Ouvrir le menu principal
Gervais Clouzier, 1680 (1 / 2, pp. 501-503).
◄  Pour le gros nerf du jarret estendu & forcé, & pour nerf feru ⅭⅬⅩⅨ : Baume admirable pour efforts de jarret, escart, Cheval épointé, éhanché, nerf feru, coups, heurts, & nerfs foulez. De la Crampe  ►


CE Baume est excellent pour l’effort du gros nerf du jarret : on s’en sert à la place des huiles dont j’ay ordonné de Page:Solleysel - Parfait mareschal - 5è éd., 1680 - tome 1.djvu/516 Chap.
ⅽⅼⅹⅸ
.
toutes les douze heures, & continuer ; il remettra bien tost la partie en bon estat, & la guerira : si c’est un effort de hanche ou d’épaule, il faut méler avec ce Baume un quart d’essence de therebentine ou le tiers, & de cela chaudement frotter la partie ; La seconde application, il faut frotter avec le Baume seul sans essence, si le cheval boite encore, remettre de l’essence & du Baume mélez & appliquez comme cy-devant.

Pour les jambes foulées, les en frottant tous les jours deux fois, elles seront bien-tost en estat de servir : ce Baume est tres-bon pour les encloüeures, doux de ruë, chicots, &c. car il guerira promptement : Il est bon pour toutes douleurs froides, mesme aux Hommes il fait tres-bien, soit dit en passant.

On peut si on veut ne faire que la moitié de la dose, ou le quart ; mais comme il sert à beaucoup de maux, le plus qu’on en peut avoir est le meilleur, car on ne le peut faire qu’au temps des fleurs.

Pour les os de graisse & filandres qui est la mesme chose, ce Baume fera tres-bien, versez-en de chaud sur le mal, il penetrera jusqu’au fonds, puis il faut poudrer la filandre avec de la poudre de vert de gris preparée, qu’on prepare comme il suit. Prenez verdet en poudre, mettez-le sur une péle de fer chaude & mediocrement rouge, remuez le verdet incessamment jusqu’à ce qu’il ne fume plus, & qu’il change de couleur. Estant froid mélez la moitié autant d’aloës en poudre que vous avez de verdet, ce sera le vert de gris preparé : par dessus cette poudre mettez un plumaceau frotté de ce Baume chaud, & dans peu l’os de graisse se détachera, lors pansez le fonds du mal avec l’onguent de la Comtesse jusqu’à guerison.

Vn Gentilhomme à la campagne qui a des Chevaux, doit toujours avoir de ce Baume ; car il est tres-excellent pour beaucoup de maux : & ceux qui ont un grand équipage à conduire à l’Armée, en doivent porter pour les accidens qui arrivent tous les jours aux Chevaux.