Ouvrir le menu principal

Le Vent des vaisseauxÉditions E. Sansot (p. 33-34).

DOMINATION DU POÈME


 
Je subis tout mon sort… L’impérieux poème
Me domine à l’égal de la femme qu’on aime.


Amèrement jaloux, despotique et méchant,
Voici que vient régner, sur mon âme, le chant.



Servilement je sers l’impérieux poème,
Mille fois plus aimé que la femme qu’on aime.


Qu’il soit méchant, qu’il soit tyrannique et jaloux,
On ne l’en sert que plus promptement, à genoux !…