Ouvrir le menu principal
Œuvres complètes (1552)
Alphonse Lemerre (2 : Le Tiers Livre, Le Quart Livrep. 339-341).

Quelles contenences eurent Panurge & frère Ian durant la tempeste.

Chapitre XIX.



Pantagrvel prealablement avoir imploré l’ayde du grand Dieu Servateur & faicte oraison publicq en fervente devotion par l’advis du pilot tenoit l’arbre fort & ferme, frère Ian s’estoit mis en pourpoinct pour secourir les nauchiers. Aussi estoient Epistemon, Ponocrates & les aultres. Panurge restoit de cul sus le tillac pleurant & lamentant. Frère Ian l’apperceut passant sus la Coursie & luy dist.

Par Dieu Panurge le veau, Panurge le pleurart, Panurge le criart, tu feroys beaucoup mieulx nous aydant icy, que là pleurant comme une vache, assis sus tes couillons, comme un magot.

Be be be bous, bous, bous (respondit Panurge) frère Ian mon amy, mon bon père, ie naye, ie naye mon amy, ie naye. C’est faict de moy, mon père spirituel, mon amy c’en est faict. Vostre bragmart ne m’en sçauroit saulver. Zalas, Zalas, nous sommes au dessus de Ela. hors toute la gamme. Bebe be bous bous. Zalas à ceste heure sommes nous au dessoubs de Gama ut. Ie naye. Ha mon père, mon oncle, mon tout. L’eau est entrée en mes souliers par le collet. Bous, bous, bous, paisch. hu, hu. hu, ha ha. ha. ha. ha. Ie naye. Zalas, Zalas, hu, hu. hu, hu, hu, hu. Bebe bous, bous bobous, bobous, ho, ho, ho, ho, ho. Zalas, Zalas, A ceste heure soys bien apoinct l’arbre forchu, les pieds à mont, la teste en bas. Pleust à Dieu que præsentement ie feusse dedans la Orque des bons & beatz pères Concilipètes les quelz ce matin nous rencontrasmes, tant devotz, tant gras, tant ioyeulx, tant douilletz, & de bonne grace. Holos, holos, holos, Zalas, Zalas, ceste vague de tous les Diables (mea culpa Deus) ie diz ceste vague de Dieu enfondrera nostre nauf. Zalas frère Ian mon père, mon amy, confession. Me voyez cy à genoulx. Confiteor, vostre saincte benediction.

Vien pendu au Diable (dist frère Ian) icy nous ayder, de par trente Legions de Diables, vien. Viendra il ?

Ne iurons poinct (dist Panurge) mon père, mon amy, pour ceste heure. Demain tant que vouldrez. Holos, holos. Zalas, nostre nauf prent eau, ie naye, Zalas, Zalas. Be be be be be bous, bous, bous, bous. Or sommes nous au fond. Zalas, Zalas. Ie donne dixhuict cent mille escuz de intrade à qui me mettra en terre, tout foireux & tout breneux comme ie suys, si oncques home feut en ma patrie de bren. Confiteor. Zalas, un petit mot de testament, ou Codicille pour le moins.

Mille Diables (dist frère Ian) saultent on corps de ce coqu. Vertus Dieu parle tu de testament à ceste heure que sommes en dangier, & qu’il nous convient evertuer, ou iamais plus. Viendras tu, ho Diable ? Comite, mon mignon : O le gentil Algousan, deça Gymnaste, icy sus l’estanterol. Nous sommes, par la vertus Dieu troussez à ce coup. Voylà nostre Phanal extainct. Cecy s’en va à tous les millions de Diables.

Zalas, Zalas (dist Panurge) Zalas, Bou, bou, bou, bous. Zalas, Zalas. Estoit ce icy que de perir nous estoit prædestiné ? Holos bonnes gens, ie naye, ie meurs. Consummatum est.

C’est faict de moy. Magna, gna, gna (dist frère Ian) Fy qu’il est laid le pleurart de merde. Mousse ho de par tous les Diables, guarde l’escantoula. T’es tu blessé ? Vertus Dieu. Atache à l’un des Bitous icy, delà, de par le Diable hay. Ainsi mon enfant.

Ha frère Ian (dist Panurge) mon père spirituel mon amy ne iurons poinct. Vous pechez. Zalas, Zalas. Bebebebous, bous, bous, ie naye, ie meurs mes amys. Ie pardonne à tout le monde. Adieu, In manus. Bous, bous, bouououous. Sainct Michel d’Aure. Sainct Nicolas à ceste foys & iamais plus. Ie vous foys icy bon veu & à nostre Seigneur, que si à ce coup m’estez aydant, i’entends que me mettez en terre hors ce dangier icy, ie vous edifieray une belle grande petite chappelle ou deux entre Quandé & Monssoreau, & n’y paistra vache ne veau. Zalas, Zalas, Il m’est entré en la bouche plus de dixhuict seillaux ou deux. Bous, bous, bous, bous. Qu’elle est amère & sallée.

Par la vertus (dist frère Ian) du sang, de la chair, du ventre, de la teste, si encores ie te oy pioller Coqu au diable, ie te gualleray en loup marin : vertus Dieu que ne le iectons nous au fond de la mer ? Hespaillier ho gentil compaignon, ainsi mon amy. Tenez bien lassus. Vrayement voicy bien esclairé, & bien tonné. Ie croy que tous les Diables sont deschainez au iourd’huy, ou que Proserpine est en travail d’enfant. Tous les Diables dansent aux sonnettes.