Ouvrir le menu principal
Gervais Clouzier, 1680 (1 / 2, pp. 63-65).
◄  Parfum pour faire jetter ⅩⅫ : Autre remede pour la Morve. Vin Emetique  ►


PRenez un pot capable de contenir cinq chopines ou trois pintes, emplissez-en le tiers avec la seconde écorce d’aune, vulgairement appelle verne, c’est un arbre qui croist le long des eaux, qui sert à faire des sieges, des échelles, & autres meubles de bois de peu de valeur, le bois tire sur le rouge quand il est écorcé : rapez ou coupez menu cette écorce, mettez dans ce pot deux pintes d’eau, faites boüillir à petit feu jusques à la consomption de la moitié remuant par fois, ainsi il ne doit rester Page:Solleysel - Parfait mareschal - 5è éd., 1680 - tome 1.djvu/78 Chap.
ⅹⅹⅱ
.
que si après l’une des prises la matiere qu’il jette est verdatre, c’est un tres-méchant signe, & apparemment le Cheval est incurable.

Cette recepre en a guéri que l’on croyoit morveux, elle en a manqué beaucoup, & en a fait mourir quelques-uns qui avoient le poumon tout pourri, & par consequent qui ne pouvoient pas vivre long-temps ainsi on estoit bien heureux d’en estre défait.

La Morve & le Farcin ont grande affinité, les farcins incurables degenerent en morve & cette sorte de morve est absolument incurable.