Ouvrir le menu principal

L’entrée d’Espagne/Table analytique des noms propres

Anonyme
Texte établi par Antoine Thomas (2p. 307-356).
TABLE ANALYTIQUE
DES NOMS PROPRES [1]

Abel, tué par Caïn, 5472, 12821.

Abillant, contrée au pouvoir des Sarrasins : l’onor d’ —, 3059.

Abraham (Abraant, Abran, Habraan), considéré comme saint, 2248, 3249, 3735, 4309, 6541, 14688.

Achéron (-eront), fleuve des Enfers, 5215.

Achille (Acilés), héros grec, 12464 ; cf. Asillex.

Açopard (-copart, -coppart, -coupart), proprement « Éthiopien », nom donné aux Sarrasins, 7622, 7870, 8645, 11216, 11894, 13270.

Acre, 14213.

Adam (-n), le premier homme, 1397, 3738, 3772, 3774, 3821, 3823, 3827, 3919, 7119, 11727, 12018, 12819.

Adelard, un des quatre fils Aimon, 11220.

Aefard (-rt), Sarrasin, parent de Falseron, 8661.

Africain (Aufr-, -cant), 751, 1677, 3075, 8426, 9677, etc. ; langue Aufricaine (arabe), 11466.

Agolant (-oll-, -gou-), roi Sarrasin, père d’Eumon, 3052, 11164, 12801, 13245.

Aiguemort, Aiguesmortes.

Aiguesmortes, ch.-l. de canton du Gard. Voir Raimonet.

Aimeri [de Narbonne], cousin d’Olivier, 9135.

Aimier, comte de Châlons, 9028.

Aimon (Haym-), guerrier français, 8557, 8567.

Aimonet de Paris, espion français, 7501.

Aindre, lieu de provenance d’une étoffe précieuse, probablement l’île d’Andros : confanon d’ — 8541 ; penoncias d’ — 8692.

Aiquin, roi de Portugal, 2720 (cf. Notes).

Ais, Aisse, Aix-la-chapelle.

Aix-la-chapelle, séjour de Charlemagne : Aise 338 ; Asie (var. Aisse)-la-Capelle, 57 ; le roi d’Ais (Charlemagne), 13103.

Alababir, Alakibir.

Alaine, Hélène.

Alakibir, nom de Dieu chez les Sarrasins, 3627 (cf. Notes), 12415.

Alamaigne, Alamant, Allemagne, Allemand.

Albainne, roi de Bactres, 11810.

Albert, saint invoqué, 9253 ; cf. Elbert.

Alexandre, roi de Macédoine, fils de Philippe, 275, et d’Olympias, 966 ; sa largesse, 2971 ; sa bravoure, 3437 ; sa conduite envers Nicolas, 965 ; sa victoire sur le même, 12259 ; qualifié « grand », 8689, 9919 ; ses victoires sur Darius, 7664, 8482, 13294, 13850, sur Porus, 8113, 11805 ; ses conquêtes, 13938 ; les deux arbres lui parlent, 9989 ; résumé de son histoire d’après les peintures du château de Noble, 10408 ; trophée élevé par lui et visité par Roland aux frontières de la Perse, 13850.

Alexandrie, ville d’Égypte : flum d’Alexendre (Nil), 4948 ; soie d’Alisandre, 7577.

Alexandrin, d’Alexandrie : cobre (cuivre) — 893.

Alexendre, Alexandrie.

Alfonse (Anfons), guerrier français, 5126.

Alisandre, Alexandrie.

Allemagne (Alem-, Alam-, Lem-), pays, 336, 460, 724, etc. ; cheval d’ —, 4901 ; Oger d’ —, 5816, 10146 ; Name de Lemagne, 6807 ; saints d’ — 10179 ; n’a teil (montagne) en —, 14634 ; un castel d’ —, 11140 ; tot l’or d’ —, 15525.

Allemand, 1751, 1908, 4850, 8341, 8862, 9669, 10173, 10228, 15627, etc. ; App. 60, 92. Allemands en pèlerinage à Rome, 15630 ; leur langue, 6902 ; leur mutinerie, leur cruelle punition, leur pardon, 6781-7154 ; cf. Tiois.

Almoravide. Voir Amoravin.

Alvernois, Auvergnat.

Amadaus, jeune Romain de mauvaise vie, 14816.

Amain (le roi d’), vassal du soudan de Perse, 13345, 13359 ; cf. Clazich.

Amant, saint invoqué, 11116.

Amazone. Voir Penthésilée.

Amïel, fils de Drogon, guerrier français tué par Carion, 8394 et ss., 8406, 8424, 8507, 8558.

Amoravin (-raïn, -raïs, -raviz, -ravous, Moraïn), nom de tribu arabe (les Almoravides), toujours employé comme synonyme de « cheval arabe », 898, 1371, 2594, 2694, 5132, 8228, 8970, 9774, 10100, 10429, 10751, 11534, 15685.

Amorot (l’), tué par Tristan, 9713 var.

Ançoi, Ançoie, Ançoïn, Angevin, Anjou.

Anfous, Alfonse.

Angeïn, Angevin.

Angevin (-çoin, -geïn), 282, 915, 1748, 2592, 2690, 3327, 4760, 5854, 6802, 8682, 8975, 15681 ; monnaie (denier d’Angers), 3211, 5841 ; cf. Jofroi.

Anglant (-glent, -gler, En-), fief patrimonial de Roland, 204, 3073, 6279, 9205, 11056, 15332 ; Anglent, 5739 ; Englent, 13198 ; Angler, 13114 ; cf. Mile.

Angler (Mile d’). Voir Mile.

Angleterre (Engelterre), patrie d’Estout, 10838.

Anglais (Englois) : le roi des —, 668.

Anjou (Ançoi, -ie, -joi, -ie), fief du comte Jofroi, 3037, 4979, 5881, 5887, 6853 (id.) ; le roi d’ — (Charlemagne), 8813.

1. Annibal, général carthaginois, 5577 ; qualifié « roi », 9339.

2. Annibal, comte romain tué par son propre fils, 14813 (quens Anibaus), 14839.

Anquetin de Saint-Meleü, guerrier français, 8949.

1. Anseïs, un des douze Pairs, 1216, 1227, 5334, 5382, 5390, 5392, 5418, 9140, 10805 (le proz de Picardie), 10822, 10829, 10892.

2. Anseïs [de Blois], roi de Jérusalem, frère de Hugues de Blois, 13992, 14002, 14031, 14083, 14104, 14115, 14130, 14152, 14280, 14294, 14300 ; App. 26.

3. Anseïs de Pontieu, neveu de Ganelon, régent de France pendant l’expédition de Charlemagne en Espagne, traître à son souverain, 643.

Antéchrist (Antecris), nom appliqué à tout Sarrasin, 1362, 2122, 2418, 5337, 8836.

Antée (Antheu), géant vaincu par Hercule, 6525, 14917.

Anténor, fondateur de Padoue, 10975.

Antheu, Antée.

Apol, Apolin.

Apolin (Apol, 1773), Apollon, prétendue divinité des Sarrasins, 907, 1773, 2589, 2697, 3223, 4324, 4411, 4768, 5387, 5845, etc.

Aquilant, [neveu du roi sarrasin Malcuidant], reçoit le baptême à Jérusalem, accompagne Roland à son retour en Espagne, est tué avant l’arrivée au camp de Charlemagne, 14008, 14015, 14122, 14161, 14183, 14189, 14231, 14327, 14392, 14415, 14470, 14571, 14580, 14588.

Aquilon, le ciel, 10403, 12858, 14941.

Aquitaine (Equitagne, Quitagne), pays que le poète semble attribuer aux Sarrasins : voir (cheval) de Quitagne, 1874 ; paile d’ —, 876 ; cf. Dormenus.

1. Arabe (Arab), 4399 ; cf. Arabi, Arabiois.

2. Arabe (ms. Arabi), Arabie : mul d’ —, 7674 ; cf. Arage.

Arabi, -by, Are-, Arabe, 803, 1225, 1376, 1411, etc. qualificatif de destrier, 5323, etc., de cheval, 6475, etc., de mul, 7661 ; employé substantivement au sens de « cheval arabe », 12501.

Arabie. Voir Arabe 2 et Arage.

Arabiois (ms. Arabois), d’Arabie : or fins —, 8843.

Arage (-je), Arabie : cheval, destrier d’ —, 349, 12919 ; cf. Arabe 2.

1. Aragon, pays d’Espagne, 191, 246, 457 (Ragons), 543, 687, 1862, 4205, 4209, 4214, 5225, 6715, 7475, 8385, 9438, 9736, 10700 (Aragone) ; cf. Gautier.

2. Aragon, Aragonais, 8193, 8375, 8841, 8882. Appliqué spécialement à un cheval, soit comme adj. (destré Aragon), 3029, soit comme subst., 1177, 1434, 6672, 11078, 11330.

Aragonais (-neis, -nois, Rag-), 125, 378, 595, 6448, 8164, 8855 ; langue de l’Aragon, 14521.

Arais, Arras.

Arcadie. Voir Archaje.

Arcembaut, Archambaud.

Archaje, Arcadie, 14925 ; cf. Euménidus.

Archambaud, comte de Moriaigne, combat à Noble, 10156.

Arcu (les bones), les colonnes d’Hercule, 1039 ; voir Notes.

Ardaine, Ardenne.

Ardenne (-aine, -oine), forêt, 6989, 9059, 11449 ; cf. Thierri.

Ardenois (Teris les), 7973 ; cf. Thierri.

Ardoine, Ardenne.

Arebi, Arabe.

Aresse, 573 var. ; Voir Notes.

Arménien (Ermin, Hermin), langue de l’Arménie, 11523, 11467.

Arnaud (Ernaut, Hernalt) de Beaulande (Belande), guerrier français, oncle d’Olivier, 6730, 7058.

Aroie (bataille d’), 2386 ; voir Notes.

Arras (Arais, Ras), drap d’ —, 2085 ; le henor d’ —, 12271 ; Nostre Dame d’ —, 992.

Artois, 5811, 5979 ; cf. Ibir.

Artur (-tu), roi de Bretagne : les flabes d’ —, 367, Voir Notes.

Asael, Sarrasin tué par Gondebof, 8412.

Asclé, Ascler, Esclé.

Asian, Asiatique (appliqué au royaume de Marsile), 1515.

Asie, Aix-la-Chapelle.

Astorga (Estorjes, Estourges), ville d’Espagne, 7475, 8581.

Astorgant (Estorgant, -gaint, Storg-), Sarrasin, seigneur d’Astorga, 212, 7727, 8171, 8600, 8575, 8580, 9332.

Asillex (═  Achille ?) de Gerona, Sarrasin, tué par Olivier, 10699.

Astous, Estout.

Aubri, fils de Brochart, porte-étendard de Roland, tué par Grandonie, 7620, 7846.

Auçoie (corr. Ançoie), 4979 ; voir Notes.

Aude (-dan, -dein), sœur d’Olivier, fiancée de Roland, 83, 1518, 1605, 1740, 2549, 10981, 11275, 12564, 15552.

Aufage (-aje), synonyme de Sarrasin, 2108, 2924, 6024.

Aufaine : la gent —, les Sarrasins, 6975.

Aufricain, -cant, Africain.

Augalie (l’) [proprement le calife], sire de Rascie (?) et roi d’Esclavonie, oncle de Marsile 572, 7439, 8041 (— d’Oriant), 8089 (id.), 8190, 8835, 8842 8851, 8924, 8928, 9250, 9336, 9379 (— de Traçe), 10320.

Aumarie, nom donné à une partie de l’Espagne occupée par les Sarrasins (proprement la région d’Almeria), 7078, 7766, 14377, 14652, 15155 ; haubert d’ —, 2145 ; heaume d’ —, 2672, 3281 ; soie d’ —, 5766.

Autecler, Hauteclaire.

Auvergnat (Auvemais, Alvernois), 7581, 7842.

Avignon, patrie d’un jongleur, 1961 ; un sestir d’ — (de deniers d’Avignon), 8398.

Azof (mer d’). Voir Latan.

B

Babel (la tour de), 8422, 14145.

Babylone (-oine, -one, -onie), 10423 (jardins détruits par Alexandre), 14144, 14262. — Autre nom du Caire, 14093.

Bacharuf, faux nom pris momentanément par Roland, 11885.

Bactres (Baustres, Balstres), ville d’Orient, 11608-18, 11784, 11809.

Bagdad (Baudais, -dage, -dart), 3544, 7848, 11970, 13266.

1. Baiver, Baivere, Bavière. Voir Naime.

2. Baiver, Bavarois.

Balant, roi Sarrasin [dans la chanson d’Aspremont], 6655.

Balençon, fief de Guarin de Montarchon, 6709.

Baligand (-ant, Baleg-), roi Sarrasin, frère de Marsile, 183, 4718, 7430, 7438, 7695, 8014, 8021, 8042, 8152, 8176, 8186, 8208, 8219, 8800, 8830, 8865, 8869, 8930, 8955, 9247, 9257, 9314, 9335, 9381, 10464.

Balstres. Voir Baustres.

Bande, reine, cousine de Balegant, 8874.

Barabbas (-aban), personnage du Nouveau Testament : les filz — (les Sarrasins), 1505.

Baram (-ran), constructeur d’une des portes de Noble, 9554, 9691.

1. Baraton, divinité des Sarrasins, 1773.

2. Baraton, lieu de provenance d’un velours précieux, 3045.

Barbarie, Afrique du Nord, 2662, 14353, 14666, 15156.

Barbarin, synonyme de Sarrasin, 908, 3398, 4769, 7451, 8969.

Barcelone (Bargel-). Voir Stelus.

Baru, Beyrouth.

Basin (Bax-) de Langres, guerrier français, 636.

Batist, saint Jean-Baptiste.

Baudais, -dage, -dart, Bagdad.

Baudor, patron de navire qui conduit Roland en Orient, 11622, 11633, 11668, 11680, 11704, 11777, 11848, 11886, 11894.

Baudu, Français, père de Rainier de Nantes, 15329.

Baustres, Balstres, Bactres.

Bavarois (Baiver), 15410.

Bavière (Baiver, -ere), fief de Naime, 1716, 6389, 6765.

Baxin, Basin.

Beaucaire (Belchaire), 6587.

Beaulande. Voir Arnaud.

Beauvais : l’evesque de —, 5554 ; le sire de — 7284, 7343, 7385, 7409 ; cf. Gilinbert.

Beauvaisin (Biau- ; Bovesin, -xin) ; le sire de — (cf. Beauvais), 7284 ; escu —, 904 ; targee, 3394.

Begon, Français, père de Gautier d’Orlin, 6005.

Belande. Voir Arnaud.

Belzébut (-çebu), 9814.

Belchaire, Beaucaire.

Belençer, Bérenger.

Belin (-llin), nom d’une colline près de Pampelune et d’une porte de la ville, 4743, 7336.

Belvais, Beauvais.

Benart, lac près de La Mecque, 11908.

Bénévent (Bonivant), 2343.

Bérard (-art), interprète et guide des Français, 7613, 7643.

Béraudet de Piémont, guerrier français, 7364.

Bérenger (-gier, Belençer), un des douze Pairs, frère d’Oton, 1175, 1193, 1205, 2067, 4965, 5014, 5024, 5034, 7612, 7778, 10428 ; chargé de la garde de Noble, 10547.

Bergogne, Bourgogne.

Bergognon, -guegnon, Bourguignon.

Beri, Berry.

1. Bernard [de Clermont], aïeul de Roland, 7855 (cf. Notes), 11450, 15478.

2. Bernard, comte, oncle de Guinemard, a fait la paix entre Charlemagne et Girard de Roussillon, 11223, 13276.

3. Bernard de Meaux (B. de Meus, B. de Més), guerrier français envoyé comme espion à Noble, 5203 (cf. Notes), 7618 (cf. Notes) ; fait son rapport et décide Roland à partir pour assiéger la ville, 8985, 8992, 9005, 9019, 9054 ; sert de guide et dirige l’attaque, 9072, 9170, 9436, 9471, 9492, 9501, 9526, 9530, 9552, 9580, 9596, 9603, 9620, 9627, 9739 ; tué pendant l’attaque, 9759, 9786, 9803, 11245.

