Ouvrir le menu principal

Le massacre au Fort George/Avis des éditeurs

Collectif
Texte établi par James McPherson LeMoineJ. N. Duquet & Cie (p. 3-4).

AVIS DES ÉDITEURS


Le général McClellan, a dans un discours récent, tenté de flétrir un nom vénéré sur le sol canadien, à propos d’un fait historique dont les détails jusqu’à présent ne sont connus que d’un petit nombre : la presse américaine, à quelques exceptions près, s’est complu à faire circuler la calomnie. À quel journal incombait de préférence le soin de réhabiliter la mémoire de l’héroïque soldat dont le sang arrosait notre sol en 1759, qu’à celui qui, dès son début, en 1808, s’acquittait énergiquement de cette douce tâche ?

Il y a un demi-siècle, notre devise était : « nos institutions, notre langue et nos lois. » C’est encore aujourd’hui notre cri de ralliement.

Bien que la lettre du missionnaire du lac St-François ait déjà été publiée, jamais, que nous sachions, le compte-rendu du capitaine Carver n’a paru en français : nous avons pour ce travail à remercier l’auteur de l’Ornithologie du Canada.


Bureau du Canadien,
Octobre 1864.