La Contenance de table

Anonyme
Romaniatome 47 (p. 37-38).

LA CONTENANCE DE TABLE[1]

S’a table te veulz maintenir,
Honnestement te dois tenir
Et garder les enseignemens[2]
4Dont cilz vers sont commancemens.[3]
Chacun doit estre coutumiers
De penser des povres premiers,
Car li saoul si ne scet mie
8Comme le jeün a dure vie.
A vïande nulz main ne mette[4]
Jusques la beneisson soit faitte.
Ne t’assiez pas, je te conseille,
12Se bien ne sces que l’en le vueille.
Ne mangue mie, je te commande, [5]
Avant que on serve de vïande,
Car il sembleroit que tu feusses
16Trop glout, ou que trop fain eüsses.[6]
Du pain que mis as en ta bouche,
A ton escuelle point n’atouche.[7]
Ongles polis et nais les dois[8]
20Ayes, ainsi tenir te dois[9]
Qu’aux compaignons ne soit grevance,
Ne autres ne facent nuissance.[10]
Vïande au sel de la salliere[11]
24N’atouche, c’est laide maniere.[12]
Tes narilles fourgier ne vueilles[13]
De tes doies, ne tes oreilles.[14]
De ton coustel tes dens ne feurges
28Et, quant tu mengües, n’espeurges.[15]
Ne craiche par dessus la table, [16]
Car c’est chose desconvenable.
En ton escuelle ne doit estre[17]
32Ta cueillier fors quant te dois paistre.[18]
S’on t’a osté ton escuelle, [19]
Garde toy bien, ne la rappelle.[20]
De… te garde et met paine, [21]
36Car c’est chose trop villaine.[22]
Quant tu mengües bien te guette, [23]
Sur table ton coute ne mette.[24]
Vuiddier et essever memoire[25] [26]
40Aies ta bouche, quant veulz boire, [27]
Car descort naistre en pourroit[28]
Dont la compaignie s’en deuldroit.

Garde toy bien, en toutes guises,
44Viandes au mengier ne desprises.
Et quant tu te siés au mengier,
Garde toy bien de laidengier,
Ains fais grande chiere et grant joye,
48Ne ne parle par quoy l’en loye.[29]
Quant au mengier mains parleras,
Plus paisiblement t’en yras.[30] [31]
Cellui qui courtoisie a chier,
52Ne doit pas ou bacin crachier,
Lors que sa bouche ou ses mains leve, [32]
Ains mette hors qu’aucun ne greve.
La table ostée, mains lavez, [33]
56Puis buvez bon vin, se l’avez.
A Dieu soit gloire, a Dieu soit grace,
Qui de noz cuers pechiez defface, [34]
Et anime fidelium
60Requiescant in gaudium.[35]


  1. Rubrique : manque S, S’ensuit la contenance de table, c’est la contenance et la maniere comment homme et femme se doivent contenir a manger quant on est a la table B
  2. — 3 garde S
  3. — 4 com.] enseignemens B
  4. — 9 nul B
  5. — 13 pas B
  6. — 16 tu f. B
  7. — 18 ne touche B
  8. — 19 nez B
  9. — 20 Ayes] Ainsi S
  10. — 22 aux a. ñe fay n. B
  11. — 23 de] en B
  12. — 24 Ne touche B
  13. — 25 narines B
  14. — 26 dois S ; doiz n. t. deux o. B
  15. — 28 Fors… mengeue S
  16. — 29 p.] pas B
  17. — 31 ton] t B
  18. — 32 veulx pestre B
  19. — 33 Se on a B
  20. — 34 ne] que S
  21. — 35 S avertit que le mot est en blanc dans le ms., pour le suppléer cf. II 46, III 123, toussir B
  22. — 36 une ch. v. B
  23. 37 mengue S, mangeras B
  24. — 38 S imprime coste et propose la corr. coude, coude B
  25. — 39 eusserer S ; Vuidier et essuyer ta bouche B
  26. — 39-42 Même idée exprimée plus clairement dans le Chastoiement des dames, v. 515-18.
    Toutes les foiz que vous bevez,
    Vostre bouche bien essuiez
    Que li vins encressiez ne soit,
    Qu’il desplest moult a cui le boit.
  27. — 40 Dois bien avant que au hanap touche B
  28. — 41-42 manquent B
  29. — 48 Pour l’explication, cf. la table des préceptes ci-dessus ; p. pas que on ne loye B
  30. — 50 pasible [tu t’en] S, p. y seras B
  31. Après le v. 50 B ajoute : A tes mains mousches ne prandras En mangant aincois te tendras
  32. — 53 Fors quand S ; qui ses m. et sa b. |. B
  33. — 55 t.] nappe B ; voz m. S
  34. — 58 efface B
  35. — Explicit la contenance de la table B.