Bernier (-ner), précepteur d’Estout, 7136.

Berry, 4173 ; cf. Lambert.

Bertagne, -taigne, Bretagne.

Berte (-taine), marquise, épouse de Mile d’Angler, puis de Ganelon, mère de Roland, 1845 (cf. Notes), 5265, 13113, 13684, 15763 ; App. 119.

Berton, Breton.

Besançon. Voir Pierre.

Bétie (le Val), lieu d’une bataille entre Euménidus et les gens de Gadres, 8365 (cf. Notes).

Bétis, seigneur de Gadres [dans le roman d’Alexandre le Grand], 1382, 11839.

Beuvais, Beauvais.

Beyrouth (Baru), 14210.

Biauvaisin, Beauvaisin.

Biauvas, Beauvais.

Bilinais, montagne en Espagne, 10794.

Blach, Valaque.

Blacus, espion sarrasin, 12643, 12902 ; App. 47.

Blavian, denier de Blaye, 3238 ; Voir Notes.

Blavie, Blaye.

Blaye (Blavie), fief de Roland, 204, 746, 5480.

Blimart, Sarrasin au service de Baudor, 11896.

Blois (Blos, Blous) : le sire d’Orlens et Blos, 8667 ; cf. Hue.

Blos, Blous, Blois.

Bocaran (Bougue-), étoffe de Boukhara, bougran, 3245 (cf. Notes), 14125.

Bocifal, Bucéphale.

Boemois, habitants de la Bohême, 8862.

Bonivant, Bénévent.

Bonoie (le Val de), en Espagne, 6857, 6888.

Bordeaux (Bordelle), 58, 9444.

Bordelais (-lois), fief d’Engelier, 7956.

Bordelle, Bordeaux.

Borgoigne, Bourgogne.

Borguegnon, Bourguignon.

Borion, écuyer de Ferragu, 858.

Bors d’Espagne, Burgos.

Boson (Bos), duc français, 2901.

Bougie (Buçie). Voir Manigroç.

Boukhara. Voir Bocaran.

Bourgogne (Bergoigne, Borg-), 5906, 10717.

Bourguignon (Bergo-, Bergue-, Borgue-), 368, 1750, 4957, 5331, 6794, 8359, 8375 ; au sens linguistique, 2799.

Bove Sans Barbe, duc français, 8950.

Boveisin, -exin, Beauvaisin.

Brabançon (Braibant), 6798.

Brabant (Braibant, Breib-, Broib-) ; province, 1910, 10580, 11009.

Braibant, roi Sarrasin vaincu par Charlemagne dans sa jeunesse, 1938, 11305.

1. Braibant, Brabant.

2. Braibant, Brabançon.

Braiden, sénéchal d’Isoré, 8739 et ss.

Braïn, Sarrasin tué par Turpin, 7774.

Bratés, écuyer de Ferragu, 858.

Brecer, patron du navire qui ramène Roland d’Orient, 14301 et ss., 14314 et ss., 15355 et ss., 14373 et ss., 14401, 14406, 14419.

Breibant, Brabant.

Brescia (Brisse), 663.

Bretagne (Bertagne, -taigne), fief de Salomon, 1140, 6802, 6891, 7042, 7681, 8590, 9276, 11294, 15326.

Breton (Berton, -tun), 59, 282, 1748, 1975, 7046, 7070, 8335, 8550, 8607, 10228, 11331, 15410, 15626, 15669 ; cf. Machloit.

Brisse, Brescia.

Broart, cheval de Malgeris, 8660 et ss.

Brochart, seigneur français, père d’Aubri, 7620.

Broibant, Brabant.

Bruant, nom d’un cheval de Roland, 4600.

Bucéphale (Bocifal), cheval dompté par Alexandre, 12603.

Buçie, Bougie.

Bunicon, château donné comme récompense à un armurier habile, 3043.

Burgos (Bors d’Espagne), 8657.

C

Caalluns, Chalons-sur-Marne.

Çabu, Sarrasin, père de Salach, 6050.

Caïffa (Caÿfais), ville de Syrie, 10797.

Caïn (Chaïn), fils d’Adam, 12824 ; le lignaje — (les Sarrasins), 909, 7453.

Caïphe (Caifa), grand-prêtre des Juifs, 14171.

Caire (Le). Voir Babylone.

Calastes, (Cha-), Sarrasin tué par Estout, 10796, 10833, 10850.

Calon, Chalon-sur-Saône.

Calvaire (-varie), colline près de Jérusalem, 10345.

Çan, Jean.

Candace (-daz), reine des Amazones, contemporaine d’Alexandre le Grand, 10417, 12603.

Caneneus (-nineus), proprement habitant de Chanaan, synonyme de Sarrasin, 5160, 6086.

Cangeona, soeur de Ferragu, 3597.

Capharnaum (Carfaran, -farnaon), ville de Palestine, 8404, 9685.

Cappadoce (Capa-), 11620.

Carcarin. Voir Claudes.

Carchus, île dans laquelle eut lieu le duel de Tristan et du Morot, 9713.

Carfaran, -farnaon, Capharnaum.

Carion (-iun, Cha-), Sarrasin, roi de Sadremonie, 7463, 8143, 8156, 8229, 8390 et ss., 8429, 8440, 8443 et ss., 8757.

Carleman, -aigne, Çarl-, Charlemagne.

Carles, Carlon, Çarl-, Charlemagne, Charles-Martel.

Carneficus, forgeur d’épées 10071 ; voir Notes.

Carrion [de-los-Condes] (Charion), ville d’Espagne, 7477.

Carsidoine, Chalcédoine.

Carsidonois, de Chalcédoine : le roi —, 12363 ; cf. Clador.

Carthage (-taige, -aje), ville d’Afrique, 7451, 11816, 12952.

Cartres, Chartres.

Casan, médecin de Roland, 10665.

Castillan (-tellan), 1044, 1517, 8432.

Castille (Castelle, Castel), 72, 2545, 8421, 9438.

Catane (-taine), ville de Sicile, 10711.

Catalan (-llain), 125.

Caton, auteur des Distiques, 11302, 11562, 15678, 15705.

Çaumunt, Chaumont.

Cecire, Sicile.

Çeli, nom d’une étoile, 4009 ; voir Notes.

Céphalonie (Cifallonie), au pouvoir de l’Augalie, 574.

Cerdagne (Sardagne, -taigne) : cheval de —, 11139, 15516 ; mulet de —, 7674.

Cesaire, Cesarée.

César (Cesaire, Cesare, Çesarus), Jules César, 727, 3576, 9919, 11964. — Employé 5961, comme synonyme de « roi, empereur », 12221, 13452, 14696 ; appliqué à Charlemagne, 5914, 6579, 15505.

Césarée. Voir Nicolas.

Chaïn, Caïn.

Chaisin (le Val de), en Afrique, 7450.

Chalastes. Voir Calastes.

Chaldée, 14144.

Chali, écuyer d’Isoré, 6636, 6539.

Chaloais, plaine où David tua Goliath, 3551 ; voir Notes.

Chalcédoine (Carsidoine, Ch-), royaume possédé par Clador, 13396, 13843.

Chalon[-sur-Saône] (Calon), 8119.

Chalons[-sur-Marne] (Caalluns). Voir Aimier.

Chanaan. Voir Caneneus.

Charion, Carrion.

Charlemagne (Carlemaigne, -maine, -man, Çarleman, Carles, Çarles, Carlles, Carlon, -lun, -lons, -luns, Çarlon, Karle, -les, Zarles), empereur, oncle de Roland, etc. A promis de couronner Roland comme roi d’Espagne et de conquérir le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, puis l’a oublié, 30 ; tient sa cour à Aix-la-Chapelle et raconte que saint Jacques lui est apparu pour lui rappeler sa promesse, 57 ; affirme qu’il est décidé à la tenir et invite les barons à l’accompagner en Espagne, 74 ; rentre à Paris et prépare l’expédition, 340 ; reçoit et fait lire une lettre de Marsile, 440 ; sa réponse, 517 ; fait déployer l’oriflamme, 633 ; confie la régence à Anseïs de Pontieu, 641 ; envoie des messages à ses alliés, 655 ; fait ses adieux à la reine et quitte Paris, 679 ; campe à Blaye, où il rencontre Oger le Danois, 746 ; lui confie l’oriflamme, 778 ; arrive en vue de Nájera, 790 ; donne audience aux messagers de Ferragu, 959 ; leur répond, 995 ; délibère, 1098, 1137 ; s’avance dans la plaine, 1480 ; ne réussissant pas à empêcher Roland d’aller combattre Ferragu, 1586, il lui donne sa bénédiction, 1625 ; son angoisse pendant le combat, 1702 ; il tombe en pâmoison, 1743, 1755 ; ses lamentations, 1760 ; sa joie quand Roland revient sain et sauf, 1923 ; veut revenir en France, 1933 ; invoque Dieu pour son neveu, 2567 ; reprend espoir, 2685 ; embrasse Roland à la fin de la deuxième journée, 2879 ; fait garder le pont de Nájera, 2900 ; soupe dans la tente de Roland, 2918 ; cherche de nouveau à détourner Roland de combattre, 3017 ; le fait armer de son propre heaume, 3055 ; se réjouit d’un avantage de Roland sur Ferragu, 3332 ; trop ému pour assister à la fin du combat, 4053 ; sa joie quand il apprend la victoire de Roland, 4164 ; va contempler le cadavre de Ferragu, 4183 ; reçoit mal Olivier et Oger qui accompagnent les envoyés de Nájera, mais s’en remet à Roland, 4309 ; on lui apporte les clefs de la ville, dont il abandonne la seigneurie à Roland, 4416 ; il veut le couronner roi d’Espagne, mais celui-ci refuse tant que la conquête ne sera pas terminée, 4439 ; entre à Nájera et fait baptiser les habitants, 4470 ; délibère d’aller assiéger Pampelune, 4498 ; ordonne à Roland de prendre les devants, mais lui défend de livrer combat avant qu’il l’ait rejoint, 4537 ; campe sous Pampelune, 5519 ; reçoit Isoré, fils du roi Malgeris, fait prisonnier par Roland, et menace de le faire pendre, 5531 ; converse avec Roland, qui lui apprend la disparition d’Estout, 5654 ; décide qu’Isoré sera pendu si Estout est tué, malgré les protestations de Roland, qu’il rappelle au sentiment de l’obéissance, 5673 ; calmé par Naime et Oger, il fait proposer à Malgeris de se convertir, ou du moins de rendre Estout, s’il est prisonnier, en échange de son fils, 5816, 6005 ; confie Isoré à la garde de Jofroi d’Anjou, 5854 ; reçoit Gautier d’Orlin qui lui annonce qu’Estout est prisonnier et que Malgeris accepte l’échange, 6213 ; fait l’éloge d’Estout, 6240 ; abandonne Isoré à Roland, 6278 ; embrasse Estout délivré de prison, 6583 ; admire le cheval envoyé par Isoré à Roland, mais refuse l’offre que Roland lui en fait, 6659 ; apprend que les gens de Noble ont attaqué les Français, 6684 ; tient conseil, 6694 ; ordonne de fortifier le camp pour envoyer ensuite un détachement assiéger Noble, 6768 ; apprend le projet de désertion des Allemands, 6846 ; prend des mesures astucieuses pour les punir, 6852 ; se couche tout armé en prévision des événements, 6924 ; sonne son olifant, 6937 ; fait poursuivre les Allemands en persuadant à ses fidèles qu’ils ont affaire à des Païens, 6950 ; pardonne enfin aux survivants, 7144 ; inspecte les machines construites pour le siège de Pampelune, 7216 ; donne des ordres pour l’assaut, 7126 ; ses ordres sont méconnus et la plus grande machine de siège est détruite par les Païens, 7403 ; apprend par un de ses espions qu’un secours doit entrer dans Pampelune, 7501 ; envoie Roland et Olivier pour l’arrêter, 7527 ; Roland lui fait demander des renforts, 7679 ; arrive à la rescousse et blâme l’orgueil de Roland, 7907 ; s’efforce d’atténuer la portée de ses paroles, 7981 ; dispose ses troupes pour repousser une sortie des Païens, 8249 ; confie l’oriflamme à Oger, 8280 ; essuie un refus de Roland, s’en irrite et lui défend de s’éloigner de l’oriflamme, 8299 ; ses prouesses dans la bataille, où il tue le roi Carion et délivre Ganelon, 8740, 8758, 8772, 8813 ; demande du renfort, 8857 ; accomplit de nouveaux exploits, 8887, 8943 ; oblige les ennemis à céder la place, 8964 ; sa fureur quand il s’aperçoit de la défection de Roland qui compromet la victoire, 9199, 9221, 9242 ; assure la retraite, mais jure qu’il punira Roland comme traître, 9281, 9403 ; le frappe de son gant au visage et ordonne à ses fidèles de le tuer, 10940, 11053, 11117, 11175 ; quitté par Roland, 11138, qui se plaint de son ingratitude, 11163 ; menacé d’être quitté par Estout, 11186, par Girard de Roussillon, 11210, par Olivier, 11233 ; défendu par Salomon, qui rappelle ses exploits, 11295 ; fait la paix avec ses barons, 11335, et justifie sa conduite vis-à-vis de Roland, 11339, qu’il fait en vain chercher, 11371, dont il pleure le départ, 11377, et pour qui il prie Dieu, 11384 ; Roland pense à lui avec regret, 11770, 11793, et prie pour lui, 11798 ; allusion à ses amours avec Galiaine, 11806 ; rappel de ses conquêtes en Espagne, 12067, 12095, 12179 ; Sanson, fils du roi de Perse, désire le voir, 14064, 14080 ; Aquilant exprime le même désir, 14202, 14395 ; Roland, débarqué en Espagne, espère le retrouver facilement, 14448, 14645 ; rappelle pourquoi il l’a quitté, 14772, prie Dieu de le lui faire retrouver, 15239, aperçoit enfin le camp du roi devant Pampelune, 15320 ; joie de Charlemagne à l’annonce du retour de Roland, auquel il n’ose croire, 15415, 15427 ; monte à cheval pour aller le recevoir, 15482 ; leur entrevue et leur réconciliation, 15750, 15782. — Charlemagne offre sa couronne à Roland qui refuse, App. 5 ; fait bon accueil à Sanson, fils du roi de Perse, et le met au rang des Pairs, 54.

Charles-Martel (Çarlon M-), Charles le Chauve, ennemi de Girard de Roussillon, 8361.

Chartres (Cartres), 6776.

Chaü, divinité des Sarrasins, 5387, 7709, 14506.

Chaumont (Çaumunt), 9098.

Chavacabas, nom d’une planète (Saturne ?), 4004, 4006 ; voir Notes.

Choudoigne (gué de le), en Perse, 13859.

Cifallonie, Céphalonie.

Çirart, Girard.

Clador, roi de Chalcédoine (Carsidoine), vassal du soudan de Perse, 12341, 12363, 13396, 13416, 13472.

Claires, Clairon, neveu de Girard de Roussillon tué par Roland, 5566, 12803, 12793 ; voir Notes.

Clarance : heaume de —, 4860.

Clarelle, rivière près de Noble, 9429, 9553, 10534.

Clari, constructeur du palais de Nájera, 791.

Clariel, constructeur d’une fontaine merveilleuse, 11428.

Claudes de Carcarin, oncle de Ferragu, 901.

Clazich, roi d’Amain, 3346.

Clément (Climent), saint invoqué, 9218.

1. Clermont, ville d’Auvergne, auj. Clermont-Ferrand, 7581.

2. Clermont (Cliermont), fief de Roland qui en est qualifié comte, duc ou sire, 204, 2571, 5681, 6327, 9091, 15669 ; cf. Bernard.

3. Clermont, ville que tient Charlemagne (Clermont-Ferrand ?) 11383.

Clermont (le sire de), 11378 ; voir Notes.

Cliermont, Clermont.

Cliervent, localité indéterminée dont le nom ne figure que dans la locution qui li donast — (beaucoup), 5750.

Climent, Clément.

Clin, lieutenant d’Alexandre le Grand, 10414.

Coimbra (Combre, -bres), ville de Portugal, 7477, 7779, 10452 ; cf. Landas et Maurin.

Colchide (Qalcantiere), 9293 ; voir Notes.

