Ouvrir le menu principal
Le Parnasse contemporain : Recueil de vers nouveauxSlatkine ReprintsIII. 1876 (p. 193).



LA VIE DES MORTS

A ARMAND S.


Lorsque la sombre croix sur nous sera plantée,
La terre nous ayant tous deux ensevelis,
Ton corps refleurira dans la neige des lis
Et de ma chair naîtra la rose ensanglantée.

Et la divine Mort que tes vers ont chantée,
Dans son vol noir chargé de silence et d’oublis,
Nous fera par le ciel, bercés d’un lent roulis,
Vers des astres nouveaux une route enchantée ;

Et montant au soleil, en son vivant foyer,
Nos deux esprits iront se fondre et se noyer
Dans la félicité des flammes éternelles ;

Cependant que, sacrant le poëte et l’ami,
La Gloire nous fera vivre à jamais parmi
Les ombres que la lyre a faites fraternelles.