Haillons/Cible

HaillonsE. Sansot & Cie (p. 14-15).

CIBLE



Pour les rires ailés, je suis la large cible
Car je vis dans le songe adorable et terrible.

Accourez vivement en chœur, vous, ombres vertes
Et riez en voyant ma face découverte.


Mon cœur est las enfin des mauvaises amours,
Des songes de mes nuits et des maux de mes jours.

Mon cœur est vieux autant qu’un très ancien grimoire
Et, désespérément, j’appelle l’Heure Noire.