Collonois (le duc de). Voir Cologne.

Cologne, ville d’Allemagne, titre d’un duché, 8859.

Combre, -bres, Coimbra.

Condüer, Gondoier.

Constance, ville d’Allemagne, 2206, 6636 ; cf. Ervi.

Constantin, premier empereur chrétien, 5857, 14694.

Corbon, prophète, 1763.

Cordes, Cordoue.

Cordoan, de Cordoue : soler —, 13602.

Cordoue (Cordes). Voir Jonas.

Corsabrin, Sarrasin tué par Estout, 4715, 4723, 4754, 4766, 4792, 4878, 4909, 4911, 4939, 4952, 4981, 4992, 5000.

Corsidés, prince de Monfrin (?), tué par Roland, 10762.

Crassus (Crasu), Romain célèbre par sa richesse, 8958.

Cris, 2129, etc., Crist, 2416, etc. Jésus-Christ.

Curiace (Curaz), Albain adversaire d’Horace, 9377.

D

Dainesmarche, -mart, Danemark.

Dainos, Danois.

1. Daire, Dairon, Darius, roi des Perses, vaincu par Alexandre, 5099, 7664, 8482, 10413, 12300, 13295, 13851.

2. Daire, Dairon, nom du soudan de Perse au service duquel s’engage Roland, 12219, 13335, 13448, 14232, 15651 ; cf. Perse.

Daires, Darès le Phrygien, historien, 5068, 12471.

Dalmatie (-mace), 394, 456, 9369 (por tot l’or de —).

Damas (Domas), ville de Syrie, 1661.

Damiette, ville d’Égypte, 11840.

Danemark (Dainesmarche, -art), pays d’Oger, 1134, 2377 ; pays d’Aefard, 8662.

Daniel, saint invoqué, 5456.

Danois (Dainos, Danos, Denois, Donois). Voir Oger.

Dardanus (-nu), sénéchal de Noble, tué par Olivier, 9823, 9846, 9915, 10149, 10159, 10168.

Darie, ville des Sarrasins gouvernée par Sinador, 8459.

Darïen, habitant de Darie, 8165, 8464.

Darius. Voir Daire.

Dasnemart, Danois : le bon — (Oger), 15477.

David (Davi, -is, -it), roi d’Israël, vainqueur de Goliath, 951, 1950, 3504, 3550, 4178, 5493, 12023, 12318, 12663 ; App. 72.

Davie (la Tor), la Tour de David, à Jérusalem, 10957 ; voir Notes.

Dédale (Dedailus), père d’Icare, 13465.

Deinesmarch, Danois : le jantil — (Oger), 10139.

Denis (Donis, Donise), saint invoqué, 1075, 5421, 6102, 9403, 9457, 9669, 11066, 12772, 15745 ; l’enseigne saint —, 4345 : Montjoie saint — (cri des Français), 5326, 5365 ; le roi de saint — (Charlemagne) : 3352, 7502 , 11770, 14148, 15775.

Denois, Danois.

Didier (Disirer de Pavie), roi des Lombards, 662.

Dionés, fille du soudan de Perse, sauvée du bûcher par Roland, épouse Anseïs de Blois, 10949, 11947, 12028, 12064, 12217, 12267, 12331, 12342, 12360, 12382, 12525, 12540, 12550, 12578, 12609, 12616, 12634, 12809, 12819, 12880, 12899, 13388, 13406, 13430, 13487, 13550, 13562, 13664, 13676, 13726, 13965, 13990, 14248.

Disirer, Didier.

Domas, Damas.

Dommartin (le comte de), cousin d’Oger, 912.

Donis, Donise, Denis.

Donois, Danois.

Doon (Doün), chambellan de Gondelbof, 8539.

Dormenus d’Aquitagne, Sarrasin tué par Turpin, 4904.

Drogon (Drugons), duc, père d’Amiel, 8394.

Durendal (-endart, -indart, -dard), nom de l’épée de Roland, ci-devant d’Eumon, 2474, 3388, 3455, 7860, 10131, 10760, 11043, 11225, 11901, 12736, 13278.

E

Ebrons, Hébron, ville de Palestine (?), 6652 ; Voir Notes.

Écosse (Escocie), pays de Guinemer, 8890.

Écossais (Escot) : l’Escoz Guinemers, 9346.

Égypte ( Egipt, -it), 12120, 14146 ; le roi d’ —, 9704.

Ector, Hector.

Elaine, Hélène.

Elaire, Hilaire.

Eleger, Eliger, Léger.

Éloi (Heloi), saint dont le nom est donné comme mot de ralliement, 6895.

Emenidus, Euménidus.

Ençeler, Engelier.

Endïen, Indien.

Énée (Eneas), héros troyen, 11816.

Engelier (Ençeler, Engeler, Engelin, Hengeler), de Bordelais, un des douze Pairs, 1241, 5033, 7956, 10230, 10236, 10261, 10284, 10342, 10428.

Engelterre, Angleterre.

Englent, Anglant.

1. Englois, Anglais.

2. Englois, Langrois.

Erber, Herbert.

Erbert, saint invoqué, 14447 ; cf. Albert.

Erculés, -cullé, Hercule.

Ermin, Arménien.

Ernaut, Arnaud.

Erupois, Hérupois.

Ervi, Hervé.

Esclavoine, voir Esclavon.

Esclavon (Sclavon, -vun, fém. Esclavoine), d’Esclavonie, et, par ext., Sarrasin, 1777, 2765, 4420, 6655, 8532, 9054 (Voir Notes), 11971.

Esclavonie (Scl-), pays au pouvoir de l’Augalie, 573, 664.

Esclé (Asclé, -ler, fém. Esclere), Slave, et, par extension, Sarrasin, 784, 1040, 1383, 1538, 2759, 2939, 5628, 9937.

Escocie, Écosse.

Escot, Écossais.

Espagne (Espaigne, Spagne, Spaigne), 11, 28, 85, 152, 191, etc., etc. ; langage d’ — (arabe), 14521, 14546.

Espagnol (Espagnois, Espainois, -neis, Espegnois, Spanois, Speignois), 124, 373, 935, 1813, 3378, 4519, 4678, 5364, 5806, 8841 ; dars espaneis, 9947 ; langage — (arabe), 6022, 7171, 9569, 10191, 14397.

Esperant, roi sarrasin, 11974.

Estella (La Stalle), ville d’Espagne, 7483, 7508, 7516, 7617, 7626, 8657.

Estorgant, Astorgant.

Estorges, Estourges, Astorga.

Estout (Astous, 9927, Estof, 5650, Estos, Estou, Estous, Hestou, Hestous, Hestouz, Hestoz, Hóstou, Hostous, Ostos), un des douze Pairs, cousin de Roland, fils d’Odon (1437), duc de Langres (1394, etc.), dit par confusion d’Engelterre (10838), embrasse Roland, 1063 ; tourne en dérision la conduite peu héroïque d’Oger, 1110, 1113, et tire l’épée contre lui, 1136 ; prend part au conseil de Charlemagne, 1139 ; combat avec Ferragu, 1415 ; tourne les talons, 1443 ; est réprimandé par Roland, 1452 ; va se rendre prisonnier à Ferragu, 1485 ; se nomme, 1513 ; montre Roland au Sarrasin et fait son éloge, 1543 ; emmené à Nájera, 1581 ; désigne Olivier à Ferragu, 2051 ; raille et effraie ses compagnons de captivité, 2311 ; cherche de nouveau querelle à Oger, 2350, et à Girard de Roussillon, 2385 ; raille Ferragu, 2958, et pronostique sa défaite et sa mort, 3350 ; se réconcilie avec Oger, 3363, 3372 ; prend part avec Roland à une reconnaissance à Pampelune, 4564, 4601, 4623 ; refuse d’obéir à Roland qui veut l’envoyer en éclaireur avec défense de combattre, 4631 ; s’attire des sarcasmes de Rolland et de Girard de Roussillon, 4639, 4644, à qui il tient tête par ses railleries, 4654 ; se conduit vaillamment dans la mêlée et tue Corsabrin, 4979 ; désarçonné par Malgeris, 5071, se rend prisonnier, 5104 ; enfermé dans une tour de Pampelune, 5116 ; inquiétude de Roland et de Charlemagne sur son sort, 5650, 5667, 5682 ; interrogé par Malgeris sur son identité, 5878 ; espère être délivré en échange d’Isoré, 5934 ; fait l’éloge de Charlemagne, 5937, et rappelle comment il a triomphé de Girard de Roussillon, 5967 ; Roland songe à le faire délivrer, 5998, et Charlemagne charge Gautier de négocier l’échange avec Isoré, 6005 ; Gautier feint d’abord de ne pas le reconnaître pour tromper Malgeris, 6165 ; fureur d’Estout, 6170, qui oblige Gautier à se rétracter, 6184 ; Charlemagne fait son éloge, 6250 ; Isoré délivré sur parole par Roland à condition de le faire relâcher, 6286 ; Malgeris veut garder et Isoré et Estout, 6380, mais, vaincu par les prières de son fils et de sa femme, il rend la liberté à Estout, 6455 ; joie d’Estout, 6489, chargé par Isoré d’offrir un cheval à Roland, 6546 ; revenu au camp français, il plaisante amicalement Roland sur ce cadeau d’un ennemi, 6584 ; Charlemagne apaise son courroux contre Gautier, 6609 ; Roland répond à Estout, qui feint d’être fâché et de vouloir quitter le camp pour rentrer en France, 6636 ; Charlemagne prend sa défense, 6644 ; Estout prend part à la punition des Allemands, 6940, et invite plaisamment Charlemagne à leur pardonner leur défection, 7134 ; accepte de mauvaise grâce de rester au camp à la demande de Roland qui part en expédition, 7597, 7607 ; allusion à son humeur railleuse, 7650 ; à sa délivrance, 7924 ; s’efforce de calmer le ressentiment de Roland contre Charlemagne, 7962 ; raille les insuccès de Roland depuis la prise de Nájera, 7993 ; plaisante de nouveau sur les relations de Roland avec Isoré, 8287 ; remercie Charlemagne, 8327 ; excite Roland à pousser l’attaque contre Pampelune, 8980 ; le suit d’abord à regret quand il part pour Noble, 9043, 9093, 9140, 9145, puis proteste qu’il lui est tout dévoué, 9161 ; se conduit vaillamment à la prise de Noble, 9582, 9590, 9728, 9731, 9793, 10002, 10008, 10034, 10048, 10053, 10058, 10063, 10068, 10193, 10205, 10396, 10403, 10514, 10530, 10635, 10805, 10813, 10822, 10840, 10843 ; prévoit la colère de Charlemagne contre Roland, 11013 ; appelé au Conseil de l’empereur, 11180, lui reproche sa conduite vis-à-vis de son neveu, 11186 ; annonce qu’il va rentrer en France, 11283 ; est vu en songe par Roland, 11475, et regretté par lui, 12629, 13638, 14222, 14481 ; approuve l’attitude des barons qui veulent abandonner Charlemagne, 15372, 15375 ; sa joie à la nouvelle du retour de Roland, 15451, 15659 ; empressement des deux cousins à se jeter dans les bras l’un de l’autre, 15679-15737.

Euménidus (Emenadus, Emenidus, Heum-, -du, -dun), duc d’Arcage, lieutenant d’Alexandre le Grand, 5195 (voir Notes), 5425, 8366, 8536, 10076, 14925.

Eumon, fils d’Agolant, possesseur de Durendal, tué par Roland [dans la chanson d’Aspremont], 3052, 11164, 12739.

Euphrate (Eufrataus), fleuve, 11614.

Eurupois, Hérupois.

Eustache (Hustace), guerrier français, 10784.

Ève (Evain), la première femme, 3741, 3743, 12020.

Evangelist (li), saint Jean.

F

Falseron (Falsiron, Falxi-, Fausi-), roi ou amiral sarrasin, père de Ferragu, 264, 865, 1770, 7439, 7707, 7718, 7770, 8085, 8205, 8221, 8392, 8662, 8817, 8823, 8826, 8846, 8902, 8918, 8944, 9336, 9382.

Faraon, Pharaon.

Fébus, Phébus.

Felidés (Fil-, -dex, -das), Sarrasin, dépossédé de la seigneurie de Noble par Gilarus, se convertit et est rétabli par Olivier, 9847, 9867, 10169, 10181, 10215, 10220, 10247, 10259, 10284, 10316, 10336, 10355, 10377, 10385, 10437, 10450, 10457, 10490, 10502, 10516, 10529, 10610, 10654, 10664, 10677, 10897, 10921.

Félix (Felis), saint invoqué, 3356.

Femenie, pays des Amazones, 12513.

Ferragu (Ferag-, Fereg-) géant sarrasin, fils de Falseron, chargé de la défense de Nájera, 42, 364, 598, 613, 616, 733, 751, 795, 809, 826, 856, 868, 887, 903, 910, 913, 917 ; envoie à Charlemagne une provocation, 921, 945, 1011, 1041, 1069, 1076, 1085, 1094, 1099, 1106, 1114, 1127, 1143, 1148 ; combat avec Oger et le fait prisonnier, 1150-1172 ; de même avec Oton, 1174-1191 ; avec Bérenger, 1193-1214, avec Anseïs, 1216-1236, avec Engelier, Sanson et deux fils de Naime, 1240-1246, avec Turpin, 1248-1272, avec Girard de Roussillon, 1289-1313, avec Olivier, 1348-1382, avec Estout, 1394-1580 ; son duel avec Roland, première journée, 1630-1916 ; deuxième journée, 2135-2869 ; troisième journée, terminée par la défaite et la mort de Ferragu, 2983-4213 ; allusions à cet épisode, 4531, 4640, 4719, 4722, 4769, 5041, 5059, 5123, 5617, 7707, 8828, 10756, 12077, 12097, 12167, 12793, 13124.

Fermin, Firmin.

Filipon, Philippe.

Firmin (Fermin), saint invoqué, 2702.

Flabin, jeune Romain de mauvaise vie, 14816.

Flamand (Flamans, -meins, -mens), 1750, 4851, 6790, 7164, 9308, 9328, 15627.

Flandre (Flaindre), 2979, 7573, 8698, 15765 ; cf. Henri.

Florent (Florant), roi de Hongrie, 657, 1911, 2119.

Folque (Folches), personnage de la chanson de Girart de Roussillon, 8360.

Folquenor de Noble, Sarrasin, frère de Gilarus, tué par Olivier, 10451, 10483, 10552, 10564, 10705, 10729, 10790, 10866, 11039.

Fondanor (Fun-), de Valtierra, Sarrasin tué par Estout, 10638.

Fortune, personnification, 11797.

Frains, Franc.

Français (-ceis, -çi, -çis, -çois, -ços), 102, 368, etc. ; en — (en langue française), 10193.

Franc (Frains), 9759 ; cf. Francor.

France (Françe), 10, 94, 460, 602, 645, 949, 724, etc., etc. ; le roi de — (Charlemagne), 602, etc. ; la reine de — (épouse de Charlemagne), 652, 681, 684, 693, 698, 702.

Francor, -chor, des Francs ou Français : la gient — 3113 ; a le guisse —, 12980.

Fratais, Frate, Fratés. Voir Girard de Fraite.

Frise (Frixe), 3423, 4502, 8539, 8545, 9468, 13689, 15765 ; cf. Gondelbof.

Frisons (Frixons, -uns), 1750, 6791, 8515, 8519, 8545, 8571, 8589, 15627 ; cf. Gondelbof.

Fundanor, Fondanor.

G

Gabor, écuyer de Pelias, 12463.

Gabriel, archange, 3000, 15162.

Gadifer, ennemi d’Alexandre le Grand, 5196 (voir Notes).

Gadre (Gaidre), Gaza, ville de Palestine assiégée par Alexandre le Grand, 1382, 5425, 11839.

Gadrois, habitants de Gaza, 5425.

Gaenelon, Gaenes, Ganelon.

1. Gaifier (Gaifer) de Montagu, guerrier français, 4849.

2. Gaifier (Gaifer) de Touraine, guerrier français tué à Noble, 10151.

Galaad (Galaaz), chevalier de la Table Ronde, 9230.

Galaçe, Galatie.

Galafre, roi sarrasin, père de Marsile, 11427, 12172.

