L’Arc d’Ulysse/Pour la grosse Margot

L’Arc d’UlysseÉditions Georges Crès et Co (p. 61-63).

POUR LA GROSSE MARGOT

Ayant tollu d’un muguet
La bourse avecques prestesse,
Villon et les gens du guet
Sont lors en délicatesse.
Ains, quand maigrit son magot,
Aux famines chez Margot
L’Escholier veult se soustraire.
Beaux vers ne sont beaux ducatz ;
Villon vient conter son cas
Marloupeulx et littérayre.

La ribaulde est au taudis,
Jouxte un lict fané, de serge,
Où, sur ses reins rebondis
Jeune après yieulx se goberge.
Un clerc vient de luy bailler
Un rondel pour tout loyer.
Le diable arde l’honoraire !
Margot lave à grand fracas,
À pleine escuelle, son cas
Marlowpeulx et littérayre.

— « Poète, maulvais chaland ! »
Villon riposte : — « Eh ! donzelle,
« Gare, avec moy pour guallant,
« Aux oublieux d’escarcelle ! »
Adonc pour son chevalier
La garce eslut l’escholier.
Chez la Vénus usuraire
Muse vescut sans tracas.
Ains point n’est rare ce cas
Marloupeulx et littérayre.

Viennent clercs, laïcs, souldards.
Villon, la mine narquoise,
Jauche au gousset les pendards,
Es hanaps verse cervoise,
Et dict : — « Beaux fils, deux escus !
« Vénus aime moult Bacchus.
« À l’amonr soëf est contraire. »
Or, mainct béjaune escrocquas,
Villon, luy citant ce cas
Marloupeulx et littérayre.

Puis : — « Seigneurs, nous reviendrez,
Si liesse eurent vos braguettes ! »
D’aultres temps mau clercs madrés
Bourse vuyde font goguettes.
Adextre à férir un coup,
Maistre Escholier en descoud.

— « Livre lu, frustrer libraire !
« Tost réglez, indélicats,
« Paravant d’yssir, ce cas
« Marloupeulx et littérayre.

Quand sur le tribut prescrit
Aucuns soirs triche la gouge,
Villon lui signe un escript
Sur son nez camus, en rouge.
« Tu me veux réduire à jeun,
« Comme en la geôle de Meung,
« D’où me fit le Roy extraire. »
Margot lave ès vins muscats
Et bande en geignant son cas
Marloupeulx et littérayre.

Ta gloire, inclyte filou,
Porte dans l’histoire prude
La casquette du marlou :
La chose au bourgeois est rude.
Sur ton front injurié
Je ne vois que le laurier.
La gent critique peut braire ;
Peu te chaille des choucas
Qui croassent sur ton cas
Marloupeulx et littérayre.


1884.