitement entrevue Fouriéristes et Saint-Simoniens.  
 187