Galais, Sarrasin, père de Turquin, 7532.

1. Galan (Gallan, -llaneüs), forgeur d’épées, 3234 (voir Notes), 8427, 9711.

2. Galan, Sarrasin tué par Girard de Roussillon, 7778.

Galaté, nom d’un cheval d’Hector de Troie, 6544 ; voir Notes, sous 6542.

Galatie (Galaçe) : l’Aumensor de —, 9380.

Galé, Galés (Gall-) de Vermandois, guerrier français, tué par Falseron, 112 (Voir Notes), 132, 135, 321, 2319, 4364, 4366, 7770.

Galiaine, fille de Galafre, amante de Charlemagne, 11806 ; voir Notes.

Galice (Galiçe, -xe, Galis, Gall-), province d’Espagne, 88, 1843, 3417, 4513, 7478, 8385 ; le bon saint de — (Jacques), 7221 ; la mer de Galis, 12047.

Galicien (Gall-), 124.

Gallan, -llaneüs, Galan le forgeron.

Gallice, Gallicien, Galice, Galicien.

Gallien, guerrier français, 8471.

Gallion, Sarrasin, neveu du roi Braibant, tué par Charlemagne, 11305 ; voir Notes.

Ganelon (Gaenelon, Gain-, Gayn-, Guen-, -llon, -lun, -llun ; Gaenes, Gaines, Gueines, Guenes), fils du duc Grifon, beau-père de Roland, comte de Maïence, 215, 237, 238, 325, 644, 2906, 2920, 3027, 6944, 7056, 8334, 8471, 8475, 8502, 8794, 8944, 9211 ; App. 124 ; se porte au secours de Roland, 5227-5311, 5660 ; se conduit courageusement et loyalement, 8722 ; fait prisonnier, 8738 ; délivré, 8770 ; allusions à sa future trahison, 15, 2785-90, 8741, 15046, 15131.

1. Garin, chevalier français, 916 ; voir Notes, sous 916 et 8977.

2. Garin (Guarin) de Montarchon, seigneur du Valois, de Saint-Georges et de Balençon, 6708.

Gascon (Gaschon, -un, Guascon), 1749 ; le chemin — (de Noble en Gascogne), 6714 ; cheval, destrier, palefroi —, 6019, 8553, 9752.

Gascogne, 4845, 9499, 9630 ; App. 63.

1. Gautier (Gauter, -teron) d’Aragon, prétendu historien, allégué comme autorité, 2779, 2781, 2793, 2810.

2. Gautier (Gauter) de Montarbin, maître d’escrime de Roland, 3208.

3. Gautier (Gauter) d’Orlin, fils de Begon, guerrier français, chargé d’une mission à Pampelune, 5842 (voir Notes), 5862, 5882, 6005, 6018, 6020, 6035, 6049, 6101, 6126, 6155, 6184, 6206, 6604, 6610, 8297 (?).

4. Gautier (Gauter) de Savoie, guerrier français, 2389, 2395.

Geboin de Touraine, clerc de Charlemagne, 441.

Gênois (Jeneveis), denier de Gênes, 9958.

Geophanais, femme de Malgeris, mère d’Isoré, 5598, 6412.

Gerard, Girard.

Gerier (-rer), guerrier français, 8977 ; Voir Notes.

Gerin, guerrier français, peut-être le même que Garin, 8977 ; voir Notes.

Germain (Jermi), saint invoqué, 7993.

Gerona (Gerone), ville d’Espagne, 10699-700 ; cf. Achille.

Gervais (Jerv-), guerrier français, 989.

Gibers, localité indéterminée dont le nom figure dans la locution jusqu’es plans de —, synonyme de « très loin », 4188 ; voir Notes et cf. Guiber.

Gilares (-arés, -ars, -aru, -llaire), Sarrasin, seigneur de Noble, tué par Roland, 9807, 9827, 9849, 9995, 10048, 10105, 10321, 10375, 10451, 10619, 11002.

Gilinbert de Beauvais, guerrier français, 10442.

1. Gilles, saint invoqué, 10687 ; le roi de saint — (Charlemagne), 517.

2. Gilles de Saint-Omer, guerrier français tué, 10827.

Gilles (Gisle) de Senlis (Sant-Lis), guerrier français chargé de transmettre les ordres de Charlemagne, 6770.

1. Girard de Fraite (Gerart, Girart dau Frate, de Fratais, deu Fratés), seigneur révolté contre Charlemagne, oncle de Claire, 160, 5567, 5610, 5965-70 (?), 13273-6 (?) ; voir Notes.

2. Girard [de Roussillon] (Gerart), ennemi de Charles-Martel (Charles le Chauve), 8360.

3. Girard de Roussillon (Gerart, Girart), un des douze Pairs, oncle d’Estout, 952, 955, 1289, 1294, 1301, 1309, 2332, 2383, 2385, 2399, 2410, 4253, 4294, 4602, 4644, 4885, 4896, 4907, 4931, 4936, 4978, 5756, 5759, 5762, 6940, 7604, 7611, 7652, 7670, 7778, 7843, 7955, 9085, 9140, 9169, 9582, 9729, 9731, 10003, 10057, 10065, 10178, 10191, 10208, 10397, 10893, 10924, 11180, 11208, 14481, 15470 ; allusions à sa révolte contre Charlemagne, 5965-70 (?), 13273-6 (?) ; voir Notes.

4. Girard de Vienne (Girart, Gerard), père d’Aude, oncle d’Olivier, 82, 1032, 5965-70 (?), 7784, 7853, 11275, 15601.

Gisle, Gilles.

Gog, géant légendaire, 13849.

Goliath (Golias, -lie, -lliais), géant tué par David, 950, 985, 1630, 1951, 3549, 12318.

Gondelbof (-buef, Guendelbuef), roi de Frise, allié de Charlemagne, 335, 4502, 7217, 8331, 8395, 8408, 8416, 8423, 8436, 8469, 8473, 8505, 8514, 8523, 8568, 8951, 15474 ; App. 123.

Gondoier, (-oer, Condüer), Sarrasin, seigneur de Logroño et Estella, 8178, 8656, 8900, 8912.

Gorge (San), Saint-Georges.

1. Gotefroi, médecin de Roland, 10665.

2. Gotefroi (Gotif-), vicomte, guerrier français, 8857, 9346.

Graal (Conquête du), 8728, 9230.

Granate, Grenade.

Grandoine (-donie, Grend-) de Maroc, Sarrasin, allié de Marsile, 212, 7717, 7845, 8171, 8173, 8583, 8600, 8602, 8619, 8648, 8725, 8955, 9332, 9351, 9370.

Granmont, localité française indéterminée, 6323.

Gras. Voir Jean Gras.

Grec (Grés), 665 ; cf. Greçois.

Grèce (Gresse), 573 (?) (Voir Notes), 5410.

Greçois (Greçeis, Grezois), les Grecs, 8017, 8815, 11969, 13958 ; en — (au pays grec), 7953 ; arc — 14519 ; feu — 9312, 9953, 9965 ; le —, la langue greçoise (le grec), 11467, 11523.

Grégoire, saint invoqué, 15451, App. 9.

Greignor (Porte), une des portes de Noble, 9612.

Grenade (Granate), ville d’Espagne, 15156.

Gresse, Grèce.

Grifon, duc, père de Ganelon, 215.

Groin, Groing (Le), Logroño.

Guarin, Garin.

Guascon, Gascon.

1. Gui de Nevers (Niverse), guerrier français, 5672.

2. Gui (Guion) de Roche Ague, guerrier français, 6704, 6710.

Guiber, pays indéterminé, 13134 ; cf. Gibers.

Guichard (Guiçard), un des quatre fils Aimon, 11221.

Guimart (les Vaus de), pays d’Orient indéterminé, 13265.

Guinimart, bailli de Charlemagne tué dans une guerre contre Girard, 13275.

Guinemer (Guene-, Guini-, -mant), roi d’Écosse et d’Irlande, allié de Charlemagne, 2900, 6944, 7054, 8340, 8858, 8890, 8950, 9346, 11051.

Guion, fleuve de Perse, le Gihon de la Bible, 13859 ; voir Notes.

H

Habraan, Abraham.

Haimon, Aimon.

Harmeline, réponse de Girard de Fraite, 5609.

Hauteclaire (Autecler), nom de l’épée d’Olivier, 7785.

Hector (Ector, Hetor), fils de Priam, 1308, 2062, 2412, 8689, 8815, 8954, 12474-80, 14925.

Hecubar, porte-enseigne des Sarrasins, tué par Oger, 10140, 10147.

Heiline, prophétesse, 5620.

1. Hélène (Elaine), épouse de Ménélas, 973, 3436, 3582, 13436, 13582.

2. Hélène (Alaine, Elaine), mère de Constantin, sainte 11795, 15237.

Heloi, Éloi.

Henestor, géant sarrasin, 11975.

Hengeler, Engelier.

1. Henri, comte de Flandre, 7573.

2. Henri, serviteur de la maison de Charlemagne, 8005.

Herbert (Erber), duc, chef des Allemands, 6977 (Voir Notes), 6996, 7002, 7026, 7034, 7049.

Hercule (Erculés, Herculés, Erchullé), héros légendaire, vainqueur d’Antée, 1563, 6523, 14917 ; cf. Arcu.

Hermin, Arménien.

Hernalt, Arnaud.

Hérupois (Erupois, Eur-, Heur-, -pos), sujets de Charlemagne (habitant la région dite encore aujourd’hui le Hurepois, dans l’Île-de-France), 1600, 6800, 6991, 8589, 11362, 15410.

Hervé (Ervi) de Constance, guerrier français, 4864.

Hestormaris, frère de l’espion Blacus, 12643.

Hetor, Hector.

Heumenedu, -dun, Euménidus.

Heurupois, Hérupois.

Hilaire (Elaire, Illaire), saint invoqué, 6584, 8481.

Hodon, Odon.

Hongrie (Ongrie, -gerie), royaume de Florent, 656 ; cheval de —, 2647, 8508.

Hongrois (Ongre), 1911 ; cf. Florent.

Horace (Oraçe), Romain, vainqueur de Curiace, 9377.

Hotes, Hoton, Oton ; cf. Odon.

Hue, Hues, Huon, Hugues.

1. Hugues (Hue, Hues), comte de Blois, envoyé en Orient à la recherche de Roland, prend du service auprès de Malcuidant, reconnaît Roland, lui livre Jérusalem, revient avec lui en Espagne, 1954 (?), 5134, 7943, 7957, 10985, 14000, 14009, 14032, 14105, 14118, 14122, 14161, 14207, 14223-40, 14300, 14245, 14400, 14462, 14517, 14597, 14617, 14996, 15250, 15257, 15291, 15300, 15419, 15459, 15511, 15419, 15466.

2. Hugues (Hue, Hues, Huon, Ugon, Ugue), comte du Mans, qualifié le Mansel (6681, 8552) et le Magne ou le Maine (8612, 15520), 334, 1767, 3025, 4063, 4364, 4379, 4423 (?), 6681, 6994, 7600 (?), 8552, 8612, 8615, 8644, 8658, 8777, 8948, 9208, 9210, 15471, 15520 ; App. 122.

3. Hugues (Hue, Hugon) de Moraagne, guerrier français, 7678, 7865.

Hurepois, Hérupois.

Hustace, Eustache.

I

Ibir d’Artois, guerrier français, 5811.

Icare (Ychaire), fils de Dédale, 13465.

Ilion, autre nom de Troie, 12196.

Illaire, Hilaire.

Imoclan, Sarrasin, fils de Carion, 8429.

Inde, 2358.

Indien (Endïen, Indiain, -dian), de l’Inde, 3227 (appl. à Ferragu), 10970 (façon de manger), 11805 (conquêtes d’Alexandre), 11852 (appl. à Baudor).

Indie (la Roche), lieu dit entre Pampelune et Estella, 7632.

Irlande, 8891, 10205.

Isoré (-eç, -er, -an (à la rime), 9336, 11034), fils de Malgaris : son éloge, 4771, son désir de voir Roland et de se mesurer avec lui, 4775, 4786 ; obtient de son père de sortir de Pampelune pour prendre part au combat, 4968, 4974, veut venger la mort de Corsabrin, 4997, tue Odilon de Nevers, 5005-10, attaque Turpin, 5012, est obligé par Bérenger de lâcher prise, 5020 ; nouveaux exploits, 5036, 5330-35 ; combat d’Isoré et d’Olivier, 5342-52 ; désarçonné par Olivier, 5359, il refuse de se rendre à Anseïs, 5405, qui le fait charger par ses gens, 5419 ; dégagé par Roland, à qui il se rend, 5444-5500 ; amené devant Charlemagne, 5515, qui menace de le faire pendre, 5529, il invoque la promesse de la vie que lui a faite Roland, 5537-50 ; confié à l’évêque de Beauvais, 5554 ; douleur de son père, 5595, et surtout de sa mère, qui se lamente et s’évanouit 5600- 5626 ; querelle de Charlemagne et de Roland à son sujet, 5667-5715 ; prière d’Isoré à Roland, 5729-47, qui déclare qu’il quittera l’armée si on le livre au supplice, 5805 ; Isoré appelé devant Charlemagne, 5818 ; voyage de Gautier à Pampelune pour négocier l’échange d’Isoré et d’Estout, 5842-6205 ; sort d’Isoré abandonné à Roland par Charlemagne, 6275-81 ; délivré sur parole à condition qu’il fera délivrer Estout, 6286-329 ; revenu à Pampelune, se conduit loyalement, malgré la perfidie de son père, dont il triomphe, 6332-467 ; sa courtoisie vis-à-vis d’Estout qu’il accompagne et qu’il charge d’offrir un cheval à Roland, 6483-578, 6590, 6620, 6631, 6641, 6650-73 ; attaque et tue le sire de Beauvais, 7384, 7389, accompagne son père en expédition, 7655, 7712 ; allusion à sa délivrance, 7925 ; prend part à un conseil des Sarrasins, 8014, 8133 ; fait partie de la quatrième division qui doit attaquer les Français, 8179 ; fait l’éloge de la valeur de Charlemagne et de Roland, 8200 ; vient au secours de son père, 8696, et combat avec Salomon de Bretagne, 8703, 8729 ; quoique blessé, échappe à ses ennemis et rejoint les siens, 8795 ; se prend de querelle avec Falseron, 8810-31 ; prend part à une nouvelle sortie, 9336, 9351, 9371.

Ivolie, fils de Naime, un des douze Pairs, 1241 (Voir Notes), 9037.

Ivon, fils de Naimes, un des douze Pairs, 1241 ; Voir Notes.

Ivrea (Ivrie), ville d’Italie, 12883.

J

Jacques (Jaches, -qes), saint, apôtre de Galice, 8, 12, 29, 33, 53, 69, 76, 79, 129, 1467, 1788, 2136, 2591, 3419, 4493, 4608, 5858, 5908, 7221, 8368, 8597, 9004, 9093, 9439, 9797, 10109, 14150 ; son nom pris comme cri de guerre, 9795, 10079, comme mot de ralliement, 9474, 9806, 10136 ; cf. Santiago.

Jason, conquérant de la Toison d’or, 9293.

1. Jean (Johan) Baptiste, saint, 1512, 6653 (?), 15274.

2. Jean (Joan, Çan) l’Évangéliste, saint, 3733, 6653 (?), 8837.

3. Jean Gras de Navarre, prétendu historien allégué comme autorité, 2779, 2780, 2810, 2930.

Jeneveis, Gênvois.

Jermi, Germain.

Jeroine, tertre entre Pampelune et Noble, 9069.

Jérusalem (Yer-), 14006, 14104, 14439 ; cf. Anseïs de Blois.

Jervais, Gervais.

Jeson, Jésus.

Jésus (Jeson, Jexu, Jesu, Yesu), 1034, 1614, 1739, 1914, 2121, 2129, 2416, 2438, 2888, 12835 (Jeson), 12850, 12859, 14671, etc., etc. ; la gent — (les chrétiens), 9873.

1. Joachim (Johachin), père de sainte Marie, 2578.

2. Joachim (-in), adonné l’épée Hauteclaire à Olivier, 7785.

Joan, Jean.

Jofroi (Jofroy, Ju-), comte d’Anjou, guerrier français, 2592, 2901, 3037, 5454, 5859, 5881, 5887, 5891, 6283, 6853.

