Examen chymique des pommes de terre/Approbation

◄  Examen chymique   ►


APPROBATION.


J’Ai lû par ordre de Monſeigneur le Chancelier un Manuſcrit intitulé : Examen Chymique des Pommes de Terre, par M. Parmentier, Apothicaire-Major des Invalides ; j’ef‍time que cet Ouvrage, intéreſſant par lui-même, en raiſon de ſon utilité, mérite d’être imprimé. A Paris, le 23 Mars 1773.

Signé VALMONT DE BOMARE.
PRIVILÈGE DU ROI.



LOUIS, par la grace de Dieu, Roi de France & de Navarre : A nos amés & féaux Conſeillers les Gens tenans nos Cours de Parlemens, Maîtres des Requêtes ordinaires de notre Hôtel, Grand-Conſeil, Prévôt de Paris, Baillifs, Sénéchaux, leurs Lieutenans Civils & autres nos Juf‍ticiers qu’il appartiendra, Salut : Notre amé le Sieur Parmentier, Nous a fait expoſer qu’il déſireroit faire imprimer & donner au Public un Examen Chymique des Pommes de terre de ſa compoſition, s’il Nous plaiſoit lui accorder nos Lettres de Permiſſion pour ce néceſſaires. A ces causes, voulant favorablement traiter l’Expoſant, Nous lui avons permis & permettons par ces Préſentes de faire imprimer ledit Ouvrage autant de fois que bon lui ſemblera, & de le faire vendre & débiter par tout notre Royaume, pendant le tems de trois années conſécutives, à compter du jour de la date des Préſentes. Faiſons défences à tous Imprimeurs, Libraires & autres perſonnes de quelque qualité & conditions qu’elles ſoient, d’en introduire d’impreſſion étrangere dans aucun lieu de notre obéiſſance : A la charge que ces Préſentes ſeront enregif‍trées tout au long ſur le Regif‍tre de la Communauté des Imprimeurs & Libraires de Paris, dans trois mois de la date d’icelles ; que l’impreſſion dudit Ouvrage ſera faite dans notre Royaume, & non ailleurs, en bon papier & beaux caractères ; que l’Impétrant ſe conformera en tout aux Réglemens de la Librairie, & notamment à celui du 10 Avril 1725, à peine de déchéance de la préſente Permiſſion ; qu’avant de l’expoſer en vente, le Manuſcrit qui aura ſervi de copie à l’impreſſion dudit Ouvrage, ſera remis dans le même état où l’Approbation y aura été donnée, ès mains de notre très-cher & féal Chevalier, Chancelier, Garde des Sceaux de France, le Sieur de Maupeou ; qu’il en ſera enſuite remis deux Exemplaires dans notre Bibliothéque publique : un dans celle de notre Château du Louvre ; & un dans celle du Sieur de Maupeou : le tout à peine de nullité des Préſentes. Du contenu deſquelles vous mandons & enjoignons de faire jouir ledit Expoſant, & ſes ayant cauſes, pleinement et paiſiblement, ſans ſouffrir qu’il leur ſoit fait aucun trouble ou empêchement. Voulons qu’à la copie des Préſentes qui ſera imprimée tout au long au commencement, ou à la fin dudit Ouvrage, ſoit ajoûtée, comme à l’original. Commandons au premier notre Huiſſier ou Sergent ſur ce requis, de faire pour l’exécution d’icelles, tous actes requis & néceſſaires, ſans demander autre permiſſion, & nonobf‍tant Clameur de Haro, Charte Normande & Lettres à ce contraires : Car tel ef‍t notre plaiſir. Donné à Paris le ſeptieme jour du mois d’Avril l’an mil ſept cent ſoixante-treize, & de notre Régne le cinquante-huitieme. Par le Roi en ſon Conſeil.

LE BEGUE.


Regiſtré ſur le Regif‍tre XIX de la Chambre Royale & Syndicale des Libraires & Imprimeurs de Paris, N° 2553, folio 75, conformément au Réglement de 1723, qui fait défenſes, article 4, à toutes perſonnes de quelque qualité & condition qu’elles ſoient, autres que les Libraires & Imprimeurs, de vendre, débiter, faire afficher aucuns Livres, pour les vendre en leurs noms, ſoit qu’ils s’en diſent les Auteurs ou autrement, & à la charge de fournir à la ſuſdite Chambre huit Exemplaires preſcrits par l’article 108 du même Réglement. A Paris ce dixiéme d’Avril 1773.

S. P. H A R D Y, Adjoint.
ERRATA.

 
Page 4, ligne 14, jouſſant liſez jouiſſant.
Pag. 22, lig. 24, phelgmatique liſ. phlegmatique.
Pag. 33, lig. 12, Pelle liſ. Pele.
Pag. 37, lig. 1, Scienc liſ. Sciences.
Pag. 60, lig. 26, nature liſ. ſubſtance.
Pag. 96, lig. 3, d’un huile liſ. d’une huile.
Pag. 106, lig. 25, Bentoin liſ. Benzoin.
Pag. 157, lig. 8, vas liſ. vais.





De l’imprimerie de la Veuve Thiboust,
Imprimeur du ROI, Place Cambrai.