Ouvrir le menu principal

Le Vent des vaisseauxÉditions E. Sansot (p. 21-22).

LA MAUVAISE AUBERGE


 
Le monde inhospitable est pareil à l’auberge
Où l’on vit mal, où tout est mal, où l’on dort mal…

Et, pendant que le cri des femmes se prolonge,
Je cherche le Palais Impossible du Songe.


Je fais, dans cette auberge, un modeste repas
En songeant à ce qui pourrait être… et n’est pas…