Joiose, Joyeuse.

Jonas, Sarrasin, roi de Cordoue, 387, 7441, 8651.

Jopin, Jupin.

Jordan, Jourdain.

1. Josafaille (Josefail), vallée, théâtre d’un combat dans le roman d’Alexandre le Grand, 5195, 8536.

2. Josafaille (Josefaille), vallée, théâtre d’un combat entre Ferragu et Jostan, 882.

Josaphat (-fas, -fat), vallée du Jugement dernier, 1628, 1652.

Jostan, Sarrasin tué par Ferragu, 882.

Jourdain, fleuve de Palestine, 11826, 11830.

1. Jovi, Jovis, divinité des Sarrasins (Jupiter), 10903, 12347, 12784 ; cf. Jupin.

2. Jovi, nom d’une planète (Jupiter), 4010.

Joyeuse (Joiose), nom de l’épée de Charlemagne, 6925.

1. Judas (Jude, -dais), disciple qui trahit Jésus, 961, 5472, 15130 ; uevre — (trahison), 9002 ; — lignage (Sarrasins), 10793.

2. Judas Macchabée (Maquebeu), 12260.

Judeu, Juif.

Jufroy, Jofroi.

Juif (Jüef, -eif, -is, Judeu), 1399, 2470, 2579, 3894, 3906, 6097 (Judeu), 12826, 12840, 12844, 12854.

Jules, Julius Cesaire. Voir Cesar.

Jupin (Jo-), divinité des Sarrasin (Jupiter), 2698, 7455, 8237.

Justamont, Sarrasin, oncle de Carion, 8391.

K

Karle, -les, -lon, -lemaine, Charlemagne.

Kibir (Kipir), nom de Dieu chez les Sarrasins, 2149, 3141 ; cf. Alakibir et voir Notes.

L

Laçarain, -çare, -çarin, Nájera.

Lambert de Berry, guerrier français, 5990.

Landebloie, bois près de Pampelune, 6858, 6895, 6978.

Landerue, ville sarrasine dont Senestor est prince, 4821.

Landin de Rochefière, Sarrasin de Pampelune, 4798, 4807, 5983, 7292.

Landor de Montespir, Sarrasin, tué par Salomon de Bretagne, 8638.

Landras (-drais, -dral) de Combres, Sarrasin, tué par Roland devant Noble, 10452, 10552, 10565, 10569, 10729, 10752, 10763, 10767, 10787, 11039.

Langres (Lengres, Lengles), fief d’Estout, 1394, 4167, 5907, 5934, 6398, 6680, 9043 ; cri de guerre, 10068 ; patrie de Basin, 636.

Langrois (Englois), de Langres, 10201.

Larisse (Larise), ville d’Orient, 11840, 13690.

Laomedon (Laum-), père de Priam, 5686.

Latan (mer de), mer d’Azof, 13860 ; voir Notes.

Laumedon, Laomédon.

Léger (Ligier, Eleger, Eliger) de Touraine, guerrier français, 335 (voir Notes), 5894, 6980.

Lemagne, Allemagne.

Lengles, Lengres, Langres.

Léonard (Leonart), saint invoqué, 7858, 11912.

Lice (Porte), une des portes de Noble, 9599, 9602, 9735, 9799, 9847.

Ligier, Léger.

Lioné, Lionés, nom pris par Roland en Orient, 12138, 12377, 12566, 12599, 12897, 13775, etc.

Logroño (Le Groin), ville d’Espagne, 7476, 8657.

Lombard (Lonb-, Lunb-), 8664, 11212, 14660 ; cheval —, 11909.

Lombardie, 663, 11923.

Longin (Longis), soldat qui perça le flanc de Jésus, 1633, 14615.

Loth, personnage biblique, 12022.

Lucena, ville d’Espagne. Voir Luserne.

Lucibel, l’Ange du mal, 2503, 5458, 6112, 9922 ; cf. Lucifer.

Lucifer, l’Ange du mal, 11757 ; cf. Lucibel.

Luserne, ville d’Espagne, auj. Lucena (?), 7477.

M

1. Macaire (Mach-), saint ermite, 14688.

2. Macaire (Mach-), cousin de Ganelon, 8477.

Macchabée (Judas), 12260.

Macédoine, 9057 (brant de —).

Macédonien (-donais, -donas, -donois), 968, 5559 ; le buen — (Alexandre), 10435.

Machaire, Macaire.

Machloit, Maclou.

Machomarie, Mahomerie.

Machomet, Machon, Mahomet.

Macloi, Maclou.

Maclou ou Malo (Machloit, Macloi), saint invoqué, 4527 ; cri de guerre des Bretons, 8607 ; cri de guerre de Gondelbof, 8570 ; voir Notes.

Macon. Voir Robert.

Maconnais (Maschonois), 5966.

Madalgis, Maugis.

Madeleine (Madalaine, -delaine, -deloine), sainte, 9062, 12814, 15238.

Maganze, Mayence.

Mageris, Malgeris.

Magog, géant légendaire, 13849.

Mahomerie (Machomarie, -ho-), Mahométisme, 842 ; a la —, à la manière des Mahométans, 2659.

Mahomet (Machomet, -chon, -chun, -comet, -con, Mahon, Maomet, Maon, Mauchomet), prophète et dieu des Sarrasins 397, 591, 799, 812, 907, 976, 1034, 1385, 1859, 8122, 12932, etc. ; résumé de son histoire, 2444 (voir Notes) ; représenté sur un étendard, 8540, sur un écu, 12624, etc. ; la gent Mahon (les Sarrasins), 9873.

Maiance, Mayence.

Malaquin, Sarrasin, tué par Olivier, 7777.

Malçaris, -çeris, -geris, Malgeris.

Malcuidant (Malq-, Maoqidant, App. 25, 27), roi sarrasin, oncle de Pélias, veut épouser la fille du Soudan de Perse, défait et tué par Roland, 10956, 11950, 11968, 12014, 12163, 12428, 12456, 12680, 12718, 12994, 13051, 13164, 13209, 13233, 13243, 13260, 13285, 13305, 13518, 13729, 13736, 13757, 13940, 14040 ; App. 25, 27.

Malfé, Maufé.

Malgeris (Malça-, Malçe-, Malga-, Maug-, Mage-) Sarrasin, roi de Pampelune, père d’Isoré, 4530, 4552, 4617 ; son palais, 4685 ; assemble un conseil pour la défense de Pampelune, 4711 ; informé de l’approche de Roland, 4746 ; s’arme pour faire une sortie, 4789, 4809 ; monte sur une tour, 4812 ; fait mettre en ligne Corsabrin, 4878, puis Isoré, 4974 ; se décide à donner lui-même, 5048 ; description de ses armes, 5062 ; combat contre Estout et le fait prisonnier, 5071-5107 ; encourage ses gens et tue Alfonse, 5120-28 ; sonne du cor, 5106 ; fait une fausse retraite, 5160 ; revient au secours des siens, 5320 ; apprend la prise de son fils, 5563 ; rentre dans la ville après une vaillante retraite, 5575 ; sa douleur et celle de son épouse, 5595 ; interroge Estout, 5896, lui annonce qu’il le délivrera en échange de son fils, 5924, qu’il saura bien triompher de Charlemagne, 5953 ; répond fièrement aux propositions de Gautier, envoyé de Charlemagne, 6086 ; confronte Estout et Gautier, 6145 ; consent à l’échange proposé, 6191, puis refuse de rendre Estout quand son fils est revenu, 6370 ; obligé de céder devant les reproches de son fils et de son épouse, 644 ; fait déployer l’enseigne de Mars sur la tour et armer ses hommes, 6969, 6972 ; détruit le grand engin que Charlemagne a fait construire pour le siège, 7289-7402 ; apprend que Marsile lui envoie des secours et décide d’aller au-devant d’eux, 7426-7491 ; se heurte, au retour, à un détachement commandé par Roland, 7654 ; encourage ses gens au combat, 7696 ; rentre victorieux à Pampelune, 7900 ; tient conseil, 8014, et se réjouit de la décision prise de faire une sortie, dont il fait établir le plan, 8134 ; ses prouesses dans la mêlée, 8665 ; son cri de guerre, 8694 ; secouru par son fils, 8696, et par Grandonie, 8725 ; prend part à une nouvelle sortie, 9336, 9380 ; mentions diverses, 9828, 11216, 12099 ; App. 95.

Malingre de Morinde, Sarrasin, 7443, 8852.

Malquidant, Malcuidant.

Manceau (Mansel, -ssos), 6681, 8552, 8682 ; cf. Hugues.

Manigroç de Bougie, le premier nécromancien, 7469.

Mans (Le), fief de Hugues. Voir Hugues.

Mansel, -ssos, Manceau.

Maomet, Maon, Mahomet.

Maquebeu, Macchabée.

1. Marc (March), saint invoqué, 15432.

2. Marc (Mars), roi, oncle de Tristan, mari d’Iseut, 9714.

Marcel, patriarche [de Jérusalem], 14000, 14030, 14245, 14306.

Marche de Trevise, 10976.

Margot (-goit), divinité des Sarrasins, 4324.

Marie, vierge, mère de Jésus, invoquée, 2654, 2683, 4650, 4886, 5182, 8253, 8506, 11574, etc, etc. ; son nom pris comme mot de ralliement, 7631.

Marmedone, pays indéterminé : bai de —, 10697.

Maroc (Maroch, Moroch), 7445, 7450, 8583, 14354, 15156.

1. Mars (Mart), dieu de la guerre, 6965 ; temple de —, 13267.

2. Mars, planète, 2368.

3. Mars, Marc, roi.

Marseille (-sigle), ville et port, 4961.

Marsile (-lle, -lion, -sir), roi sarrasin d’Espagne, fils de Galafre, frère de Baligant et de Falseron, oncle de Ferragu : allié de Girard de Fraite, 157-61, 183, 201, 202, 223, 226, 240, 245, 260, 364 ; apprend que Charlemagne veut l’attaquer, 375 ; quitte Tolède pour venir tenir conseil à Sarragosse, 379 ; pratique la divination, 400 ; envoie une ambassade à Charlemagne, 415 ; l’empereur fait lire sa lettre, 455 ; Marsile interroge ses ambassadeurs à leur retour, 555, et tient conseil, 567 ; il confie à son neveu Ferragu la garde de Nájera, 595, et lui fait présent d’une épée, 878 ; Charlemagne le déclare déchu, 1003 ; apprend la mort de Ferragu et la perte de Nájera, 4211, où son drapeau est abattu et détruit, 4403 ; Charlemagne offre son royaume à Roland, 4442 ; Corsabrin, envoyé trop tard par Marsile au secours de Nájera, reste à Pampelune, 4718 ; on crie son enseigne, 4920, 8378 ; sa sœur a épousé Malgeris, 5541 ; énumération des troupes qu’il envoie au secours de Pampelune, 7427-7487 ; mentions diverses, 6862, 7999, 8028, 8042, 8419, 9813, 10358, 10688, 12049, 12091, 12100, 15365.

Mart, Mars, dieu de la guerre.

Martel. Voir Charles-Martel.

Martin, saint invoqué, 6607, 8990, 15692.

Maschon, Macon.

Maschonois, Maconnais.

Maufé (Malfé, Maufer), Satan, nom appliqué à tout Sarrasin, 2444, 2753, 2948, 3253, 14604, etc.

Maugis (Madalgis), cousin des quatre fils Aimon, 11221.

Maure (Morois, Mouridois), nom ethnique, 8842, 8851.

Maurice (Moris), saint invoqué, 5499 ; cri de guerre des Bourguignons, 5331 ; voir Notes.

1. Maurin, Sarrasin, seigneur de Coimbra, tué par Bérenger, 7778.

2. Maurin, rivière près de Pampelune, 4752 ; voir Notes.

Mayence (Maganze, -iance), fief de Ganelon, 15 Voir Notes, 8587, 6944, 8794.

Maçonie (la dame de), Penthésilée, reine des Amazones, 9687.

Maor (mer), 2357.

Meaux (Més, Meus), 6776 ; cf. Bernard.

Mecque (La) (Mec, Mech), capitale de la Perse, 7180, 11854, 12677, 13281, 13730, 13857, 13892.

Médélis, père de Pélias et de Sarrionés, 12769.

Méliadus, père de Tristan, 9712.

Mélias (-iais, -llias), Sarrasin, tué par Anseïs, 10796, 10827.

Melliart. Voir Mont Melliart.

Ménélas (-lais), mari d’Hélène, 973.

Més, Meaux.

Messine (Mesine), 8879, 13558.

Meus, Meaux.

Michel (-chael), archange, 700, 2502, 8408, 14320, 15179.

Milan (-llan), 663, 10979.

Mile, Milon (-ll-) d’Anglant ou d’Angler, père de Roland, beau-frère de Charlemagne, tué en Ardenne (11449) avant la guerre d’Espagne, 182 (cf. Notes), 281, 1518, 1678, 1776, 1973, 2326, 2796, 3033, 3329, 3966, 4381, 4603, 5006, 5115, 5544, 5684, 6016, 7850, 10263, 11449, 13114 ; App. 119.

Minos, juge des Enfers, 10111.

Moïse (-ïsés), législateur des Juifs, 12828.

Moncort, localité indéterminée en Bourgogne : le sire de — (guerrier français), 4957.

Monfrin, ville indéterminée d’Espagne au pouvoir des Sarrasins, 11527 ; par l’avoir de —, 2710 ; le prince de — (Corsidés), 10761 ; cf. Natasar et Morfin.

Mongibel, l’Etna, montagne où a été pris le cheval de Folquenor, 10711.

Mongiu, ancien nom du Grand-Saint-Bernard : le roi de — (Charlemagne), 648.

Monjoi, -joie, Montjoie.

Monmard, -art, Montmartre.

Monmir, ville de Perse, 13785, 13803, 13836, 13846.

Montagne (Le Vieux de la), Sarrasin, 11976.

Montagu. Voir Gaifier.

Montarbin. Voir Gautier.

Montarchon. Voir Garin.

Montespir. Voir Landor.

Montir, localité indéterminée : cheval de — 8640.

Montjoie (Monjoi, -oie), cri de guerre des Français, 1699, 1806, 2483, 2728, 3325, 8631, 9663, 10846 ; — Carlemaigne ! 5355, 10544 ; — la Carlon ! 8377, 8672 ; — le fils Pepin ! 7787 ; — Saint Denis ! 5326, 5365 ; mot de ralliement, 8343.

Montmartre (Monmard, -t), près de Paris, 11224 ; le sir de —, nostre roy de — (Charlemagne), 7864, 15472.

Mont Melliart, montagne d’Orient, 13269.

Moraagne. Voir Hugues.

Moraïn, Amoravin.

Morand, chevalier français fidèle à Charlemagne exilé, 11307 ; voir Notes, sous 11301.

Morfin, château des Sarrasins, 7775 ; peut-être faute pour Monfrin.

Moriaigne, comté possédé par Archambaud, 10156.

Moriande, localité indéterminée : par l’or de —, 10216.

Moriman, forêt d’Orient qui nourrit des chevaux, 12486.

Morinde. Voir Malingre.

Moris, Maurice.

Morligaine, pays au pouvoir des Sarrasins : le roi de — (Marsile), 434 ; paiens de —, 8743 : cf. Nardus.

Moroch, Maroc.

Morois, Maure.

Morot (le), tué par Tristan, 9713.

Mouridois, Maure.

N

Nabor de Rocheflor, Sarrasin de Pampelune, 5983, 6145, 6151, 7293.

Naçaran, Naçare, Naçer, -çeran, Nájera.

Naçeron (-jeron), fondateur de Nájera, 2436 (cf. Notes), 3225.

Nafise, mère de Mahomet, 1707.

