Les Quarante Médaillons de l’Académie/18



XVIII


M. LE DUC DE NOAILLES


Encore un homme heureux d’avoir des parents ! Descendant de la grande marquise de Maintenon, il s’est planté une importance et une célébrité dans cette parenté qu’il exploite. Il a fait une concurrence — c’est le mot poli — à M. Théophile La Vallée, dont tout le monde se souvient encore. Des pages entières de l’histoire de madame de Maintenon, par cet historien, avaient été copiées par M. de Noailles avec un sans-façon de grand seigneur qui aurait dû flatter M. La Vallée, lequel eut l’impertinence de n’être pas flatté. « Pourquoi me prenez-vous mon livre, monsieur le duc ? lui dit-il. Je ne vous prends pas votre titre ! » On a demandé (des malins !) ce que M. de Noailles aurait écrit sans madame de Maintenon. Mais, parbleu ! il aurait copié quelque autre livre de M. La Vallée… On comprend qu’il fût entré à l’Académie, à cause de ce nom et titre de duc de Noailles, qui y fait bien, mais on ne le comprend plus depuis qu’il écrit, et c’est pour cela qu’il y est !