Encyclopédie méthodique/Art aratoire et du jardinage/Planche 54

Index Général A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Planche

Panckoucke (2p. Pl. 54).
◄  Planche 53
  ►

Espade Hollandaise. Moulin pour affiner le Lin. Autre Moulin pour nétoyer les Graines.
Pl. 54.

Explication

◄  Planche 53
Abeille  ►

Planche LIV.

Fig. 1. Broye hollandoise ; instrument pour broyer le lin.

La broye est composée de deux parties principales ; l’une mobile qui est supérieure, l’autre fixe qui est inférieure.

À B C D, ces parties sont formées de trois planches minces de hêtre, assemblées à de petites distances les unes des autres, dans de fortes pièces de bois.

La partie fixe est soutenue à une hauteur convenable par quatre pieds solides.

La partie mobile à un manche par lequel on l’élève & on l’abaisse.

Voyez, pour plus grande explication, l’article broye hollandoise.

Fig. 2. Espade hollandoise. Autre machine destinée aussi à broyer le lin.

L’espade consiste en une planche qui a une large échancrure dans un de ses côtés A, fig. 2, & qui est élevée perpendiculairement sur un châssis fixe. On suspend le lin dans cette échancrure.

Fig. 3. L’espade, proprement dite, est presque circulaire, & n’a guère moins de dix-huit pouces de diamètre.

A, manche de l’espade. La plus grande action de l’espade est en B & C, & s’exerce sur le milieu même de la poignée de lin.

Voyez, pour une plus ample explication, l’article espade hollandoise.


Fig. 4. Moulin pour affiner le lin.

A A, deux fortes planches perpendiculaires à l’horizon.

B B B, barres qui retiennent les deux planches.

C, fuseau de fer.

D, grande roue.

E, cylindres de bois qui traversent toutes les planches.

F, troisième planche perpendiculaire qui est mobile.

Voyez l’explication du jeu de cette machine à l’article moulin hollandais pour affiner le lin.

Fig. 5, 6 & 7. Moulin pour nettoyer les graines.

A, manivelle.

B, trémie.

C, plan incliné.

D, sortie des graines.

E, côté de la machine où les corps les plus légers sont entraînés.

F, planche triangulaire fixée au manche du moulin.

G, cheville autour de laquelle se meut une petite latte courbée.

H, extrémité inférieure de la latte.

I, extrémité supérieure de la latte.

K L, grande boîte dans laquelle le moulin est renfermé.

Fig. 6 & 7. Parties essentielles de la machine.

Voyez au surplus, l’article moulin hollandois pour nettoyer les graines.