Naime (Naimes, Names, Naimon, Namon), duc de Bavière, le plus sage conseiller de son temps, 286, 780, etc. ; approuve l’expédition d’Espagne et offre 4.000 chevaliers, 291-318 ; fait prendre les armes pendant la nuit, 781 ; appelé au Conseil par Charlemagne, 1140, 4502, 4547 ; deux de ses fils faits prisonniers par Ferragu, 1241 ; réconforte Charlemagne, 1756, 2303, chargé de garder le pont de Nájera, 4063 ; félicite Roland, 4175 ; soutient Isoré, 5551 ; fait des représentations à Roland, 5773 ; calme la colère de Charlemagne, 5516, et lui donne des conseils, 6253-72 ; admire le cheval offert à Roland par Isoré, 6648, et rappelle celui qu’il reçut lui-même de Balant dans l’expédition d’Aspremont, 6654 ; approuve le langage d’Arnaud de Beaulande, 6765 ; blâme la conduite de Charlemagne vis-à-vis des Allemands, 7023 ; gourmande son cousin Herbert, 7039 ; provoque Salomon de Bretagne, 7065 ; invite Charlemagne à la clémence, 7115 ; blesse Falseron, 8907 ; tue Gondoier, 8914 ; désarçonne l’Augalie, 8926 ; attaqué par Baligand, il est dégagé par Charlemagne, 8935 ; mentions diverses, 2904, 2918, 3036, 3333, 4422, 6597, 6807, 6915, 6943, 7088, 7099, 7110, 7130, 7143, 7144, 7924, 9284, 9304, 15472, 15474, 15482, 15742.

Nájera (Laçarain, -çare, -çarin, Naçaran, -çare, -çer, -çeran, -jeran ; Nadre, 7079, 7995), ville d’Espagne : défendue par Ferragu, 588, 601, 617, 790, 2436, 3145, 3224, etc. ; décide de se rendre à Charlemagne après la mort de Ferragu, 4228 ; est cédée par Charlemagne à Roland, 4312, 4435 ; arbore l’enseigne de Roland à la place de celle de Marsile, 4402 ; entrée des Français, 4426 ; baptême des habitants, 4474, 4499 ; Roland, la quitte pour aller en éclaireur à Pampelune, 4609 ; un espion s’en échappe pour prévenir Malgeris, 4740 ; mentions diverses, 4724, 7079, 7995, 12078.

Namur (-ure) : drap de —, 2085.

Nantes (Nant), 15330, 15340, 15429 ; cf. Rainier.

Nanteuil (Nantueil), seigneurie de Rainier, 15429.

Naptanabus, Nectanébus.

Nardus de Morligaine, Sarrasin, 5354.

1. Natasar de Monfrin, Sarrasin, 918.

2. Natasar de Palus, Sarrasin, 4235.

Navarre (Navaire, -varant, -vere), 314, 384, 457, 469, 1127, 1517, 2316, 6864, 8063, 8094, 9499 ; cf. Jean.

Navarrais (-arois), 1749.

Nébron. Voir Pélias ; cf. Ebrons.

Nectanébus (Napta-), magicien tué par Alexandre, 10410.

Nègre (Nor), 13270 ; cf. Norpelu.

Neiron, Néron.

Nembrot, constructeur de la tour de Babel, 14145.

Néron (Neiron, Noi-), empereur romain dont le nom est appliqué aux Sarrasins, 277, 12864 ; cf. Pré néron.

Nevers (Niverse) : le comte de — 4184 ; cf. Gui et Odelon.

Nice, port, 14350.

1. Nicolas (-lais) de Césarée, roi vaincu par Alexandre, 965, 5559, 10412, 12259.

2. Nicolas (-lai, -lais, Nicuel) saint invoqué, 7535, 9145, 15432 ; chapelle à lui dédiée, 14881.

3. Nicolas (-lais) [de Vérone], continuateur de l’Entrée d’Espagne, App. 125.

Nil (Nille), fleuve, 4948, 5111.

Niverse, Nevers.

Nobiant, Nobie, Nubie, Nubiens.

Noble (-bles), ville indéterminée d’Espagne, assiégée et prise par Roland à l’insu de Charlemagne, 6686, 6703, 6705, 6711, 6722, 6746, 6749, 7177, 7185, 7477, 8062, 8991, 9018, 9424, 9432, 9462, 10888, 11002, 11036, 11047, 11251, 11488, 12067, 12106, 12110, 14772 ; voir Notes, sous 6713.

Nobliant, Sarrasin de Noble, tué par Filidés, 10452, 10605, 10615, 10634, 11039.

Noir, Nègre.

Norbredas (-dais), de Tor, Sarrasin, ambassadeur auprès de Charlemagne, 620, 919, 959, 1018, 1040, 1076, 2141, 2174.

Normandie, fief du duc Richard, 5772, 7645, 10804.

Normand, 177, 3327, 6802, 8589, 9902, 11091, 15367, 15410 ; cf. Richard.

Norpelu (proprement « à peau noire » ?), nom appliqué aux Sarrasins, 4399.

Nor, Noir, Nègre.

Noubie, Nubie.

Novians, lieu indéterminé dont le Sarrasin Corsabrin est prince, 4715.

Nubie (Nobie, Nou-), 2141, 7089, 8086, 12885.

Nubien (Nobiant), 11971.

O

Océan (Oceanon, mer Oceans, mer Ocianon), 862, 4732, 6717.

Odilon (Ode-) de Nevers, sénéchal de Roland, 5005.

Odon, père d’Estout, 1433, 6647 (Otons), 10396 (Hodon), 10530 (id.), 15659.

Oger (Ogier, -jer, Uçer, -ger) le Danois, guerrier français, envoyé à la frontière d’Espagne, 310, 370 ; mande à Charlemagne de se hâter, 629 ; vient à Blaye au-devant de l’armée, 747 ; avoue qu’il redoute Ferragu, 756 ; chargé de l’oriflamme, 768, 6946, 8281, 8322, 8329 ; déconseille le duel demandé par Ferragu, 1101 ; Estout l’accusant de lâcheté, 1125, il est sur le point d’en venir aux mains avec lui, 1135 ; va se mesurer avec Ferragu, 1144 ; est terrassé et fait prisonnier, 1167, 1171, 1191, 1326, 1592, 1607, 1988 ; s’entretient avec Ferragu, 2039 ; irrité du langage d’Estout, 2335, s’attire de sa part des paroles plus blessantes encore, 2351-81, 2406, 2410 ; rit d’une répartie de Ferragu à Estout, 2964 ; se réconcilie avec Estout, 3363-77 ; envoyé avec Olivier par les gens de Nájera auprès de Charlemagne, 4287, 4295 ; contribue à réconcilier Roland avec Charlemagne, 5773, 5791, 5816 ; reçoit l’ordre de veiller pendant la nuit, 6915 ; croit qu’il va avoir affaire aux Sarrasins, 6952 ; confie l’oriflamme à Aimier pour pouvoir suivre Roland en expédition, 9020-34 ; mis à la tête d’un corps de 5.000 hommes au siège de Noble, 9533-80, ; moitié par ruse, moitié par force, il pénètre dans la ville par la Porte Clause, 9669-725 ; histoire de son épée, 9704, 9712 ; tue Hécubar, 10140 ; dirige l’attaque contre le corps de troupes de Calastes et Mélias et le taille en pièces, 10803-47 ; chargé par Charlemagne d’une garde de nuit, 11378 ; mentions diverses, 8003, 9411, 9929, 10028, 10661, 10999, 15474, 15742, 15747.

Olympias (-inpiais), mère d’Alexandre le Grand, 966, 6413.

Olivier (Oliver, -ll-, Ouliver, 8977, Uliver, 5981), fils de Rainier, neveu de Girard de Vienne, frère d’Aude, compagnon préféré de Roland, réconcilie Galés de Vermandois avec Roland, 324 ; accompagne Roland à Rome, 360 ; désire un duel avec Ferragu, 1010, 1050 ; combat et est fait prisonnier par ce dernier, 1348-82, 1387, 1395, lequel le traite avec les plus grands égards, 2048-58, 2077 ; gourmande l’humeur railleuse d’Estout, 2330, 2415 ; chargé par les habitants de Nájera d’une ambassade auprès de Charlemagne, 4286, 4295, 4300, 4314, 4327 ; veut céder son cheval à Roland, 5187, 5216 ; désarçonne Isoré, 5348, et tue Nardus de Morligaine, 5354 ; ne le cède en prouesse qu’à Roland, 5356 ; blâme la conduite de Charlemagne vis-à-vis de Roland, 5764 ; appelé au Conseil, 5991, 7529, 7536 ; prend part à l’expédition de Roland contre les auxiliaires envoyés à Pampelune, 7611 ; tue Malaquin, 7777 ; fait merveille de son épée Hauteclaire, 7785 ; séparé de Roland, se lamente sur son sort, 7824 ; le retrouve, 7853, lui apprend que beaucoup de ses soldats ont lâché pied et lui conseille la retraite, 7861 ; tente avec lui une nouvelle pointe, 7879 ; l’assiste quand il a été outragé par Charlemagne, 7955, 7970 ; déclare qu’il le suivra n’importe où, 9047 ; l’interroge, à la demande des barons, sur le but de l’expédition, sans obtenir d’éclaircissements, 9085-9144 ; réconcilie Roland et Estout, 9169 ; reçoit des instructions de Bernard de Meaux pour le siège de Noble, 9481 ; placé avec 5.000 hommes en embuscade à la Porte Paris, 9490-9525 ; force l’entrée, 9636, et s’en assure la possession, 9668 ; maudit la ville de Noble, 9921-25 ; tue Dardanus et maints autres Sarrasins, 10158-67 ; reçoit de Roland la seigneurie de Noble, mais en fait don à Filidés, 10307-35, 10340, 10495 ; tue Asilex de Gerona, 10695-704, et Folquenor de Noble, 10862-73 ; reçoit l’hommage de Filidés pour Noble, 10922 ; bouleversé par la nouvelle du départ de Roland, 11179 ; justifie la conduite de son ami et annonce qu’il va lui-même rentrer en France et se mettre à sa recherche, 11231-82 ; prie Dieu pour lui, 11388-94 ; Roland le regrette en partant, 11166, le voit en rêve, 11473, fait son éloge, 11577, prie pour lui, 11759, 13688, pense souvent à lui, 11793, 12630, 13103, 14222, 14480 ; Olivier conseille à Charlemagne de rentrer en France, 15387-403 ; son émotion en apprenant le retour de Roland, 15444 ; les deux amis s’embrassent et s’entretiennent longuement, 15516-605 ; mentions diverses, 821, 916, 931, 1032, 1986, 2272, 2958, 3350, 3608, 4564, 4601, 4645, 4649, 4652, 5303, 6730, 6939, 8329, 8579, 8977, 9410, 10515, 10521, 10585, 10661, 10982, 10999, 12499, 14064.

Ongre, Hongrois.

Ongrie, -gerie, Hongrie.

Oraçe, Horace.

Orchanie, Orquenie.

Orfeu, jeune Romain de mauvaise vie, 14816.

Orïaus, montagne d’Orient, 11607.

Orient (Oriant, -rïent) : l’Augalie d’ —, 8041 ; de ci en —, 813, 4593 ; destrier d’ —, 1256, 1698 ; Feragu d’ —, 598 ; pallie d’ —, 11176 ; por dever[s] —, 14540 ; par tot l’or d’ —, 3964 ; le vis vers — (pour prier), 14949.

Orléans (Orlens) : le sire qui tientet Blois, 8667 ; cf. Orlin.

Orlens, Orléans.

Orlin (Orléans ?). Voir Gautier.

Orquenie (-chanie), pays du roi Sinador, 7466, 11931 ; destrier d’ —, 2145 (cf. Orquenois) ; Gilares d’ —, 10321.

Orquenois (-qa-), d’Orquenie : destrier —, 10189.

Orvieto (Orvi), lieu de séjour du pape, 14854, 14864.

Otes, Oton (Hot-), un des douze Pairs, frère de Bérenger, 1174, 1179.

P

Padouan (Patavian), 10974.

Padoue, patrie de l’auteur de l’Entrée d’Espagne, 10975.

Palatin (le duc de), fils de la reine Candace, 10421.

Palus. Voir Natasar.

Pampelune (-palune, -peloine, etc.), ville d’Espagne, dont Malgeris est roi, assiégée par les Français, 4408, 4524, 4529, 4663, 4684, 4716, 4725, 4730, 4743, 4809, 5797, 5844, 6296, 6407, 6453, 6707, 7517, 7534, 7635, 7730, 7743, 7901, 8370, 8374, 8781, 8979, 9049, 9268, 9405, 9458, 9466, 10462, 10483, 10557, 11008, 11143, 12098, 12169, 14537, 15043, 15144, 15320 ; App, 64, 77 ; le roi de — (Malgeris), 5048, 5316 ; nom pris comme cri de guerre, 5011, 5334, 8694.

Pampelunois (-palon-, -pelonous), habitants de Pampelune, 5135, 5327, 5561, 6439, 8179, 12099.

Pantasilie, -tesillan, Penthésilée.

Parengoit, Sarrasins, 11944.

Parexin, Parisis.

1. Paris (Pari), fils de Priam, 973, 3160, 12467, 13435.

2. Paris (Pari), ville de France, 304, 340, 426, 542, 550, 712, 1373, 1867 (cf. Notes), 1941, 2718, 6775, 9132, 11843, 12648, 13274, 13935 ; le sire, le roi de — (Charlemagne), 550, 4337, 5480, 7494 ; la porte —, une des portes de Noble, 9505, 9630, 9839 ; cf. Aimonet.

Parisis (-rexin, -risin), denier de Paris, 2598, 5849.

Patavian, Padouan.

Pavie, 662, 11929, 14660, 15147.

Pavois, denier de Pavie, 10186.

Peimunt, Piémont.

Péléus, oncle de jason, 9292.

Pélias (-liais, -lia, -ll-) de Nébron, neveu de Malcuidant, tué par Roland en duel, 10951, 11973, 12014, 12185 (P. de Nebron), 12245, 12263, 12324, 12389, 12413, 12422, 12439, 12461, 12481, 12483, 12500, 12507, 12513, 12573, 12677-13172, 13213, 13231, 13267, 13789 ; App. 24.

Penthésilée (Pantasilie, -tesilan), reine des Amazones, 8499, 9686.

Pépin, roi de France, 1026, 13114 ; le fils — (Charlemagne), 920, 2689, 4748, 6596, 7271, 7452, 7787, etc.

Persan (-ant), 12258, 12322, 12729, 12895, etc. ; langage —, 12277 ; cf. Persiain, Persianois, Persianor, Persis.

Perse (Persie), royaume, 394, 5099, 10955, 11914, 12487, 12902, 12908, 13046, 13281, 13495 ; langage de —, 11466 ; amiré, aumansor, roi, soudan de — (cf. Daire), prince qui prend Roland à son service (cf. Roland) et autorise son fils (cf. Sanson) à l’accompagner en Occident, 10947, 11856, 11943-14300, 14593, 15575.

Persiain (-an), Persan, 12808, 13599, 15574 ; cf. Persianor.

Persianois, Persan, 12373.

Persianor, des Persans, 12396.

Persis, fém. Persise, Persan, 12052, 12776, 14439, 15596.

Petchénègue. Voir Pinçonie.

Pharaon, nom appliqué à Ferragu, 1785.

Phébus (Febus), héros de la Table Ronde, 5428 (cf. Notes), 10088, 14917.

Philippe (Filipon), père d’Alexandre le Grand, 275.

Picardie, pays d’Anseïs, 10805.

Picard (Pichart), 7842.

Piémont (Peimunt). Voir Beraudet.

1. Pierre (Per, Piere), apôtre invoqué, 2334, 2844, 6826, 9288, 14705 ; l’enseigne de la glixe sant — (de Rome), 1704 ; cf. Saint-Pierre.

2. Pierre de Besançon, guerrier français, 5671.

Pilate, gouverneur de Judée, 14205.

Pinçonie, royaume, 7461 ; proprement le pays des Pincenés ou Petchénègues (cf. Romania, II, 332).

Pise, 14433, 15781.

Pitaïn, -teïn, -toï, Poitevin.

Platon, 10399.

Poitevin (Pitaïn, -teïn, -toi), 1749, 6802, 8399 ; heaume —, 10761.

Polain, -lan, Polonais.

Polaine, Pologne.

Polainos, Polonais.

Pollisinan, Polyxène.

Pologne (-laine), 6973 ; le duc de —, 5895, 8859.

Polonais (-lain, -lainos, -lan), 6836, 6901, 6929, 7008, 7162.

Polyxène (-llisinan), fille de Priam, 12470, 13581.

