Ouvrir le menu principal

La Grande Encyclopédie, inventaire raisonné des sciences, des lettres, et des arts/Manzini (jean baptiste)

Index Général A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

MANZINI (Jean-Baptiste), lettré bolonais, né le 22 août 1599, mort le 30 nov. 1664. Dans sa jeunesse, il ne fit que voyager à travers toute l’Italie ; à Rome, où il connut le cardinal Pignatelli qui le protégea, il se fit recevoir docteur es lois (1623). Charles-Emmanuel I er de Savoie le nomma chevalier de l’ordre des Saint-Maurice et Lazare, et le duc de Modène lui donna le titre de marquis. Il fut en lutte avec Agostino Mascardi (V. ce nom), à cause d’un libelle attaquant la réputation de cet historien renommé : contraint par le cardinal Maurice de Savoie, Manzini dut en faire une ample rétractation. Il composa une tragédie (Floridagelosa ; Parme, 1631), une comédie (UAuarizia scornata ; Bologne, 1663), un roman dans le goût de ces romans interminables du xvn e siècle (// Cretideo, Bologne, 1637), traduit en français par Bodovin, un bon nombre de poésies lyriques et de dissertations académiques, etc. M. Menghini.

Bibl. : Fantuzzi, Notizie degli scrittori Bolognesi, V, 208. — Albertazzi, Romanziëri e romanzi del cinquecenlo e del seicento ; Bologne, 1891, etc.