Pompée (-piu), 646.

Ponçard, père de Hugues de Moraaigne, 7865.

Pontieu (-ti, -tin), 9499 ; cf. Anseïs.

Portugal (-tegal), 2886 ; avoir, or de —, 3452, 5295, 6181 ; bai, noir [cheval] de —, 707, 8736 ; cf. Aiquin.

Port Velart, port en Orient, 11899.

Porus (-ron), roi de l’Inde, défait par Alexandre le Grand, 8113, 9720, 10414, 11618 ; voir Notes.

Pouille (Puille), 673.

Pré Néron, emplacement de Saint-Pierre de Rome, 1449, 14800, 15631.

Priam, (-an), roi de Troie, 6544, 12465, 13582.

Proance, Provence.

Proençal, Provençal.

Promedés (-modés), Sarrasin tué par Girard de Roussillon, 10048, 10054, 10057.

Protésilas, Grec tué par Hector, 12475-80.

Provence (Provance, -oance), 6640, 14300, 14362.

Provençal (-oençal), 1961, 2224, 2887, 4916, 6161, 9302, 10228.

Puille, Pouille.

Q

Qalcantiere, Colchide.

Quitagne, Aquitaine.

R

Rabiax, guerrier français, 11051.

Ragon, Ragonois, Aragon, Aragonais.

1. Raimon, jongleur d’Avignon, 1960.

2. Raimonet d’Aiguesmortes, seigneur de Marseille, 4960.

1. Rainier, père d’Olivier, 2056, 5351, 11231.

2. Rainier (-ner), fils de Baudu, sire de Nantes et de Nanteuil, guerrier français, 15329, 15340, 15351, 15412, 15427, 15440, 15447, 15449, 15455, 15477, 15486, 15496, 15746.

1. Rambaud (-bal, -baus) de Soissons, guerrier français, 3037, 7057.

2. Rambaud (-bauz), châtelain bourguignon, tué à Noble, 10717.

Ras, Arras.

Rascie (Aresse), 573 ; voir Notes.

Reims (Reins, Rens) : l’archevêque de —, 2422, 4853, 10804 (cf. Notes) ; voir Turpin.

Renaud [de Montauban], un des quatre fils Aimon, 11220.

Rens, Reims.

Rhin (Rine), fleuve, 11402.

Richard (-çart, -zart), duc de Normandie, guerrier français, 177, 221, 334, 2389, 2396, 3027, 4364, 4375, 4423, 5772, 5809, 7645, 7682, 7866, 7908, 8658, 8668, 8948, 11083, 11091, 15367, 15471.

Rine, Rhin.

1. Robert, guerrier français, 989 ; peut-être identique au suivant.

2. Robert de Mâcon, guerrier français, 5672 ; peut-être identique au précédent.

Roche-Ague. Voir Gui.

Rochefière. Voir Landin.

Rocheflor. Voir Nabor.

Rochenture, localité indéterminée en pays sarrasin, 2083.

Roisilon, Roussillon.

Roland (Rolant, -ll-, Roulant, -ll-), héros de l’Entrée d’Espagne : doit être couronné roi d’Espagne, 17, 28, 41, 85, 202, 256, 4444, 8420 ; commande 20000 hommes fournis et entretenus par le pape, 168, 313, 363, 4539, 7550 ; se défie de Ganelon, 217 ; pardonne à Galés de Vermandois, 324 ; va à Rome avec Olivier, 360, 429 ; maréchal de l’armée, 706, 5288, 8301 ; arrive à Blaye, 746 ; menace Ferragu, 753 ; sa confiance en Dieu, 762 ; commande l’avant-garde, 785 ; Ferragu brûle de le voir, 820, 930, 1023, 1079 ; réclame l’honneur de combattre Ferragu, 1052, 1073, 1088 ; Estout le montre aux ambassadeurs de Ferragu, 1060 ; sépare Oger et Estout, 1133 ; appelé au Conseil par Charlemagne, 1139, 1315 ; Ferragu prend Oger pour lui, 1151, et croit l’avoir fait prisonnier, 1247 ; colère de Roland en apprenant les exploits de Ferragu, 1329-48 ; reproche à Estout sa lâcheté, 1446-70 ; Ferragu s’étonne de ne pas le voir, 1539 ; Estout prie pour lui, 1578, 1583 ; Charlemagne le supplie de ne pas aller combattre Ferragu, 1589-1602 ; Roland persiste, et Charlemagne le bénit, 1603-29 ; va au combat, 1630 ; sa prière, 1632-66 ; récit du combat, première journée, 1669-1916 ; joie de Charlemagne, qui parle en vain de retourner en France, 1925-48 ; générosité de Roland pour un jongleur, 1960 ; ses sentiments à l’égard de Ferragu, 1983-2012 ; ses préparatifs pour la deuxième journée, 2087-2133 ; deuxième journée du combat, 2134-2870 ; éloge de sa conduite vis-à-vis de tous ses ennemis, 2926-32 ; sa prière le matin de la troisième journée, 2987-3012 ; description de son armure, 3022-3068 ; troisième journée, 3148 et s. ; trève et discussions théologiques, 3485-4050 ; reprise du combat, victoire de Roland, qui tue Ferragu en le frappant au nombril, seul point vulnérable, 4051-4182 ; Roland arbitre du sort de la ville de Nájera, 4313 ; décide que les habitants auront la vie sauve s’ils se font chrétiens, 4339 ; son enseigne arborée sur la tour, 4402 ; refuse la couronne d’Espagne tant que la conquête ne sera pas terminée, 4446 ; chevauche en ville sous les yeux des dames, 4484 ; chargé d’une reconnaissance sous les murs de Pampelune, 4503-57 ; organise l’expédition, 4558-608 ; à défaut d’Estout, qui refuse, 4631, envoie Turpin et Engelier en éclaireurs, 4673 ; arrive à la rescousse, 4964, 5132-51 ; a un cheval tué sous lui, 5180 ; refuse le cheval de Bernard de Meaux, 5213 ; secouru par Ganelon, 5227, qui le remonte, 5302, il rentre dans la mêlée, 5323 ; monte sur Veillantif, 5436 ; fait Isoré prisonnier, lui promet la vie sauve et l’envoie à Charlemagne, 5444 à 5511 ; sonne du cor pour le ralliement et la retraite, 5514, 5634 ; fait son rapport, 5655 ; s’oppose au supplice d’Isoré, 5674 ; est rappelé à l’obéissance par Charlemagne, 5691-710 ; dissimule sa colère, 5717 ; répond évasivement à Isoré qui le supplie, 5723-54 ; obtient qu’on négocie l’échange d’Isoré et d’Estout, 5793-826, 5992, 6281 ; délivre Isoré à condition, et lui fait compagnie hors du camp, 6285-331 ; rabroue Estout, 6613-6630 ; reçoit un cheval en présent d’Isoré, 6672 ; reçoit l’ordre de veiller, 6915, 6939 ; invite l’empereur à la clémence vis-à-vis des Allemands, 7128 ; conçoit le projet d’assiéger Noble, et envoie Bernard aux renseignements, 7169 ; chargé d’arrêter les renforts envoyés par Marsile à Pampelune, 7530-650 ; débordé par les païens, demande du secours à Charlemagne, 7678 ; excite ses troupes au combat, 7757 ; accomplit des prouesses dans la mêlée, 7764, 7855, 7881 ; désespéré par la tournure du combat, 7896, s’emporte contre Charlemagne quand il arrive, 7913, et en reçoit une dure réprimande, 7921 ; sa colère, 7937, et sa rancune, 7975 ; fait la paix avec son oncle, 7982 ; sa rancune reprenant le dessus, il refuse de s’acquitter des fonctions de maréchal, 8304, et est consigné derrière l’oriflamme, 8315 ; au moment où les Sarrasins battent en retraite, 8976, il aperçoit Bernard qui revient de Noble et il se décide à aller en faire le siège, 8983-9019 ; long récit de cette expédition entreprise à l’insu de Charlemagne et qui a un plein succès, 9020-10919 ; annonce de la suite des aventures de Roland, 10939-96 ; retour au camp de Charlemagne, 10997 ; fureur de l’empereur qui frappe son neveu au visage et donne l’ordre de le tuer, 11049-11121 ; Roland s’échappe et part à l’insu de tous, 11138-42 ; ses lamentations, 11146, 11158 ; désarroi et douleur de ses compagnons, qui menacent d’abandonner Charlemagne, 11173-291 ; on le fait chercher inutilement, 11371 ; il chevauche dans le désert et couche auprès d’une fontaine merveilleuse, 11395-483 ; arrive au bord de la mer, 11500 ; tue deux brigands, 11561 ; prend passage sur le vaisseau de Baudor, refuse ses présents et sa fille, et débarque à La Mecque, 11579-893 ; présenté au roi de Perse, 11941, 12042, il se donne pour Sarrasin et prend le nom de Lionés, 12138 ; accueilli cordialement, 12156, il écoute les menaces de Pélias, dont Samson, fils du roi de Perse, lui explique la cause, 12186-248 ; blâme la pusillanimité du roi de Perse, et s’offre à combattre Pélias pour l’empêcher le mariage de Dionés, fille du roi, avec Malcuidant, oncle de Pélias, 12276-432 ; duel avec Pélias, que Roland tue après lui avoir révélé son vrai nom, 12433-13171 ; reconnaissance de Dionés, 13181, du roi de Perse, 13201, de Sanson, 13202 ; Roland réconforte le roi qui craint la vengeance de Malcuidant, 13286 ; refuse la main de Dionés, 13445, mais accepte la charge de bailli de Perse, 13511 ; pense avec attendrissement à Charlemagne, à Olivier et à Estout, 13633 ; ses qualités physiques, 13650 ; passion de Dionés pour lui, 13664 ; affection réciproque de Roland et de Sanson, 13685, 13702 ; Roland lui apprend, ainsi qu’aux jeunes Persans, les principes et la pratique de la chevalerie et de la vie courtoise, 13704-13727 ; fait, avec Sanson, une tournée dans le royaume pour préparer la lutte contre Malcuidant, 13783-13893 ; son rapport, 13916-13945 ; réception et festin à La Mecque, où Roland introduit les usages courtois de l’Occident, 13961-13991 ; après la conquête de Jérusalem et la mort de Malcuidant, Roland demande son congé, 14029 ; Sanson désirant l’accompagner en Occident, il appuie sa demande auprès du roi de Perse qui l’accorde, 14062-14103 ; ses recommandations au nouveau roi de Jérusalem Anseïs, mari de Dionés, 14106, dont il fait l’éloge devant ses sujets, 14130 ; résiste aux instances faites pour le retenir et promet de revenir après la conquête de l’Espagne, 14148 ; décidé à n’emmener que Hugues de Blois, Sanson et Aquilant, 14161 ; ses dévotions aux saints lieux de Jérusalem, 14165 ; Aquilant proteste de son attachement pour lui, 14189 ; Hugues de Blois organise le départ, 14118, 14207, 14227, 14240 ; la reine de Perse lui recommande son fils Sanson, 14290 ; embarquement pour la Provence, 14301 ; tempête au seizième jour, 14334, qui les pousse entre l’Espagne et le Maroc, 14359 ; débarquement sur les côtes d’Espagne, 14401 ; marche à travers un pays sauvage, couvert de cadavres, 14430-14495 ; rencontre et combat avec trois brigands, 14496, dont le premier tue Aquilant et est tué par Roland, 14592 ; éloge funèbre d’Aquilant par Roland, 14610, 14625 ; ayant quitté ses compagnons, Roland trouve une église et un ermitage fortifiés, 14657 ; il se fait connaître à l’ermite, 14640, 14690 ; celui-ci le reçoit après le miracle d’une clochette qui sonne toute seule, 14742, l’interroge, 14756, et lui raconte lui-même son histoire, 14799 ; admiration de Roland pour les prouesses de l’ermite contre les Sarrasins, 14921 ; sa demande touchant le terme de sa vie, 14942 ; sa prière pour ses compagnons momentanément seuls, 14950 ; miracle de l’ange qui prend la figure de Roland pour les rassurer, 14975 ; miracle du pain et de la pomme apportés à l’ermite pour Roland, 15080-15107 ; Roland apprend qu’il n’a que sept ans à vivre après la prise de Pampelune et qu’il sera trahi, 15127 ; son émotion, suivie de résignation, à cette nouvelle, 15138-15164 ; il rend les derniers devoirs à l’ermite et rejoint ses compagnons, 15165-15249 ; leur explique le miracle de l’ange, 15305 ; aperçoit enfin le camp de Charlemagne et les murs de Pampelune, 15320 ; rencontré et reconnu par Rainier de Nantes, 15340, qui va précipitamment annoncer son retour à Charlemagne, 15350, 15415, 15426, 15440, 15449, et revient vers Roland qui le serre dans ses bras, 15500 ; met pied à terre, 15528 ; arrivée d’Olivier, à qui Roland présente Sanson de Perse, 15534-15604 ; arrivée de Salomon, 15606, d’Estout, 15659, de Charlemagne, accompagné de Naime et d’Oger, 15741 ; Roland s’agenouille devant son oncle et lui demande pardon, 15750 ; émotion de Charlemagne, 15783 ; l’empereur offre sa couronne à Roland qui la refuse, App. 1-18 ; Roland fait à son oncle le récit sommaire de ses aventures en Orient, et lui présente Sanson, qui est mis au nombre des douze Pairs, App. 22-89 ; joie débordante de toute l’armée en le revoyant, App. 90-101, 105-120 ; Ganelon lui-même lui fait bon accueil, App. 124. — Mentions diverses : 897, 916, 1031, 1173, 1219, 1877, 1405, 1482, 1514, 1528, 1533, 1550, 1555, 1563, 2075, 2938, 2948, 2953, 2960, 4242, 4280, 4423, 5042, 5090, 5335, 5355, 5388, 5544, 5555, 6402, 6485, 6511, 6549, 6561, 6574, 6585, 6587, 6592, 6616, 7157, 7702, 7794, 7825, 7829, 7847, 7855, 8204, 8295, 8529, 8367, 8579, 8741, 8787, 8789, 13099, 14021 ; App. 132.

Romagne (-aigne), l’empire romain, 727, 5837.

Romain (-man). Appliqué à Rome antique : mention de Najeron fondateur de Nájera, 3225 ; de la lutte des Romains contre Annibal, 9339 ; de Constantin, 14694 ; de Caton (Denis), 11562. — Appliqué à Rome moderne : mention de Roland sénateur et champion, 2250, 6654, 10402, etc. ; de l’Église catholique, 11458 ; d’une épée, 5343 ; de l’empereur ou roi (Charlemagne), 4293, 4723, 6903, 14694, etc. — Appliqué aux langues issues du latin (spécialement au français), 420, 10965, 14939.

Romanie, l’empire byzantin, 665.

Romanois (-menois), synonyme de romain, 5961, 6451 ; le roi des — (Charlemagne), 15804.

Rome (Roume, 11843). Allusions à l’Antiquité, 5578, 14915 ; au pape et à l’église catholique, 431, 673, 1450, 2451, etc. ; à Charlemagne empereur, et à son couronnement, 545, 11306 ; à Roland sénateur et commandant des troupes, 361, 430, 4567, 4610, 6942, 11458, 12669, etc. ; à la prononciation des gens de Rome, 14798 ; histoire de Sanson de Rome qui tue ses père et mère, fait pénitence et devient ermite en Espagne, 14813, etc. ; Saint-Pierre de Rome (Pré Néron), 1449, 14800, 15631 ; mentions diverses, 1851, 11843.

Roncevaus (-cival), 2790, 8741.

Ros, Roseus, Russe.

Roseillon, -signon, Roussillon.

Rouge (Mer), 2838.

Roussillon (Roxoilon), fief de Girard, 11228 (cf. Notes) ; voir Girard.

Russe (Ros, Roseus), peuple sarrasin, 11969, 13270.

S

Sadremaine (Sandremonie 8390), pays indéterminé dont est roi Carion, 8390, 8757.

Sadremainois (-nos), sujets du roi Carion, 7463.

Sadria, roi de Pinçonie, 7461.

Sahagon (Saint Fagon), 7476.

Saïda (Sidonie), 14146.

Saint-Denis (S. Dounys), près de Paris, 12657 ; cf. Denis.

Saint Fagon, Sahagon.

Saint-Georges, fief de Garin de Montarchon, 6709.

Saint Homer, Saint-Omer.

Saint-Jean-Pied-de-Port, 10175.

Saint Mart, localité d’Espagne indéterminée, 8657.

Saint Meleü. Voir Anquetin.

Saint-Omer. Voir Gilles.

Salach, Sarrasin, sénéchal de Malgeris, 6050.

Salamine (Salo-), île de Grèce, 13579.

Salamon, Salomon.

Salebiere, Salisbury.

Salindre, roi sarrasin d’Orient, 12543.

Salion, Sarrasin tué par Ferragu, 864.

Salisbury (Salebiere), 9295.

Salomé, fille de Baudor, 11686.

Salomine, Salamine.

1. Salomon (Sala-), roi d’Israël, 1781, 12023, 12206, 12834.

2. Salomon (Sala-, Sale-), roi ou duc de Bretagne, un des douze Pairs : approuve l’expédition d’Espagne, 237, 290 ; appelé au Conseil, 1140 ; soutient Charlemagne évanoui, 1754 ; offre à souper dans sa tente, 1970, 1973, 1975, 1983 ; maudit Ferragu, 2908 ; entre dans Nájera, 4424 ; chargé, à son insu, de châtier les Allemands déserteurs, 6852, 6869, 6884, 6891, 6979, 6783, 6987, 6994, 7007 ; a une altercation avec Naime à cette occasion, 7028, 7063, 7071, 7090, 7097 ; vient au secours de Roland, 7646, 7681, 7866, 7908 ; excite ses gens au combat, 8590 ; voit tuer plusieurs de ses Bretons, 8609, 8658, 8668 ; combat contre Isoré, 8700-8724 ; désarçonné, il remonte à cheval, 8770-8771, et abat des Sarrasins, 8948 ; chargé de rallier les fuyards, 9235- 9241 ; se place près de l’empereur, 9282 ; va au-devant de Roland, 11083 ; fait l’éloge de Charlemagne et retient les barons qui veulent l’abandonner, 11293-11332 ; ami de Rainier de Nantes, 15330, 15367 ; va au-devant de Roland revenu d’Orient, 15471, 15606, App. 21, 122.

Samarie (-maire), ville de Palestine, 12224 ; le duc de —, 13466.

Sandoigne (les vaux de), en Perse, 13858.

Sandremonie, Sadremaine.

Sanses, Sanson.

Sansoigne, Saxe.

1. Sanson, personnage biblique, 6522, 12022.

2. Sanson, un des douze Pairs, tué devant Pampelune et remplacé par Sanson, fils du roi de Perse, 1241, 15124 (cf. Notes), 15470 (cf. Notes), App. 67, 76, 86.

3. Sanson (Sanses, Sansonet), fils du roi de Perse, 10952 ; son père lui recommande Roland, 12155 ; explique à Roland la situation de son père, 12205-12262 ; s’indigne de l’audace de Pélias, 12425 ; rabroue l’espion Blacus, 12672, 12905 ; recommande Roland à son père, 13006 ; l’embrasse et lui donne son amitié après la mort de Pélias, 13202, 13206 ; lui promet des ressources, 13325 ; prie son père de le récompenser dignement, 13359 ; va le quérir, 13411 ; l’invite à accepter la charge de bailli de Perse, 13506 ; veille à ce qu’il ne manque de rien, 13537 ; le plaisante sur ses rapports avec sa sœur, 13164 ; revêt le même costume que lui, 13647 ; veille à son installation, 13685, 13699 ; recherche sa compagnie et reçoit ses leçons, 13701-13716 ; bégaye légèrement, 13769 ; visite le royaume en sa compagnie, 13776-13990 ; exprime le désir d’accompagner Roland en Occident et finit par en obtenir la permission de ses parents, 14062-14299 ; approuve Roland de vouloir débarquer en Espagne, 14391 ; s’arme d’un arc, 14415 ; aperçoit un cadavre, 14473 ; tue un brigand, 14593 ; déplore la mort d’Aquilant, 14608, 14617 ; est rassuré par un ange qui a pris la figure de Roland, 14985, 15002, 15011, et éclairé par Roland sur le miracle accompli, 15251, 15265, 15267 ; ne sait que répondre quand le chemin se perd, 15294 ; Roland lui montre le camp de Charlemagne, 15321, et le présente à Olivier, 15576, qui le reçoit comme un frère, 15581-15590 ; s’émerveille de la joie que témoignent les Français du retour de Roland, 15646- 15657 ; présente à Charlemagne, App. 50-59, et admis au nombre des douze Pairs à la place de Sanson, tué sous Pampelune, App. 65-74, 86.

4. Sanson, fils d’Annibal de Rome, tue ses parents, fait pénitence et devient ermite en Espagne, au milieu des Sarrasins, 14663-15236 ; accueille Roland dans son ermitage, 14745 ; l’interroge, 14756 ; lui raconte lui-même son histoire, 14799-15917 ; est nourri miraculeusement, 14934, 15034 ; apprend de l’ange la destinée de Roland, 15035, et lui en fait part, 15111-15137 ; meurt, 15206, et est enseveli par Roland, 15207-15236, App. 30.

Santiago de Compostelle, 12, 72, 14874 ; cf. Jacques.

Sant Lis, Senlis.

Saradian, forgeur d’épées, 3233 (cf. Notes).

Saragosse (-çe), 378, 379, 553.

Saragossois (-çois) : voir [cheval] —, 7950.

Sardagne, Cerdagne.

Sardan, serviteur du roi de Perse, 13600.

Sarie, ville du roi Carion, 7467.

Sarrionés, sœur de Pélias, 12769.

Sartagne, Cerdagne.

Satanas, Satan, 10783 ; nom appliqué injurieusement aux Sarrasins, 1660, 3539, 13097.

Satilon, une des portes de Nájera, 4426.

Saudemon, nom d’un cheval de Roland, 1446.

Saulin, guerrier français, 8245.

Savoie. Voir Gautier.

Saxe (Sansoigne) : destrier de —, 5911.

Scipion [l’Africain], 5578.

Sclavon, Sclavonie, Esclavon, Esclavonie ; cf. Esclé.

Sebille, Séville.

Secille, Secire, Sicile.

Senèque (Seneca), écrivain latin, 12039.

Senlis (Sant Lis). Voir Gilles.

Sernegarde (le sire de), vassal du roi de Perse, 12337 ; voir Notes.

Senestor de Landerue, prince sarrasin, 4821, 4860, 4866.

Séville (Seb-, Sib-, Sibilie), 5107, 10683, 15156.

Sibilie, Sibille, Séville.

Sibylle (-bille) de Cumes, 11817.

Sicile (Cecire, Secille, -cire), 673, 13245 ; paille [étoffe] de —, 5110.

Sidoigne, ville indéterminée de Perse, 13860 (cf. Notes), 13872.

Sidonie, Saïda.

Silvestre, saint invoqué, 9221.

Simon, saint invoqué, 1437, 5680, 11072.

Sinador, Sarrasin, roi d’Orquenie, souverain des Dariens, tué par Aimon, 7465, 8163, 8234, 8459, 8488, 8494, 8526, 8537, 8555, 8562, 8566, 8577.

Sirian, Syrien.

Sobrin, Sarrasin, 7293.

Soibaus [germ. Sigebald], ermite, 14811.

Soissons (Soison). Voir Rambaud.

Sorbués (Sourbuens Barbe-Canue, App. 123), guerrier français, 8949, App. 123 ; cf. Prise de Pampelune, 1713.

Sorie, Syrie.

Spagne, etc., Espagne, etc.

Stele, -lle (La), Estella.

Stelus de Barcelone, Sarrasin tué par Oger, 10691.

Storgant, Astorgant.

Strasbourg (Strasbort), 10173.

Syrie (Sorie, Surie, Syre), 3522 (heaume), 11824, 14001, 14107, 14735 (épices).

Syrien (Sirian, Surian), 3235 (heaume), 8467 (arc), 11467 (langage), 11523 (id.), 13578 (velours), 14129 (pays).

T

Tafur : pute gient-e (Sarrasins), 9395.

Talenbor : l’or de —, 8451.

Tarquin, constructeur du palais de La Mecque, 13327.

Teris, Thierri.

Tervagan ( Tervigan, Trevegant, Trivegant, Trivigant), divinité des Sarrasins, 812, 1687, 1914, 2233, 2698, 3696, 4592, 6307, 7455, 8237, 11551, 12698, etc.

Tesaile, Thessalie.

Teseü, Thésée.

Thessalie (Tesaile), 5962.

Thésée (Teseü), 6053.

Thibaud (Tibaut), saint invoqué, 14462.

Thierri (Teris, Tiris), écuyer de Roland, plus tard duc d’Ardenne (cf. 11775), 1953-4, 2093, 2100, 2118, 2907, 2916, 3022, 4344, 4560, 4566, 4568, 5199, 5205, 5436, 6672, 7973, 9058, 11775.

Thomas (Tomais, -as), apôtre invoqué, 3538, 7523, 9003 ; allusion à son incrédulité, 1650, 15447.

Thrace (Trace, -çe), 9379, 12601.

Tiois (Th-, Tih-, Tios), Allemand, 371, 6821, 6832, 6843, 6973 (— de Polaine), 6988, 7081, 7139, 7972 (mantelet), 8376, 8860, 9183, 9566, 10181 ; Zarles le — (Charlemagne), 6444 ; mutinerie des Tiois, à qui Charlemagne ne pardonne qu’après les avoir fait tailler en pièces, 6781-6754 ; leur grossièreté à table, 13979 ; cf. Allemand.

Tir, Tyr.

Tiris, Thierri.

Tolède (-lestre, -llete), capitale de Marsile, 377 (Cf. Notes), bai [cheval] de —, App. 20 ; or de —, 12592.

Tolestre, Tolède.

Tor. Voir Norbredas.

Toraigne, Touraine.

Tornois, Tournois.

Torquis (Turq- Torquin, Turquins) de Tortolose, Sarrasin, conduit des renforts à Pampelune, 7506, 7532, 7727, 7748, 8163, 8234, 8458.

Tortis, ville indéterminée en pays sarrasin, 11779.

Tortolose, Tortosa.

Tortosa (-tolose), 7476, 7507, 8572 ; cf. Torquis.

Touraine (Toraigne, -aine). Voir Gaifier, Geboin, Léger.

Tournois, denier de Tours, 6831, 8848.

Trace, Thrace.

Trajan, empereur, dont le nom est pris au figuré, 11554.

Trepin, Turpin.

Trevegant, Tervagan.

Trévisan (Trivixan), pays de Trévise, 10976.

Tripin, Turpin.

Tristan, fils de Méliadus, 9712.

Trivegant, -vigant, Tervagan.

Trivixan, Trévisan.

Troian, Troyen.

Troie : allusions au siège, 5411, 8017, 8815, 12476, 13959 ; cf. Hector.

Troïlus (-llus, -lu), fils de Priam, tué par Achille, 3160, 8954, 12565.

Troyen (Troian, -ien), 8500, 9687, 10975 (Antenor) ; l’empereur — (Priam), 6542.

Tuaparli, roi sarrasin, 12514.

Tudela (Tutelle), 70, 2534.

Turc, nom appliqué à tout Sarrasin, 665, 917, 1250, 1280, 1572, 1696, 2083, 2217, 11969, 13269, etc.

Turcois (-ch-, -qu-), adj. qualifiant arc 8854, archer 11366, brant 1821, fer 10187, haubert 12453, etc.

Turpin (Trep-, Trip-), archevêque de Reims, un des douze Pairs : combat Ferragu et est fait prisonnier, 1248 ; intervient entre Estout et Girard de Roussillon, 2422 ; cherche à modérer les bravades d’Estout, 3358 ; part en expédition à Pampelune avec Roland, 4602 ; va avec Engelier en éclaireur, 4660, 4689, 4750, 4813 ; tue Senestor, 4853, 4860 ; désarçonné par Isoré, 5013 ; remonté par Bérenger, 5016-5032 ; prend part, à la punition des Allemands déserteurs, 6940, et à l’expédition contre les renforts sarrasins envoyés à Pampelune, 7611 ; tue Braïn, 7776 ; assure la retraite, 7844 ; chante la messe devant Charlemagne, 8246 ; est aux côtés de Roland devant Pampelune, 8976 ; prend part au siège de Noble dans le corps d’Oger, 9534, 9550, 9879, 9891, 10133, 10427 ; baptise Filidés, 10490 ; aide à repousser les renforts amenés par Folquenor, 10532, 10647, 10651, et par Calaste, 10804 ; consacre à Dieu le temple de Jupiter et y baptise les convertis, 10904 ; Roland croit reconnaître de ses coups sur les Sarrasins, 14481. — Considéré comme auteur d’une chronique, 47 ; apparaît en songe à l’auteur de l’Entrée d’Espagne et lui ordonne de mettre cette chronique en vers, 50-54 ; son récit comparé à celui de deux « bons clercs », Jean de Navarre et Gautier d’Aragon, 2775-2793, 2810-2811 ; son autorité invoquée, 2825, 3214, 5584-5, 13548, 15318 ; mention d’un manuscrit de Milan, écrit par Turpin lui-même, 10978-82.

Turquin, Turquis, Torquis.

Turquois, Turcois.

Tutelle, Tudela.

Tyr (Tir), ville assiégée par Alexandre, 9990 ; baucein [cheval] de —, 1153.

U

Ugon, Ugue, Hugues.

V

Vailantin, Vaill-, Veillantif.

Valaque (Blach), peuple sarrasin, 11971, 13270.

Val Bétie. Voir Bétie.

Valbeton, Vaubouton.

Valentiz, Veillantif.

Valestraine (-trançe, 8459), ville des Sarrasins où fleurit la nécromancie, 7468, 8459, 8465.

Valestranior, habitants de Valestraine, 8165.

Valglorie, pays indéterminé au pouvoir des Sarrasins, 10795.

Valois, 6465, 6709.

Valroie, pays indéterminé d’Espagne, 6863.

Vals, une des portes de Noble, 9584, 9727, 9732.

Valtere, Valtierra.

Valtierra (-tere). Voir Fondanor.

Vaubouton (Valbeton), lieu d’une bataille célébrée par la chanson de Girart de Roussillon, 8358 (cf. Notes).

Veillantif (Vaillantin, Valentiz, Veilanti, Velantis, -laintis), nom du cheval favori de Roland, 1448, 2708, 4600, 5198, 5436, 6673, 8989, 9764, 9875, 10090, 10738, 10747, 10773, 11486, 12614.

Velart. Voir Port Velart.

Veneor, temple (de Vénus ?) à Noble, 9840.

Venese, Venise.

Venise (-nese, -nixe), 664, 14438.

Vénus, déesse, 13435 ; cf. Veneor.

Vermandois (-dos, -mend-, Vorm-), 5957, 8846 ; cf. Galé.

Vespasien (-pesians), empereur, vengeur de Jésus, 12843.

Viaine, Vian, Vienne.

Viel, Vieux.

Vienne (Viaine, Vian, 10982), ville de France (Isère), 81, 158, 185, 10982, 11274, 12793, 15551 ; cf. Girard.

Viennois, 5965 ; le — (Olivier), 3377 ; épieu —, 10180.

Vieux de la Montagne, 11976.

Vincestre, Winchester.

Vormandois, Vermandois.

W

Winchester (Vincestre) : bai [cheval] de —, 5271.

Z

Zarles, Charlemagne.


  1. Il n’a pas paru utile de distinguer par des caractères spéciaux les noms de personnes des noms de lieux. Les références sont ordinairement placées sous la forme aujourd’hui usuelle du nom, et des renvois ont été institués, en italique, pour les formes que présente le manuscrit lorsqu’elles diffèrent notablement de celles sous lesquelles se trouvent les références. Les y du manuscrit sont ramenés à i. Les ethniques (Allemand, etc.) sont donnés uniformément au singulier sous la forme actuelle. Les mots Chrétien, Dieu, Païen, Paradis, Sarrasin et quelques autres n’ont pas été relevés ; il n’a pas paru utile non plus de faire un dépouillement intégral sous Espagne, France, Français, Jésus, Marie, etc.